ELECTRIC HEART :: fin de partie :: Game over. :: ♣ fiches :: présentations inachevées
 

 bae ah ran ϟ fleur envolée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: bae ah ran ϟ fleur envolée.   Ven 29 Mai - 0:51




bae ah ran

featuring lee halla - the ark.

WHO?
nom: bae.
prénom: ah ran.
âge et anniversaire: dix-sept ans, vingt cinq octobre.
occupation: lycéenne.
groupe: real humans.
real humans.

propriétaire d’androïdes
.
« i want to hide the truth. i want to shelter you but with the beast inside. there's nowhere we can hide. no matter what we breed. we still are made of greed. » Pour ma famille, je suis la petite fille solaire. Le genre d’individu, qui sait illuminer son entourage. Dès que j’ai repris goût à cette vie, je suis redevenue peu à peu cette petite fille espiègle. Cependant, ils connaissent mon cinéma. Ils savent que, par moment, sous ces sourires, il y a de la peine. Je suis encore fragile. Mais, je ne dis rien. Comme à chaque fois, j’encaisse seule. Il semblerait que je sois trop fière pour flancher face à eux.
A part cela, je ne suis pas de ces adolescentes qui ont hontes de leurs parents, bien au contraire. J’y tiens énormément à cette sphère. A tel point que je pourrai devenir violente et vindicative, si on vient à s'en prendre à eux. Il faut dire aussi qu’avec le temps, j’ai énormément perdu en sang froid et en patience

Par mes voisins, je suis la sauvageonne. Je ne souris pas, je ne dis pas bonjour, je n’aide pas la petite vieille du quartier à ranger ses courses. Au lieu de tous ceci, j’observe ce beau monde sans un mot, sans amabilité. Mes voisins m’ont vu par tous les états. En enfant joyeux, en adolescente antisociable et maintenant, une futur adulte qui tente de s’accommoder à une vie sociale correcte. Je suis trop franche et constamment sur la défensive alors, quand ils viennent m’aborder ; ils ne sont pas toujours bien reçus. Ces temps-ci, j’essaie d’être courtoise et serviable mais, étant très maladroite, je fais souvent pire que mieux..  J’envie ces personnes à l’aise en société.

Pour mes camarades de classe, je suis la brute. Quand vous avez passé des années au collège à subir, je peux vous dire que lorsque vous avez une seconde chance, vous êtes bien décidée à ne jamais plus subir. En effet, je suis constamment sur la défensive, autant pour moi que pour les autres. Je crains les moqueries et je n’ai pas encore le recul nécessaire pour capter le second degrés. De ce fait, j’envoie valser. Cela me vaut de nombreuses heures de colle, mais bon. Cependant, à coté de tous ceci, j’ai toujours d’excellent résultat et je suis toujours très respectueuse envers mes professeurs. Et, si vous êtes dans mes petits papiers, il n’est pas rare que je donne des cours particuliers à ceux qui le souhaitent. En faite, je rêverai de devenir enseignante.. Seulement, mon problème d’élocution et mon foutu caractère semblent éradiquer ce souhait.
Au final, je ne suis pas vraiment une brute ; il faut juste y aller doucement avec moi. Je ne m'en prends jamais à quelqu'un sans raison.

Pour mes amis,  je suis une louve. Sous ces attitudes déplaisantes, il y a tout de même un cœur. Il m’arrive de m’attacher. Certes, cela ne se fait pas du jour au lendemain mais, cela arrive. Je suis très protectrice. Cette façon de les protéger constamment sous-entend comment j’aurai aimé être protégée à une certaine époque.. Il est inconcevable que je reste sans rien faire lorsqu’un ami a un quelconque problème. Je suis fiable et tant qu’aucune crasse ne m’a été faite, ma loyauté restera intacte. Je vous l’accorde ma façon de préserver les autres, peut également être traduit comme de la possessivité, voir de la jalousie. Qui plus est, si vous avez ce statut dans ma vie, il est préférable que vous ne soyez pas susceptible parce que je ne pèse pas mes mots.. Déjà que j’ai du mal à les dire alors si je devais en plus tous les soupeser. Sinon, je sais être drôle et très taquine avec eux.

