ELECTRIC HEART :: fin de partie :: Game over. :: ♣ rps :: rps abandonnés
 

 (Passé) Je t'en pris, éloigne-toi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: (Passé) Je t'en pris, éloigne-toi   Lun 27 Avr - 4:20


 
Please... Don't aproach me.

 
Ma grand-mère était trop malade pour m'accompagner pour faire l'épicerie. Je ne conduisais pas encore, ce qui me désavantageais grandement. De plus, je me disais que je serais capable de tout emmener, tel une championne. Pas besoin d'aide pour trimbaler des sacs, hein. Mais voilà que je me surestimais...

Traînant difficilement mes sac d'épiceries vers la maison de chez ma grand-mère, je commençais à me demander si je n'aurais pas du prendre un panier et le rapporter le lendemain matin. On m'aurait probablement pris pour une voleuse, mais bon. Je commençais à avoir mal aux bras et au dos. C'était l'enfer de trimbaler tout ces sacs, mais j'étais presque arriver. Dévalant la rue un pas à la fois, je m'accrochais le pieds dans une fente sur le trottoir et trébucha, m'étalant de tout mon long sur le sol. J'échappais un « Aish » tout en me relevant. Ça y ait, j'ai un genoux en sang. Les oeufs étalés parterre, la pinte de lait. Sérieusement, ce n'était pas ma journée, hein.

Soupirant, je me redressais et ramassais les choses qui étaient tombés des sacs d'épicerie. Il ne me restait encore que quelques pâtés de maison, j'allais y arriver. Hwaiting So Hee !



 

  © MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Modèle 3.

Messages : 390
Date d'inscription : 28/03/2015
Pseudo : Mr Poulpe
Avatar : Lee Jung Hwan
Profession : Musicien

MessageSujet: Re: (Passé) Je t'en pris, éloigne-toi   Mer 29 Avr - 3:14

Shin connaissait cette fille de vue depuis un moment. Mais il n'avait jamais osé lui parler, même s'il en avait bien envie. Il pensait qu'elle ferait un bon modèle pour une héroïne de bande dessinée, mais quelque chose l'empêchait de l'approcher tout simplement, comme il l'aurait fait avec n'importe quelle autre personne. Shin n'avait jamais eu de difficultés à se faire ami avec les autres. En plus ce n'était pas une inconnue, c'était sa voisine. Même qu'ils avaient le même âge, de qu'il avait compris, mais il n'avait jamais cherché à vérifier ses sources. Peut-être qu'il aimait bien même le mystère qui l'entourait, c'était quand même piquant un peu! Ou peut-être était-il simplement timide devant une aussi jolie dame. Quoique Shin ne connaissait pas vraiment la timidité face à l'autre sexe non plus, il ne s'était jamais vraiment dessiné la différence entre homme et femme. C'était pas le genre de question qui se posait à un gamin comme lui. Malgré les années, il gardait toujours son cœur d'enfant.

Ce jour-là, il était dehors en train de nourrir les chats de la rue, il jouait aussi un peu avec eux. Aucun d'entre eux n'était à lui, mais il aimait bien s'en occuper, comme ça. Ces pauvres boules de poils ne demandaient rien de plus qu'un peu d'affection et il se faisait un plaisir de leur en offrir. En plus, c'est chaud et doux un petit chat. Il avait sorti les bouts de ficelles usés et les vieux oreillés tout abîmés pour les amuser un peu. C'est comme ça qu'il a pu être témoin de l'accident au bout de la rue. La jeune fille était tombée et avait renversé tous ses sacs. Sans prendre le temps de réfléchir, Shin avait bondi sur ses pieds pour courir lui porter secours. C'était un garçon serviable et empli de bonnes intentions.

Il s'agenouilla d'abord pour récupérer les œufs qui n'étaient pas cassés et les remettre dans leur boîte quand il remarqua des traces rouges sur les genoux de la demoiselle. Il s'écarta d'un bond, ratant de peu de briser quelques œufs de plus. Shin avait un peu la phobie du sang, mais il reprit du mieux qu'il put son sang froid.

« Est-ce que ça va? »

Comme si ça pouvait aider en quoi que ce soit, il se retourna vers la maison et utilisa ses mains comme porte-voix.

« Papa! PAPA! Viens vite! Une fille s'est blessée! »

Il se pencha vers elle pour regarder ses genoux. Il ne lui demanda pas la permission pour poser ses mains sur cuisses et mieux voir. Il n'avait aucune mauvaise intention.

