ELECTRIC HEART :: fin de partie :: Game over. :: ♣ rps :: rps abandonnés
 

 loving is caring ♥ {ft. June

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: loving is caring ♥ {ft. June   Lun 18 Mai - 16:52

    Il allait bientôt faire jour quand Yohan s’était finalement décidé à aller dormir. Au début, il était sorti à la terrasse pour fumer tranquillement, il n’était pas certain que l’odeur ne dérange pas June et de toute façon, il préférait que ça ne sente pas la cigarette partout dans l’appartement. Il avait fumé les premières cigarettes, était rentré à l’intérieur le moment d’apporter une toile et un chevalet avant de lever les yeux vers les étoiles…ensuite le vide. Il n’avait aucune idée de ce qu’il avait fait des longues heures qui sont passées à une vitesse incroyable. Il n’avait pensé à rien. Il n’avait rien peint. Il avait simplement fixé les étoiles et accumulé les mégots. Quand le garçon réalisa finalement qu’il n’y avait plus d’étoiles dans le ciel, il se traita de con avant de se lever et s’étirer très légèrement. Le petit brun comptait retourner au canapé où il avait dormi toute cette semaine, sa couverture rouge à carreaux y était d’ailleurs encore posée, chaude et confortable, mais il fut arrêté par le grondement de son estomac. Il ne comprenait pas, il avait pourtant mangé ! Il se souvenait parfaitement du délicieux repas que lui avait préparé June, des lasagnes avec beaucoup de fromage qu’il avait adoré. Il n’en avait d’ailleurs rien laissé…Et c’était hier matin ! C’était bizarre, il se souvenait qu’avant il tenait un peu plus longtemps sans manger. Il afficha une moue et porta un regard vers la chambre fermée qui était celle de June. Il n’avait pas envie de la déranger. Le peintre alla donc à la cuisine et décida de se trouver quelque chose de rapide à manger pour ensuite aller dormir. Il n’y avait aucun plat à réchauffer mais tous les ingrédients pour en préparer un tout nouveau. Il n’était pas doué pour ça. Il prit alors son portable et chercha la recette pour faire une omelette. Il entendait souvent June dire qu’il n’y avait rien de plus facile et qu’un enfant saurait le faire.

    Casser les œufs, ok. Il en attrapa trois, le premier fut un vrai carnage mais les deux autres furent correctement cassés. Il batailla un peu pour enlever quelques bouts de coquilles, sa concentration était au maximum. Il ajouta un peu de lait. C’est bon le lait, il en profita d’ailleurs pour se remplir un grand verre. Il versa le mélange dans la poêle et resta là à attendre que ça cuise. Il aurait du se douter qu’il ne connaissait définitivement pas la notion du temps quand une odeur de cramé parvint à ses narines. Il fronça les sourcils et attrapa rapidement la poêle pour l’enlever du feu, les mains posées à plat sur ses bords. Il cria tout en lâchant la poêle sur le sol, l’objet était très chaud et le feu fort. Il serra fort ses paumes brulées tandis que les larmes coulaient déjà sur ses joues. Le garçon couru jusqu’à la chambre de son amie et ouvrit la porte sans même toquer. Il tendit ses mains aux paumes et doigts rouges vers la brunette.

    « June…ça fait mal ! » Le tout ponctué d’un reniflement et d’un demi-litre de larmes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: loving is caring ♥ {ft. June   Mer 20 Mai - 16:32


love is caring
(yohan) ▽ L'amitié adoucit toutes les douleurs, et redouble tous les plaisirs.  
faire semblant de dormir - ou plutôt ne pas être réellement capable de dormir - ça craint, mais un max. le genre de choses qui frustre et énerve. pourtant tu sais bien qu'être humain n'a rien d'évident, mais c'est bien ça qui te motive. tu aimes l'impossible, l’irréalisable, l'inimaginable. y croire, c'est comme une sorte d'échappatoire, parce qu'à chaque fois que tu te dois de brancher ce foutu câble blanc à ta nuque, tu te dis qu'en fait tu vaux pas mieux qu'un vulgaire mixeur et que toutes tes aspirations ne sont que de vastes arnaques; de gros mensonges qu'on t'a juste implantée pour ne pas te laisser trop vide ou trop bête.  

89%..

pendant que tu charges;
tu somnoles,
tu lis,
tu regardes par la fenêtre,
tu t'instruis de conneries sur le net,
tu lis,
tu somnoles,
tu penses
et tu penses.
tu te redresses sur ton lit à peine défait et t'assois en tailleur. plongée dans une obscurité qui commence à se dissiper, tu allumes ta lampe de chevet, les sourcils froncés: tu sens comme.. une odeur de brûlé. un appareil qui prend feu ? pourtant tu te rappelles bien n'avoir rien laissé allumer la veille. tu fais alors un bond et te débranches rapidement: quelque chose vient de se fracasser sur le sol, le genre de tintamarre qui casse les tympans. sur le qui-vive, tu regardes vite fait ton portable pour vérifier l'heure: yohan dort encore d'habitude. ton système est en alerte: un voleur ? putain c'est pas vrai ! t'exclames-tu en te précipitant vers la porte de ta chambre, prête à intervenir: si un connard était là dans le salon à se faire la malle, tu étais déterminée à lui apprendre les bonnes manières dans cet appartement. cependant, alors que tu te précipites vers la porte, celle-ci s'ouvre sans prévenir, te ratant de peu: sous le feu de l'action, tes poings étaient chauds pour choper celui ou celle qui osait se pointer ici aussi irrespectueusement. tu t'arrêtes alors net dans ton entreprise.