Pour moi, je suis la fille qui manque cruellement de féminité, qui n’a jamais porté de robe et encore moins mis des talons, qui jure lorsqu’elle se fait mal, qui ne fait aucune différence entre un androïde et un humain, qui parait inoffensive tant qu’elle n’ouvre pas la bouche, qui a toujours d’excellente note en natation car c’est dans cet élément que je me sens le mieux, qui collectionne et joue encore au Pokémon à son âge, qui n’a aucun sens de l’orientation, qui est mauvaise perdante, qui peut faire des aegyos pour arriver à ses fins, qui se damnerait pour du chocolat, qui n’est jamais tombée amoureuse et la fille qui souhaite prendre sa revanche en passant outre son handicap.
WITH?

« to realise that all your life - you know, all your love, all your hate, all your memory, all your pain - it was all the same thing. it was all the same dream. a dream that you had inside a locked room. a dream about being a person. and like a lot of dreams, there’s a monster at the end of it. »

fragile bird.

« HEY AH RAN ! Regarde la caméras, dis bonjour ! » s’exclamait ma mère, en me suivant avec l’objectif pointé sur moi. Seulement, je n’étais pas si docile. Par tous les moyens, je cherchai à me cacher. Un jeu, qui nous amusa toutes les deux. A cette époque, j’étais une de ces fillettes espiègles et souriantes. Ce sourire, où il me manquait quelques dents, je ne le cachais pas. En résumé, j’ai connu une enfance plus que plaisante. Une grande sœur qui veillait sur moi, des parents qui nous aimaient au même niveau. Il n’y avait aucune jalousie, aucune moquerie, aucun coup bas ; c’était mon cocon. Certes, j’avais des problèmes d’élocution mais ce détail ne les alarma pas. Au contraire, ils trouvèrent cela mignon. Par moment, l’aînée cherchait même à terminer mes phrases. Cependant, ils ne m’accommodèrent pas au monde extérieure. A ce monde extérieur, où toutes les différences ne sont pas acceptées et encore moins jugées de mignons..  

butterfly and hurricanes.

Ah Ran-Miaou, pauvre petit chaton se chuchota derrière mes pas. Puis, les miaulements suivirent. Les bousculades se faisaient monnaie courante dans les couloirs. Mes mains resserraient encore un peu plus mes cahiers. Je ne souhaitai pas qu’ils tombent à nouveau et devoir me retrouver à genoux afin de les ramasser.. Ces derniers étaient si abîmés avec le temps.. J’avançai tête baissée parmi tous ces collégiens, mes cheveux entravaient mes yeux mais, je savais où je mettais les pieds. Puis alors que je me dirigeai vers mon prochain cours, je sentis sa main saisir mon bras et me pousser vers le mur juste à ma gauche ; « bbbbbonbonjouuur Ah Ran ! » m’imita-t-il pour me saluer. Les paumes de ses mains s’aplatirent sur le mur, à quelques centimètres et chaque coté de mon visage. Prise au piège, j’avais été bien sotte de penser qu’aujourd’hui, j’y échapperai. D’un coup brève mais non sans force, il fit tomber mes livres et attrapa mon sac au passage. « Alors qu’est-ce que tu m’as amené… » Sans honte, il fouilla mon sac et attrapa mon repas du midi. Mon ventre se noua. Si je bougeai, je savais ce qu’il me réserverait alors, je gardai la tête baissée jusqu’à son départ. Puis, il balança mon sac à mes pieds avant de rentrer en cours. Alors que je m’abaissai pour récupérer mes affaires, tout le monde passait comme si de rien n’était. Certains m’ignoraient tout simplement, d’autres marchaient sur mes cahiers sans honte ou encore, il y avait ceux qui éloignaient un peu plus mes bouquins lorsque j’étais à deux doigts de les saisir..  Après avoir tout ramasser, je m’assis à cette même place où les douces pensées de mes camarades étaient retranscrites. « Ah-Ran La Bègue. » « Retourne chez toi ! » « Folle. » « Erreur de la nature. » « Bbbbbbbarre-toi! » « Dommage que tu ne sois pas comme ces robots, qu’on ne puisse pas te réparer… » « Tu me gâches le paysage. » Mes doigts effleuraient ces gravures.. Je haïssais ce monde.  