« Oh zut, on dirait que tu as un peu de roches qui restent coincées… Ça ne sera pas long, mon père va venir avec la trousse de premier soin, je vais pouvoir t'aider à nettoyer! Je suis un pro pour nettoyer les bobos! ÇA te fait pas trop mal j'espère? »

Shin était sincèrement inquiet pour la jeune femme. Ce n'était qu'une petite blessure, mais c'était important de bien la désinfectée pour éviter les infections et les maladies. Il ne faudrait quand même pas qu'on soit obligé de lui couper les jambes...


I want to run like any other guys if I could.  I want to laugh like any other boy my age.  I want to live my life to the fullest and regret nothing of it.  This is how good it feels to be human, to be alive.  Il will treasure these memories.  I will protect so that no one can never ever take them away from me.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamzz-hime.grafbb.com/
Invité

Invité


MessageSujet: Re: (Passé) Je t'en pris, éloigne-toi   Mer 29 Avr - 18:51


 
Please... Don't aproach me.

 
J'allais devoir retourner aller acheter des oeufs parce que la plupart étaient cassés. Par contre, ça allait attendre puisque mes genoux avaient des écorchures et que je saignais. Désespérer de ma maladroititude, je commençais à ranger mes choses lorsque je vis mon voisin m'aider. Je savais qu'il était un androïde, ce pourquoi je ne voulais pas jouer avec lui quand j'étais un peu plus jeune. Ma grand-mère me disait qu'il était gentil, mais ma peur restait toujours là. Il me demandait si ça allait. Non, pas du tout. Je n'arrivais même plus à parler. J'avais soudainement froid, même s'il faisait chaud.

D'ailleurs, je le regardais avec de gros yeux, ne bougeant plus d'un seul millimètre. Je l'observais silencieusement, commençant légèrement à trembler de peur. Il appelait son père ? Non. Je voulais partir d'ici. Lorsqu'il s'avança vers moi en posant ses mains sur mes cuisses, je me mis à trembler et le regardais avec de gros yeux effrayés. Par réflexe, je le repoussais violemment et me reculais en rampant vers l'arrière.

« NON »

M'écriais-je sans le vouloir. Je soupirais longuement avant d'essayer de me relever, sans succès. La peur m'avait anéantis l'énergie. J'étais sûre et certaine que j'étais blanche comme un drap blanc.

« Non... Je vais bien, je... »

Je regardais mes sacs d'épiceries parterre. Je regardais autour, cherchant ma mamie. C'est vrai, elle était couchée. Je regardais à peine l'androïde et me reculais encore.

« Va t'en... S'il te plaît... »
 

  © MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Modèle 3.

Messages : 390
Date d'inscription : 28/03/2015
Pseudo : Mr Poulpe
Avatar : Lee Jung Hwan
Profession : Musicien

MessageSujet: Re: (Passé) Je t'en pris, éloigne-toi   Dim 3 Mai - 1:07

Shin retomba sur les fesses, passablement étonné.  Pourquoi elle avait refusé son aide comme ça?  Il n'allait pas lui faire de mal et avec des genoux égratignés comme ça, ça lui ferait mal marcher, en plus des petits cailloux s'étaient incrusté dans sa peau.  Le garçon ne voulait pas le lui dire, de peur de l'effrayer encore plus.  Plus le temps passait, plus sa peau devenait blanche.  Ça inquiétait drôlement le garçon qui se disait qu'elle était sûrement encore plus blessée qu'il ne le croyait.  Pourquoi disait-elle que ça allait alors?  Peut-être qu'elle n'aimait pas dépendre des autres, mais dans une situation comme ça, il fallait bien accepter le coup de main qu'on lui offrait.  La preuve, elle n'arrivait même pas à se relever.  Puis il songea qu'elle avait peut-être peur des étrangers.  Il y a des gens comme ça qui n'aiment pas trop la compagnie des autres. C'était sûrement ça.  Ou sinon elle avait peut-être peur des garçons, il avait vu ça dans plein de mangas.  Il allait lui montrer qu'il n'était pas méchant.

Il se redressa pour s'installer en position accroupie, planté sur ses talons et enlaça ses genoux de ses bras.  Il accota son menton, la tête un peu inclinée pour la regarder.  Il allait faire comme le petit prince et apprivoiser le renard, tranquillement, doucement.