june…ça fait mal ! tu manques de perdre l’équilibre, toute la pression retombant d'un coup: c'était en fait yohan le fauteur de troubles. punaise. tes airs de voyou disparaissent en une fraction de secondes, laissant la place au soulagement et à tes soupirs. tu éclates brusquement de rire en le dévisageant, non pas pour te moquer mais plutôt pour te rassurer toi-même de la situation et détendre l’atmosphère. attendrie, tu viens l'embrasser sur ses deux joues salées comme pour réaliser; et dans un sourire, tu l'amènes jusqu'à la salle de bain en le prenant doucement par les poignets. arrête de pleurer yohan, on va faire en sorte que tes mains ne s'enflent pas, ok ? tu l'incites à placer ses mains dans le lavabo et fais petit à petit couler l'eau. ça va faire un peu mal, mais si tu n'arrêtes pas d'gigoter comme un saumon, t'auras des cloques et tu ne pourras plus peindre pendant un moment. dis-tu avec un ton sévère. tu t'es bien niqué.. en jetant un coup d'oeil à ses paumes. t'en avais presque oublié l'odeur de brûlé. reste comme ça pendant 20 minutes et on mettra d'la pommade ensuite.

tu laisses alors yohan seul le temps de réparer ses erreurs: tu te rends rapidement jusqu'à la source du problème et constates sans surprise l'état de la cuisine. tu commençais bien ta journée.
(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: loving is caring ♥ {ft. June   Ven 22 Mai - 0:04

    Maladresse, le mot était définitivement très faible pour le jeune bout d’homme. Il était plutôt une sorte de gros boulet ambulant qu’on ne devait approcher de quoi que ce soit. Une feuille de papier pouvait finir par devenir dangereuse entre les mains du brun. La vie était encore pire quand on crevait de fin et qu’on jouissait de la dextérité de Yohan pour faire de la cuisine. Cela finit rapidement par se transformer en accident et il se retrouva avec les mains brûlées. Ça faisait mal. Ça faisait vraiment un mal de chien. Déjà que le coréen pouvait pleurer pour un rien, il était servi…Il aurait peut-être mieux valu qu’il appelle June, elle était tellement douée pour tout, c’était fascinant. Avant qu’elle ne vienne faire partie de sa vie, le garçon ne se nourrissait quasiment pas. Il fallait toujours que quelqu’un vienne le sermonner et le lui rappeler, ou ses parents lui apportaient des plats déjà prêts…de préférence des plats qui pouvaient se manger froids. Yohan était très loin d’être un maitre du feu. Il courut jusqu’à la chambre de sa meilleure amie, ne se posant même de question en la voyant aussi proche de la porte. June riait tandis que lui pleurait, il n’aimait pas ça et instinctivement ses larmes redoublèrent. Merde, il détestait vraiment ça. Il était pire qu’un bébé, on devrait le faire interner. Il ferma quelques secondes les yeux en sentant les lèvres de l’androïde sur ses joues tel un baume apaisant. « Arrête de pleurer yohan, on va faire en sorte que tes mains ne s'enflent pas, ok ? » lui aussi aimerait bien trouver l’interrupteur qui permettrait d’éteindre la fontaine, mais il était bien caché. « Je n’y arrive pas… » un simple soupir alors qu’il suivait la brune jusqu’à la salle de bain. Dès que les premières gouttes d’eau atterrirent sur ses paumes, le peintre lâcha un cri et voulut se défaire de la prise de la jeune fille. Le ton sévère de June le calma mais un peu mais quand elle parla du fait qu’il ne pourrait plus peindre s’il continuait de gigoter, il se figea et tenta du mieux qu’il pouvait de ne plus bouger un pouce. « Je ne bouge plus promis, je veux peindre… » murmura-t-il en baissant la tête. Il observa ses mains en de plus en plus rouges, c’était moche.

    « Reste comme ça pendant 20 minutes et on mettra d'la pommade ensuite. » il hocha docilement de la tête et resta dans la salle de bain quelques longues secondes avant de finalement rejoindre June à la cuisine. Il resta près de l’entrée, faisant attention à ne plus rien toucher de ses mains. « Pardon… » Un chuchotement et une moue. « Je suis maladroit…enfin, tu le sais déjà…Je voulais aller dormir mais j’avais faim et je n’avais pas envie de te déranger… »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: loving is caring ♥ {ft. June   

Revenir en haut Aller en bas
 

loving is caring ♥ {ft. June

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 


Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rising Con Spain 11 & 12 June 2011
» You've Lost that loving feeling [Traduction - OS - Smac]
» [Deborah Galopin] June's Box
» JUNE'S BOX de Deborah Galopin
» Still Loving You by Choubinette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ELECTRIC HEART :: fin de partie :: Game over. :: ♣ rps :: rps abandonnés-