ELECTRIC HEART :: fin de partie :: Game over. :: ♣ rps :: rps abandonnés
 

 tea&you, pv faust vii - leigh♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: tea&you, pv faust vii - leigh♥   Dim 5 Avr - 0:25


    Spoiler:
     


    Le coup de ses talons contre le sol l'ébranle légèrement, sous un cliquetis des moins agréable. Le rythme et le bruit d'une démarche sont le reflet de l'état d'une personne à un moment T. Un vêtement ou une paire de chaussures change toute une attitude. Question de féminité, Seo Yeon mise énormément sur son allure nonchalante, déterminée et franche. Une femme forte. Elle avance, alignant un pied devant l'autre avec certitude. Ses talons aiguilles élancent sa silhouette parfaite, galbent ses jambes, lui donnent même un petit air hautain. Tout ce qui habille son corps est issu de marques luxueuses, autant sa robe d'une fluidité somptueuse que son manteau souple, en passant par les lunettes, bien évidemment. Si aujourd'hui, Seo Yeon porte ses lunettes noires opaques, c'est qu'elle n'a pas fermé l’œil de la nuit. Encore un de ces affreux cauchemars qui ébranle sa culpabilité. Néanmoins, elle ne manquerait pour rien au monde de se maquiller, ne rien laisser au hasard, comme à son habitude. Le rythme et le bruit d'une démarche sont le reflet de l'état d'une personne à un moment T, mais il peut aussi bien être faussé par des maîtres en la matière.

    Après le bureau, la jeune coréenne descend soigneusement de sa tour de verres, le building de l'eh corporation, afin de gagner le centre ville même. Seule, elle prend un taxi et se dirige vers les quartiers méridionaux, banlieue chic qu'elle aime fréquenter lors de balades solitaires, ou non. Naturellement, elle déambule dans les rues marchandes avant de gagner le Pinocchio Café. Douce, elle en pousse la porte, ôte l'accessoire qui habillait préalablement son visage et offre alors son plus beau sourire aux serveurs présent. Toutefois, son regard cible automatiquement l'être intéressé. Sun Leigh de son vrai nom, celui sur le dossier. Il a fait partie d'un programme tout particulier, celui-ci étant, plusieurs parties de son corps sont dorénavant robotisées. Il est d'ailleurs l'unique survivant de ce projet et Seo Yeon en ignore toujours la cause. Elle sait qui il est tout comme ce dernier sait aussi bien qui elle est. Elle a elle-même lancé son avis de recherche, pourtant, elle n'est pas encore déterminée à le dénoncer. Et c'est en chien de faïence qui se toisent depuis plusieurs semaines.
    Elle avance, féline, tout en poignardant son regard du sien. Un léger sourire vient étirer un coin de son visage et elle dédaigne enfin à tourner la tête une minute afin de s'installer à une table, dans un coin. Tel un fauve en chasse, visant sa proie, elle se tapit dans l'ombre, se fait discrète et pourtant bien présente aux yeux du jeune homme. Charmant, soit dit en passant, ses cheveux mi-long lui donne cet air mystérieux qu'apprécie particulièrement la directrice. Elle effleure la carte de ses doigts parfaitement manucurés, un semblant, puisqu'elle commandera comme à son habitude, du thé. Relevant le minois, elle attend, impatiemment, qu'il s'avance sans être certaine que ce sera lui qui prendra sa commande. Une lueur illumine alors ses iris. Aurais-tu peur Sun Leigh ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: tea&you, pv faust vii - leigh♥   Lun 6 Avr - 18:57

Tous les matins du monde sont sans retour.
« Mmh... »
Le projet H. Une bénédiction ou une malédiction ? Il avait retrouvé tous ses membres perdus. En contrepartie, il souffrait chaque jour un peu plus. La connexion entre son corps et les parties métalliques étaient de plus en plus fortes ; son sang mêlé à l’atome semblait se cristalliser. Était-il en train de devenir un androïde à part entière ? Mais son corps le refusait et combattait toutes cellules dehors. Il sentait qu’il n’avait pas le pouvoir d’empêcher cette guerre intérieure, et qu’il faudrait du temps encore pour que les choses se calment. Après tout, cela ne faisait que six mois. Une période aussi longue que courte, selon la façon dont on la vit.
En fait, Leigh n’y prêtait plus attention. La douleur était devenue une amie, elle lui permettait de se rendre compte qu’il vivait encore en tant qu’humain. Habillé et fin prêt, il donna une dernière caresse et à ses chats - ses seuls amis - et sortit dehors. Le café dans lequel il travaillait n’était qu’à vingt minutes en voiture. Il se sentait plutôt bien là-bas. Il cachait bien sûr ses membres robots, ainsi personne n’était au courant pour lui. On croyait simplement qu’il avait quitté l’armée de lui-même pour retrouver une vie un peu plus normale. Un gros mensonge... Leigh avait été renvoyé de l’armée à cause de ses blessures, et il était d’ailleurs considéré comme mort pour tout le monde. Un de ces jours il ira faire un tour sur sa tombe, histoire de voir si personne ne pleure dessus.