« N'aies pas peur, je ne vais pas te faire de mal. »

Il lui lança un joli sourire qui gonfla ses joues rondes.  Il fit rouler sa tête pour la pencher de l'autre côté et avança d'un pas vers elle, un tout petit pas.

« Tu es blessée, il faut te soigner avant que ça ne te cause de vrais problèmes. »

Shin était sincèrement inquiet pour elle.  Après tout elle s'était durement écrasée sur le sol.  Il avança d'un petit pas de plus, toujours bien campé sur ses talons.  Il voulait progresser lentement pour ne pas l'effrayer plus qu'elle ne l'était déjà.  Elle devait atrocement souffrir.

« Tu sais c'est peut-être le choc qui fait que tu n'as pas mal.  Une si jolie fille, il ne faudrait pas que tu aies des cicatrices parce qu'on n'a pas traité tes blessures assez vite.  Mais si tu préféres je peux aller chercher quelqu'un d'autre…  Tu as de la famille tout près?  Ça serait plus vite si je te portais sur mon dos jusque chez toi… Mais si tu ne veux pas c'est pas grave, mais on dirait que tu n'arrives pas à te tenir debout.. »

Shin se gratta la tête.  Il ne savait pas trop comment venir en aide à la jeune femme.  Il avait peur de la laisser seule dans la rue, on ne pouvait pas savoir quel danger pourrait survenir pendant qu'il aurait le dos tourné, mais d'un autre côté, elle semblait vraiment redouter son aide.  C'était un véritable casse-tête.  Toutefois, il n'eut plus le loisir de réfléchir plus longtemps, comme il aperçut des phares s'avancer dans leur direction.  Même s'il craignait les voitures plus que tout, il se jeta devant la jeune fille pour la protéger du choc.  Si jamais la voiture ne s'arrêtait pas à temps.


I want to run like any other guys if I could.  I want to laugh like any other boy my age.  I want to live my life to the fullest and regret nothing of it.  This is how good it feels to be human, to be alive.  Il will treasure these memories.  I will protect so that no one can never ever take them away from me.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamzz-hime.grafbb.com/
Invité

Invité


MessageSujet: Re: (Passé) Je t'en pris, éloigne-toi   Dim 3 Mai - 3:43


 
Please... Don't aproach me.

 
Je le regardais se pencher devant moi comme un petit garçon le faisait. C'était effrayant. J'avais l'impression d'assister à un film d'horreur. Même s'il était mignon, à agir comme ça, j'avais peur. Chaque fois qu'il faisait un pas, j'avais l'impression que je reculais, manquant de souffle. Il ne voulait pas que je sois effrayé, mais je l'étais. Je ressemblais à un bambi devant un chasseur, le suppliant de ne pas tirer. Mon coeur battait lentement, me donnant le tournie. Je perdis le file lorsqu'il me proposa d'aller chercher ma famille, me perdant dans ses yeux qui semblait humain. Je serrais doucement mes mains, puis tout fut noir. Il bougea aussi vite que l'éclair, se positionnant derrière moi. J'avais fermé les yeux, croyant qu'il allait s'attaquer à moi. Puis, j'entendis un crissement de pneu sur le sol. Quelqu'un sortit de la voiture, criant si tout allait bien, insultant Shin par la suite, lui demandant ce qu'il faisait là, planté au milieu de la rue. Je ne bougeais pas, complètement figé.

« Madame ? Vous allez bien ? »

« Je... Vais bien... »

Réussis-je à dire. Je me relevais difficilement avec l'aide du monsieur, regardant l'androïde. J'avais encore cette peur, mais je lui devais au moins la vie sauve. Je tremblais toujours, mais je supportais la présence de l'androïde tout près de moi. Je lui devais au moins un remerciement.

« M-Merci... C'est... Gentil de m'avoir sauvé... »
 

  © MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Modèle 3.