Depuis mon entrée au collège, les sévices commencèrent. Les moqueries prirent une telle ampleur que je ne sus où donner de la tête pour y échapper. Partager entre le fait de faire face seule et ainsi ne pas inquiéter ma famille, je me retrouvai engloutie par tous ces maux. Je cachai mes bleus, je rafistolai mes tenues déchirées, j’allais régulièrement chez le teinturier pour ôter les tâches d’encre.. Et je priai pour qu’en effet, quelqu’un trouve un moyen de réparer également les êtres humains ayant un dysfonctionnement comme le mien. Cependant, j’eus mes limites et lors de ma dernière année de collège, je tombai en dépression.

take me back to the start.

« FRAPPE AH RAN ! FAIT QUELQUE CHOSE ! » Sa voix raisonnait dans mon esprit. Mes yeux la regardaient. Cependant, aucunes émotions ne transparaissaient. Pourquoi était-elle si en colère ? Je le voyais. Ses yeux étaient révulsés, sa mâchoire se crispait à chaque fois qu’elle se taisait, ses poings se resserraient si fort et le ton de sa voix la trahissait. Et moi, contrairement à elle, je restai immobile et impassible devant ce sac de frappes. Puis, alors qu’elle constatait son inutilité, son comportement s’apaisa et elle se rapprocha doucement de moi.  « Parle moi.. S’il te plait. Dis moi.. » Ses mains se posèrent délicatement sur mes épaules. Elle n’osait me toucher davantage depuis que j’avais perdu tout ce poids.. Et comme toujours, ma bouche resta désespérément close. Je voulais rentrer. A cet instant précis, je souhaitais me terrer sous ma couverture et oublier ce monde ignoble. Fichez-moi la paix ! Bordel ! Hurlais-je au fin fond de moi-même. Mon regard me vendit car, en croisant celui-ci, elle m’annonça ; « D’accord, on rentre à la maison… » Puis, alors qu’elle rassemblait ses affaires, je les entendais. Dans le couloir, je les entendais ces miaulements, ces moqueries, me singer et m’insulter. Seulement, ce devait être mon imagination car, lorsque je me retournai ; personne n’était là. Sa main se glissa dans la mienne et elle me tira vers l’extérieur. « On s’en va. » Tous ses espoirs furent réduits à néant. Alors qu'elle observait les alentours, moi, à ses cotés, je fixai le sol sachant combien ils nous restaient à parcourir afin que je retrouve mon lit..

Lors de cette dépression, je me terrai dans un silence monstrueux. De tout manière, dès que j’ouvrai la bouche ; je savais qu’ils se moqueraient de moi, pensai-je. J’étais devenue tellement craintive à chaque rencontre, limite sauvage que je finis par me cloitrer chez moi. Ce fut à ce moment que mes parents et ma sœur remarquèrent. Où ils virent que ma vie de collégienne n’était pas toute rose. Alors, je rencontrai une panoplie de médecins et de psychologues, qui furent tous chou blanc face à mon cas. Je ne parlerai plus et je m’étais arrêtée à cette idée. Cependant, mes parents prirent l’initiative de prendre un professeur à domicile afin de préserver mes acquis.. C’était surement une manière de sauver les meubles, en attendant de trouver la solution.

a cat always lands on its feet.