La matinée s’écoulait calmement. Un léger soleil illuminait la salle, quelque peu bondée. Le Café Pinocchio était un monument du Centre Ville. Il y avait les habitués, les curieux, les affamés. Leigh ne posait pas de questions et servait tout le monde, avec ce petit sourire en coin qui faisait tout son charme.
Mais bien sûr, cette journée n’allait pas se dérouler comme il le souhaitait. Elle était là. En se retournant pour envoyer une commande, il la vit déambuler dans le café puis s’asseoir à une table seule. Il préféra l’ignorer, espérant que quelqu’un d’autre s’en occuperait. Mais non, il était le seul disponible. Il s’avança alors vers elle, le visage neutre. Il s’adressa à elle d’une voix polie, elle lui demanda un thé. Il repartit alors vite fait bien fait, pour s’occuper de la commande. Il la connaissait par coeur ; un thé nature avec une légère touche de sucre, le tout bien chaud et servit avec une petite gourmandise. Elle savait qu’elle n’avait pas besoin de lui préciser.
De retour, il posa délicatement le thé avec la soucoupe ainsi que le petit gâteau, et lui souhaita une bonne dégustation.

« Elle ». Elle était Lee Seo Yeon, une belle jeune femme... qui n’était autre que la directrice de EH Corporation. C’était elle qui l’avait sélectionné pour faire partie du projet H, elle qui l’avait rendu moitié robot, tout en lui sauvant la vie. Elle aussi qui avait d’abord choisit de le relâcher, avant de lancer ses troupes à sa recherche pour le récupérer. Pourtant, depuis quelques temps qu’elle venait ici, elle ne l’avait jamais dénoncé.
Leigh aurait aimé lui demander pourquoi. Mais il ne pouvait pas.
Alors que le jeune homme se détournait pour retourner derrière le comptoir, sa manche se prit dans une des grandes et grosses plantes, qui le lui déchira. Leigh en eut un haut le coeur ! Le membre métallique se dévoilait légèrement. Mais personne n’y avait fait attention.
Sauf elle.
Elle l’observait de façon aussi neutre que lui. Leigh se mordit la lèvre et quitta rapidement les lieux pour se rendre dans les vestiaires, où il changea de chemise. Il portait également des gants à la fois fins et classes, pour cacher une de ses mains qui était robotisée. Il revint rapidement dans le café et finit à la caisse où la queue commençait à se faire longue.
Elle était toujours là.

Le patron envoya Leigh vers elle, pour voir si elle voulait autre chose. Elle avait en effet fini sa commande mais restait assise, en fixant les endroits où l’Oméga se déplaçait.
« Madame ? Quelque chose vous ferait plaisir ? », demanda t-il d’une voix douce.
Il baissa les yeux vers elle, croisant son regard. Il sentit son coeur rater un battement. L’angoisse ? La peur ? Des sentiments qu’il connaissait mais maîtrisait. Il n’avait pas été militaire pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: tea&you, pv faust vii - leigh♥   Jeu 30 Avr - 2:50

    Le café est bien fréquenté, comme à son habitude, du joli monde le peuple gaiement en cette belle journée printanière et ensoleillée. Seo Yeon s'était ainsi installée à l'une de ses tables fétiches. Il l'avait vu passer, ne pouvait ignorer sa présence, brut et sauvage. Tout comme, elle remarquait la sienne, naturelle et robotique. Il daigne un instant à l'approcher et semble alors contrait à prendre sa commande, étant le seul disponible - à sa plus grande joie. Elle le salut, polie, conventionnelle et lui prit de lui apporter une tasse de thé. Les détails furent proscrits, elle fréquentait ce salon depuis assez longtemps, avec les mêmes désirs gustatifs pour qu'il puisse l'enregistrer. Lentement, elle passe sa main dans ses cheveux, les tire légèrement en arrière afin de les remettre en place et libérer sa vue. Sur la table trône son smartphone qu'elle fait danser entre ses doigts sans même trop y prêter attention, machinalement. Elle ne le quitte pas des yeux, observe le moindre de ses faits et gestes et s'en amuse même. Il lui apporte rapidement sa tasse et un délicat met sucré. D'un geste de la tête, Seo Yeon le remercie et amène directement le verre à sa bouche, y trempant légèrement ses lèvres dans le breuvage encore chaud. Délicieux. Le Pinnochio n'a plus sa réputation à faire, chaque plat servit délecte son hôte à coup sûr.