Messages : 390
Date d'inscription : 28/03/2015
Pseudo : Mr Poulpe
Avatar : Lee Jung Hwan
Profession : Musicien

MessageSujet: Re: (Passé) Je t'en pris, éloigne-toi   Jeu 4 Juin - 8:52

Shin ferma les yeux, craignant la douleur de l'impact.  Ses souvenirs plutôt flous de l'accident d'il y a deux ans lui revinrent en tête et il se sentit vachement effrayé. Depuis l'accident, Shin avait une phobie mortelle des voitures.  D'une part parce qu'il avait failli perdre la vie à cause d'elles.  D'autre part parce qu'il se souvenait de la douleur d'avoir perdu sa mère en plus des séquelles physiques qui lui étaient restées.  Il n'était pas seulement question d'un accrochage.  Il espérait ne pas mourir cette fois aussi, il savait que son père ne s'en remettrait pas.  Mais il espérait surtout aussi qu'au moins, si jamais l'auto devait le frapper, la jeune fille n'aurait rien elle et que son sacrifice n'aurait pas été vain.  Shin n'avait rien d'un super héros : il était faible, maigrichon et plutôt peureux en réalité, mais c'était un garçon qui avait du cœur et qui ne craignait pas de se mettre en danger pour aider les autres.  Ou plutôt, c'était une pensée qui ne le touchait pas.  Il n'y pensait pas sur le moment et agissait sur l'impulsion du moment.

Quand il entendit le chauffeur lui hurler dessus, il réalisa qu'il n'avait pas été touché et que l'automobile s'était arrêtée juste à temps pour éviter la collision.  Le chauffeur donna un coup de pouce à la jeune fille pour l'aider à se relever et elle semblait accepter son aide plus que celle que Shin lui avait proposée.  Ça le blessait un peu, mais bon il pouvait comprendre.  Mais c'était quand même bizarre parce que si elle avait peur des garçons, ce monsieur en était sûrement un aussi.  Ou peut-être que c'était son oncle?  Mais il l'avait appelé madame, alors c'était un peu bizarre…  Il se releva tout de même de lui-même, tremblant sur ses jambes maintenant qu'il réalisait peu à peu la bêtise qu'il avait failli faire.  Il s'en était fallu de peu.

« C'est rien, n'importe qui aurait fait la même chose, » dit-il en haussant les épaules et passant sa main sur l'arrière de sa tête, un peu gêné.  Il se tourna vers le chauffeur et s'inclina avec respect.

« Désolé m'sieur!  Mon amie est tombée et elle n'arrivait pas à se relever alors je me suis un peu jeté sous les roues de votre voiture pour qu'elle n'ait rien.  Vous n'avez rien? »

Il avait sûrement dû s'arrêter brusquement et peut-être qu'il avait des enfants à l'arrière ou quelque chose.  Shin s'en inquiétait un peu, mais en étirant la tête, il vit que le conducteur était seul.  Il avait l'air d'ailleurs un peu pressé et il se déchargea de la jeune fille en la mettant à la charge de Shin pour qu'ils dégagent la chaussée.  Shin n'osait pas trop la toucher, vu la frayeur qu'il lui causait.

« Je te laisse tranquille une fois qu'on ne sera plus en plein milieu du chemin, d'accord? »


I want to run like any other guys if I could.  I want to laugh like any other boy my age.  I want to live my life to the fullest and regret nothing of it.  This is how good it feels to be human, to be alive.  Il will treasure these memories.  I will protect so that no one can never ever take them away from me.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamzz-hime.grafbb.com/
Invité

Invité


MessageSujet: Re: (Passé) Je t'en pris, éloigne-toi   Jeu 11 Juin - 2:52


 
Please... Don't aproach me.

 
Je tremblais encore, sous le choc de cette scène. La voiture était si près. Elle aurait bien faillit frapper le jeune homme et je m'en aurais voulu, même si ma peur était toujours aussi forte. Après tout, je les considérais comme des humains, mais leur apparence me fais peur, sachant qu'ils pouvaient disjoncter à tout moment. C'était comme si j'attendais de sauter dans le vide, accrocher à un câble. La sensation d'un haut le coeur dû au stress, c'est-ce que je ressentais en présence d'un androïde que je ne connaissais pas. Enfin, à tout moment quand j'étais en présence d'un androïde, je flippais intérieurement. J'avais si peur que le robot disjoncte.

Je réussis néanmoins à le remercier, celui-ci semblait gêner par ma gratitude. Je frissonnais de peur en voyant à quel point les robots pouvaient être flippant en se faisant passer pour humain. Je ne pouvais pas m'enlever de la tête mon traumatisme. Ça m'avait affecter, vraiment. Mais je ne pouvais rien y faire, cette peur allait rester.