Face à moi, ce jeune homme souriant, il me tend une tasse de chocolat chaud. « Bonjour Ah Ran-Ah. » Quelle familiarité, pensai-je sur le coup. Et contrairement à lui, je n’étais pas bien peignée, j’étais mal fagotée avec mon t-shirt dix fois trop grand, mon jogging balayant le planché de l’appartement et à pieds nus. J’étais à l’image que me donner tout le voisinage ; une véritable sauvageonne. Pourtant, je pris sa tasse. Je ne pouvais pas résister à l’appel du chocolat. Cependant, mon attention resta accrocher à cet inconnu, qui se mouvait dans la cuisine. Surement était-ce encore un ami de ma sœur ? « Bien dormi ? » Je ne hochai même pas la tête. Qu’est-ce que cela pouvait-il lui apporter de le savoir ? « Oh ! Veuillez m’excuser, je ne me suis pas présenté. Je suis Nathanaël, votre androïde. » Il ne manquait plus que cela. Son sourire, son visage si serein, cet air si détendu et.. réconfortant à la fois. Tellement innocent. Pour la première fois en un an, j’ouvris la bouche ; « Rrrrretournne dans ta bbbbbboite-boîte avant-avant de regrregreter-ter d‘avoir ététété allumé.. » Puis, alors que je me levai de mon siège pour fuir les lieux. Seulement, il répliqua ; « Je suis programmé pour vous comprendre, ne vous en faites pas. Vous pouvez vous adresser à moi normalement ... » Sans attendre la fin, tout le restant de ce délicieux chocolat se retrouva dégoulinant sur son charmant minois. « imbébbbécile. » C’était moi, qui n’était pas programmée pour être comprise.. Délicatement, il saisit une serviette de table pour essuyer son visage et il afficha encore un léger sourire. Sans attendre plus longtemps, je tournai les talons et fonçai dans ma grotte, c’est-à-dire, ma chambre.

Quelques pas plus loin, mes parents étaient aux premières loges. « Tu crois toujours que c’est une bonne idée ? » demanda mon père, désespéré. Mais, accroché à son bras, ma mère semblait étrangement aux anges. « Chéri, elle a parlé ! » Mon père n’avait enregistré que l’épisode où Nathanaël reçut une tasse de chocolat chaud en pleine figure mais oui… j’avais bel et bien parlé. « Oui, j’y crois toujours… J’y crois. » répéta ma mère, en observant l’androïde. Ce dernier essuya le chocolat renversé sur le sol et de temps en temps, son regard se bloquait sur la porte de ma chambre. Toutes ses données ne semblaient pas être à jour sur mon cas..

Deux années passèrent.

Je m’appelle Bae Ah Ran, j’aurai dix-huit ans le vingt-cinq octobre, je suis en troisième année au lycée et je suis bègue. Nathanaël est mon androïde. Non. En faite, il est davantage. Cela fait deux ans qu’il est auprès de moi. Mes parents me l’ont pris pour qu’il veille sur moi car, je devais retrouver le monde extérieur selon eux. En effet, j’ai intégré un lycée en cours de première année. Ce n’était pas une vie pour eux que je reste recluse ainsi. Alors, Nathanaël veille. Cependant, il ne fait pas que cela. Il est devenu un confident, un meilleur ami, un coach, un être exceptionnel à mes yeux. Certes, je n’ai pas toujours été tendre avec lui. Surtout dans les débuts, où j’ai eu beaucoup de mal lors de ma réinsertion. Pourtant, il reste à mes cotés. Certains me disent que ce n’est qu’un androïde de compagnie donc, c’est son rôle. Seulement, j’ai envie de croire à sa sincérité.. Dans tous les cas, j’ai fini par m’accommoder au monde extérieur. Je suis encore.. Sauvage mais, je fais en sorte de me soigner. Comme je tente de vaincre mon bégaiement. Mais c’est toujours plus facile à dire qu’à faire..

« maelyss/juno. » bonsoir~ j'ai vingt-trois ans, je suis aide soignante irl et je suis arrivée ici grâce au top-sites. hmm    je suis toujours très nulle pour me présenter aussi librement ...  &ah oui, je veux des bonbons.
ps : le design est vraiment classe.  