    L'échange fut bref, comme toujours, comme s'ils ne se connaissaient ni d'Adam ni d'Eve, et pourtant. Dans la précipitation de son retour vers le comptoir, Leigh s'écorche le poignet contre une des jolies plantes qui habille la pièce. Sa manche se déchire et apparaît alors un morceau de métal scintillant, parfaitement lustré, neuf. Ses lèvres s'étirent dans un joyeux sourire, la scène l'amuse. La réaction du coréen aussi. Il avait l'air plus que surpris et outrait de ce qu'il venait de se produire. Dans l'ignorance de tous, excepté celle de Seo Yeon, il s'absenta un moment. Puis revint revêtit d'une chemise neuve et tout aussi élégante. La façon dont le jeune homme s'était mordu nerveusement la lèvre, laissait à penser que cette partie de lui, cette moitié androïde demeurait caché aux yeux du monde. Sa main était toujours soigneusement dissimulé sous un joli gant blanc nacré qui plus est. Preuve en plus. Toutefois, Seo Yeon l'avait deviné dès les premiers instants, ce n'était pas un secret pour elle.

    La coréenne demeure assise, la tasse et l'assiette face à elle, vident, dorénavant. Silencieuse, calme et lente dans ses gestes, elle ne peut cesser de jeter des regards à sa proie favorite, qui y répond de même façon, froide et neutre. Puis, elle observe un instant le patron des lieux, glissant un ou deux mot à l'oreille de Sun Leigh avant de la saluer lui-même d'un léger mouvement de main. Un sourire en réponse, et c'est à présent au tour du serveur d'agir à nouveau. L'air toujours aussi enjoué d'approcher la directrice, celle à qui il lui doit la vie mais qui pourrait lui ôter tout aussi bien. Il baisse les yeux vers elle, parle de sa voix douce, parfaitement contrôlée, sans une once d’hésitation alors que son regard le trahis quelque peu. De la nervosité ? Seo Yeon profite de cette fine proximité afin de l'observer, d'admirer ses traits fins. La dernière fois qu'elle put jouir de cette vue, Leigh trônait, inanimé, sur un brancard. Elle était certaine de son potentielle dès cette fois là, mais en le relâchant, elle eut comme un doute quant à sa survie. Et le voilà aujourd'hui, face à elle, le cœur battant. Gentiment, elle lui demande un nouveau thé, rien qu'un thé. Il s’exécute aussitôt sans rechigner, tel un bon soldat, celui qu'il a toujours été dans l'âme. Le nouveau couvert sur la table, Seo Yeon tend alors sa main vers la chaise devant elle.

    - Maintenant, je veux que tu prennes place, Sun Leigh.

    Un ordre, aussi sec que cristallin. Il n'eut d'autre choix. Les yeux l'un dans l'autres, ils commencent alors cette sorte d'hypnose, à celui qui laissera passer le moindre sentiment. Pour dire, les deux louveteaux sont chacun expert à ce jeux. D'une main sure, Seo Yeon glisse sous la table pour saisir brutalement le genoux fraîchement refait. Le tissu y glisse de façon régulière, sans même accrocher, elle y sent aussi le froid brut de la ferraille à travers le vêtement. Comment pouvait-il encore se cacher de manière si habile face à cette moitié de corps dénuée de chaleur humaine ? Elle passe légèrement sa langue sur sa lèvre inférieure avant d'ouvrir le dialogue. Ce dialogue pour lequel elle était venue tout ces jours.

    - Je me suis toujours demandée : comment tu te sens dorénavant Leigh ? Je t’observe et aucun de tes mouvements ne coincent, tu agis tout à fait habilement et avec fluidité. On te croirait presque entièrement humain. Et pourtant. Avons-nous fait du bon travail ? En es-tu satisfait ? Leigh.

    Personne ne pouvait prêter attention à cette discutions. L'environnement jouissait d'une telle euphorie que les clients se pensent eux-même seuls au sein de ce café. Pourtant, son prénom sonne bien lourdement dans cet atmosphère, différente de celle d'autrui. Bien plus solennelle. Seo Yeon lui offre un sourire, quelque peu vicieux et mystérieux et n'en lâcha pas sa prise de son genoux. Elle le tient et lui fait clairement sentir de part ce geste. Naturellement séductrice, ses prunelles pétillent de milles feux, excitée par sa chasse. Sauvage et féline.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: tea&you, pv faust vii - leigh♥   

Revenir en haut Aller en bas
 

tea&you, pv faust vii - leigh♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 


Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Faust / 08.09 (Dampfzentrale, bern) - 09.09 (Usine, genève)
» *Faust*vous avez dit fantôme?(p.73 )
» Saint-Faust
» Rapprochements chez les oeuvres de Lauren Faust
» Ma bd Faust

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ELECTRIC HEART :: fin de partie :: Game over. :: ♣ rps :: rps abandonnés-