L'automobiliste me donnait à Shin. Je titubais légèrement vers l'androïde. Je m'avais probablement tordue la cheville ou un truc comme ça, parce que ça me faisais vachement mal tout d'un coup. Tremblotant, je regardais l'automobiliste partir et n'osa pas regarder mon voisin. Je me traitais mentalement d'imbécile, mais voilà quoi.

« Très... Très bien. »

Je suivais ses mouvements en m'appuyant fortement sur lui pour ne pas mettre de pression sur mon pieds. Moi et ma maladroititude, sérieusement. J'allais probablement devoir aller consulter un médecin ou l'hôpital. Posant maladroitement du poids sur mon pied, j'échappais un petit son plaintif en me mordant la lèvre inférieur.

« C'est bon... Je vais m'occuper du reste, merci. »

J'étais froide. Je m'en voulais dans un sens, mais je ne pouvais pas m'empêcher de me positionner en mode défense. Sait on jamais. C'était un automatisme. Je ne savais même pas comment j'allais faire, mais j'allais trouver. J'étais une guerrière née, au fond de mon apparence de petite fille fragile. Oui, j'étais une battante.
 

  © MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Modèle 3.

Messages : 390
Date d'inscription : 28/03/2015
Pseudo : Mr Poulpe
Avatar : Lee Jung Hwan
Profession : Musicien

MessageSujet: Re: (Passé) Je t'en pris, éloigne-toi   Mar 21 Juil - 16:19

Shin aida la jeune femme à atteindre le côté de la chaussée, adaptant son pas au sien puisqu'elle semblait vraiment souffrir à la cheville.  Ça faisait plaisir à Shin de pouvoir lui être utile un minimum, même s'il était un peu triste de savoir qu'elle n'était pas à l'aise avec le fait qu'il l'aide.  Il ne comprenait pas pourquoi elle semblait tant le craindre.  Pourtant il n'avait pas l'air méchant, du moins le croyait-il sincèrement.  En l'entendant pousser un petit cri ou quelque chose qui y ressemblait et dont la signification n'était autre qu'expression de la douleur, Shin tenta de la soutenir encore du mieux qu'il pouvait, tirant la jeune femme plus près pour qu'elle puisse prendre un meilleur appui sur lui.  Il l'avait fait instinctivement sans même y penser.  Il se sentit toutefois déconcerté alors qu'elle le repoussait et rejetait à nouveau son aide alors qu'elle en avait définitivement besoin.  Elle n'arriverait jamais à rentrer chez elle dans cet état, Shin en était certain.  Il avait compté qu'elle le craindrait moins s'il l'aidait et qu'elle voyait qu'il ne lui ferait aucun mal, mais ça n'avait pas eu l'effet escompté.

« Je pense que tu ne vas qu'agraver ta blessure si tu continues toute seule… » lâcha-t-il dans un soupir.  Il ne voulait pas forcer la jeune femme à accepter son aide, mais en même temps il ne pouvait pas non plus la laisser marcher sur sa cheville, qui à son avis prenait un peu en volume depuis tout à l'heure.  Il soupçonnait qu'elle était foulée, mais il n'était pas docteur et ne voulait pas s'aventurer sur ce genre de terrain vague avec une inconnue qui pour une raison mystérieuse semblait terrifiée par lui.

« Pourquoi est-ce que tu as peur  de moi?  Je ne comprends pas… Nous sommes voisins, c'est normal de s'aider, je ne te veux pas de mal moi… »

Ses lèvres tracèrent une moue d'incompréhension, incompréhension qui pouvait également se lire sur son visage d'ange.


I want to run like any other guys if I could.  I want to laugh like any other boy my age.  I want to live my life to the fullest and regret nothing of it.  This is how good it feels to be human, to be alive.  Il will treasure these memories.  I will protect so that no one can never ever take them away from me.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamzz-hime.grafbb.com/
Invité

Invité


MessageSujet: Re: (Passé) Je t'en pris, éloigne-toi   Dim 9 Aoû - 17:38


 
Please... Don't aproach me.

 
Subtilement , je boitais sur ma jambe pour m'éloigner doucement de l'androïde après qu'il m’aie aider à me rendre sur le trottoir. Maintenant, il pouvait partit non ? Loin, bien loin de moi. J'en tremblais encore de peur, essayant le plus possible de ne pas le laisser voir. Malheureusement pour moi, il n'avait pas tord: j'allais aggravé ma blessure si je marchais jusqu'à ma maison. Mais bon, souffrir au pieds ou confronter un androïde ? Tant pis pour le pieds.