Dernière édition par Bae Ah Ran le Lun 1 Juin - 22:28, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Anti-Bot.

Messages : 61
Date d'inscription : 19/04/2015
Pseudo : Kirb.
Avatar : Lee Yoobi
Profession : Ingénieur informatique chez l'EH

MessageSujet: Re: bae ah ran ϟ fleur envolée.   Ven 29 Mai - 1:07

BIENVENUE PARMI NOUS !

Une The Ark

J'espère que tu te plairas parmi nous, c'est Sungyeol et Yongnam qui vont être contents de voir une lycéenne humaine débarquer

J'ai hâte de voir ce que tu vas faire de ton personnage!!
Courage pour la suite de ta fiche

(Et tu as 23 ans )



“there's a hole in my soul, I can't fill it”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Newborn.

Messages : 207
Date d'inscription : 22/03/2015
Pseudo : Reeholay
Avatar : Cho Seung Youn [UNIQ]

MessageSujet: Re: bae ah ran ϟ fleur envolée.   Ven 29 Mai - 6:50

HALLAAAAAAAAA & THE AAAAAAAARK C'EST OU QU'ON SIGNE POUR FAIRE DES ENFANTS ? Non sérieusement ce choix d'avatar parfait La bienvenue par ici ♥ En espérant que tu t'amuses bien~ Et si t'as un quelconque soucis, ma boite à mp est ouverte


Smile to life 
© okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: bae ah ran ϟ fleur envolée.   Ven 29 Mai - 10:32

BIENVENUEEEEEEE

Bon courage pour ta fiche et n'hésite pas si tu as des questions/problèmes !

Plein de bisous arc en ciel sur toi
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: bae ah ran ϟ fleur envolée.   Ven 29 Mai - 10:39

WELCOME HERE !
Bon courage pour ta fiche, et j'espère que tu t'amuseras bien sur EH !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: bae ah ran ϟ fleur envolée.   Ven 29 Mai - 19:41

WELCOME HERE SWEETY
j'sens qu'le puceau youngnam va s'exciter (j'rigooole ma couille)
Bon courage pour ta fiche et rejoins nous vite ! Si à l'occasion tu nous croise sur la cb n'hésite pas à venir
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Modèle 3.

Messages : 390
Date d'inscription : 28/03/2015
Pseudo : Mr Poulpe
Avatar : Lee Jung Hwan
Profession : Musicien

MessageSujet: Re: bae ah ran ϟ fleur envolée.   Sam 30 Mai - 2:57

Bienvenue à toi! Amuse-toi bien parmi nous et bon courage pour la suite de ta fiche! <3


I want to run like any other guys if I could.  I want to laugh like any other boy my age.  I want to live my life to the fullest and regret nothing of it.  This is how good it feels to be human, to be alive.  Il will treasure these memories.  I will protect so that no one can never ever take them away from me.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamzz-hime.grafbb.com/
Invité

Invité


MessageSujet: Re: bae ah ran ϟ fleur envolée.   Sam 30 Mai - 4:06

OWWIIIIIIIIIIII UNE CAMARADE D’ÉCOLE
Bienvenue jolie demoiselle !
Je sens que toi et moi on va être copain ! J'sais pas pourquoi hein! Mais j'le sens ! C'est le destin, t'y peux rien ;) !!

Bon courage pour le reste de ta fiche! J'ai hâte de lire la suite !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Propriétaire.

Messages : 147
Date d'inscription : 25/03/2015
Pseudo : KwonHyo
Avatar : Lee DongHae
Profession : Avocat

MessageSujet: Re: bae ah ran ϟ fleur envolée.   Sam 30 Mai - 19:09

Bienvenue

Han la joliw demoiselle
Fighting pour finir ta fiche, même si tu as fait le plus gros visiblement
N'hésite pas à venir nous papoter, on ne mange pas (enfin si t'es passer sur la CB déjà, quand j'étais pas là tu l'a remarquer XD)

Et enfin, tiens (un bouquet de bonbon okey?! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Newborn.