« C'est bon, je m'arrangerais... »

J'avais parlé un peu froidement, sans le vouloir. Et voilà, il remarqua que quelque chose chez moi clochait. L'androïde me demandait pourquoi j'avais peur de lui. Oh bon sang. Mon coeur s'arrêtait presque, manquant des battements. Je sentais la pression me monter à la tête. Quoi répondre ? Le voilà qu'il faisait une petite moue. Un androïde avait vraiment des émotions s'en était fascinant.

« Je... Heum... Ce n'est pas toi... Enfin si... Mais pas vraiment... »

Comment le lui expliqué, hm ? Je ne savais vraiment pas comment j'allais m'y prendre pour lui annoncer ma peur des androïdes. Si un jour je devais m'expliquer à un robot, ah ! Non... Je ne l'aurais jamais crus.

« Tu... Es un androïde... Et j'en ai peur. Voilà. »

Méthode pansement activer: on tire un bon coup, ça fait mal, mais le mal disparais vite. On me prenait souvent pour une folle et une incomprise puisque je logeais un androïde dans mon sous-sol et que je travaillais avec eux. Vous ne savez pas à quel point je surveille mes arrières comme une paranoïaque à chaque 5 minutes.
 

  © MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Modèle 3.

Messages : 390
Date d'inscription : 28/03/2015
Pseudo : Mr Poulpe
Avatar : Lee Jung Hwan
Profession : Musicien

MessageSujet: Re: (Passé) Je t'en pris, éloigne-toi   Dim 16 Aoû - 12:08

Shin jeta un regard perplexe à la jeune femme.  Il n'y comprenait vraiment rien.  Mais bien sûr qu'elle avait peur de lui, il le voyait bien, il n'était pas stupide.  Il fallait pas être très malin pour s'en apercevoir et pourtant elle semblait encore chercher des excuses.  Shin, il voulait juste savoir pour être en mesure de la réconforter, savoir quoi dire pour qu'elle soit moins effrayée et le laisse l'accompagner jusqu'à la maison.  Dans son état, valait mieux ne pas la laisser leur, il l'imaginait déjà tomber à nouveau, aggravant encore plus sa blessure.  Bien sûr, on ne peut pas forcer les gens à accepter son aide, mais parfois c'est un peu nécessaire comme ça l'était justement là.

Quand elle crache le morceau, Shin ne put s'empêcher d'éclater de rire.  C'était donc ça!  Il savait que certaines personnes n'étaient pas très à l'aise avec les robots, c'était même normal parce que même si la technologie était de mieux en mieux, il restait quand même que parfois il y avait quelques bugs qui pouvaient rendre certains robots plus dangereux que les autres.

« Ce sont les copains qui t'ont raconté ça? » demanda-t-il quand il eut l'impression d'avoir repris son souffle.

Elle avait sûrement croisé des garçons de la rue qui lui avaient dit à la blague que Shin était un robot, ce qui expliquait la méprise.  Après tout, tout le monde le taquinait à ce propos depuis presque toujours, d'aussi loin qu'il pouvait se rappeler.  Et il avait une très bonne mémoire qui pouvait se rappeler de choses très vieilles.

« C'est que des blagues, ne t'en fait pas.  Je ne suis pas un robot, je suis un garçon normal.  C'est vrai que je suis un peu différent parce que j'ai eu un grave accident de voiture et du coup j'ai besoin de traitements spécieux depuis, mais je peux te jurer que je ne suis pas un robot.  Tu n'as rien à craindre. »

Le malentendu étant expliqué, il lui décrocha son plus beau sourire.


I want to run like any other guys if I could.  I want to laugh like any other boy my age.  I want to live my life to the fullest and regret nothing of it.  This is how good it feels to be human, to be alive.  Il will treasure these memories.  I will protect so that no one can never ever take them away from me.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamzz-hime.grafbb.com/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (Passé) Je t'en pris, éloigne-toi   

Revenir en haut Aller en bas
 

(Passé) Je t'en pris, éloigne-toi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 


Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Passé, Présent et Futur
» Broder ensemble le marquoir Cadichon du Passé Composé
» [AIDE] Desire a pris l'eau
» J'ai passé une journée de dingue !
» Tu avais pris ma main

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ELECTRIC HEART :: fin de partie :: Game over. :: ♣ rps :: rps abandonnés-