Messages : 151
Date d'inscription : 05/04/2015
Pseudo : Val'
Avatar : Kim Yugyeom (GOT7)

MessageSujet: Re: bae ah ran ϟ fleur envolée.   Sam 30 Mai - 23:05

GRAVE, je suis contente ;;
De 1 : UNE THE ARK waaaah . (j'ai pleuré en regardant le clip de The Light. comme un ) Je suis contente d'en voir une vraiment du coup
Et en plus une lycéenne il faudra qu'on trouve un lien si tu veux bien? ;;

Enfin bref, j'ai hâte de voir la fin de ta fiche. Courage pour le reste et bienvenuuuue



«I don't wanna be adored, don't wanna be first in line. Or make myself heard. I'd like to bring a little light, to shine a light on your life : to make you feel loved. No, don't wanna be the only one you know. I wanna be the place you call home» ©

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: bae ah ran ϟ fleur envolée.   Dim 31 Mai - 15:52

jinwoon - merci beaucoup. ♥
( eh oui, 23.. )
junyi - juste là. *indique le bas d'une feuille*
awww merci, je n'y manquerai pas, si j'ai un problème. ♥
faust VII - omg j'adore ton pseudo, cela me fait penser à shaman king.
&merci. ♥
liu - merci. ♥
meena - merci madame super sexy. ♥
j'essaierai d'y passer sur la cb~
shin - merci. ♥
young nam - omo un zelo.
alors, si c'est le destin ; je veux bien le subir sur ce coup là.
&merci. ♥
sung woo - *choppe le bouquet de bonbons* merci !  
sungyeol - awww ce sera avec plaisir pour le lien.
( j'ai aussi pleuré.. ) &merci. ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Hors-la-loi.

Messages : 658
Date d'inscription : 04/04/2015
Pseudo : Nonam
Avatar : Lee Byung Hun - L.Joe [Teen Top]
Profession : employé au repair shops ; dealer de drogues et réparateur d'androïdes

MessageSujet: Re: bae ah ran ϟ fleur envolée.   Lun 1 Juin - 11:21

Bienvenue parmi nous ! Très jolie ton vava
Bon courage pour ta fiche et t'en fais pas, personne ne mord vraiment ici


Your hands are cold, your lips are turning blue, you're shaking. This fragile heart, so heavy in my chest, it's breaking and in the dark, you try to make a pay phone call to me but you're miles away You're breaking up, you're on your own. It's hard to take, I need an hour just to say hello and I can't make the truth of this work out for you or me. We live through scars this time but I've made up my mind.
We can't leave us behind anymore --- ©Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: bae ah ran ϟ fleur envolée.   Lun 1 Juin - 22:05

Coucou !!!!!

Welcome here !!! Joliiiiiie avatar !
Je te souhaite d'avoir du plaisir parmis nous hehehe
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: bae ah ran ϟ fleur envolée.   Mar 2 Juin - 10:04

min soo&so hee - merci !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: bae ah ran ϟ fleur envolée.   Mer 3 Juin - 19:49

Ton histoire est vraiment très intéressante ! Son problème, son enfance et surtout sa rencontre avec l'androïde, j'ai adoré !



bienvenue

▬ welcome ▬
J'ai le plaisir de t'accueillir parmi nous ! Te voilà validé. Pour pouvoir faire évoluer ton personnage, je t'invite à te rendre aux endroits suivants : pour enregistrer ton métier et trouver un logement, ce sera par-ici ; pour trouver des liens et des rps, par-là. Encore une fois, bienvenue parmi nous. J'espère que tu t'amuseras !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: bae ah ran ϟ fleur envolée.   

Revenir en haut Aller en bas
 

bae ah ran ϟ fleur envolée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 


Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une petite fleur rose au 50 mm
» [Dirie, Waris] Fleur du Désert
» Fleur de Lys royauté
» Une fleur fane pour en faire renaître une autre
» Envolée d'automne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ELECTRIC HEART :: fin de partie :: Game over. :: ♣ fiches :: présentations inachevées-