ELECTRIC HEART :: fin de partie :: Game over. :: ♣ rps :: rps abandonnés
 

 Let me breathe (ft KyungAh)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: Let me breathe (ft KyungAh)   Jeu 18 Juin - 2:49


 Please... Help me.
Mi Hee sentait que quelque chose lui échappait. Quelque chose lui disait qu'elle n'avait pas vécu entièrement sa vie à servir des humains. Non, quelque chose d'autre avait dû se passer avant, mais quoi ? Elle avait la forte impression qu'elle venait de quelque part. Il était très étrange qu'elle soit à 80 % humaine et 20% robot. Il y avait donc là un mystère dont pour elle, il lui était difficile de résoudre. Son processeur faisait encore des siennes malgré que Jae Kyung avait travaillé dessus. Elle s'éteignait moins souvent qu'avant, mais cela restait une habitude chez l'androïde, même si sa batterie était rechargé. Enfin, elle avait plus ou moins une batterie en fait, seulement celui de son "cerveau".

Voulant trouver des informations, elle scrutait le recoin où elle avait déjà été prisonnière des mains de son ancien maître. C'était la maison d'où elle avait déjà resté avant de déménagé ailleurs avec les autres. Cet endroit regorgeait probablement de souvenirs mais ça, malheureusement, Mi Hee avait eut la mémoire effacer. Son coeur, le désir de revenir ici avait été très fort, c'est pourquoi elle était revenue. Ne se souciant pas du danger, elle se promenait là, fixant la maison abandonnée avant d'entré sur la pointe des pieds, caressant le moindre meuble du bouts de ses doigts blancs.

« Entre ces murs il doit bien y avoir quelque chose qui me mènerait sur une piste de mon passé... »

Dit-elle doucement en regardant autour, posant son regard toujours aussi glacé et sans vie. Malgré la présence de Min Jae Kyung dans sa vie, il restait tout de même un homme, un humain. Et le nombre de fois qu'ils se prennent la tête, leur relation était plutôt voué à l'échec pour le moment. Ce qui fait donc d'elle le même androïde qui a envie de mourir, vivant pour une raison inconnue.

FICHE PAR SWAN.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Let me breathe (ft KyungAh)   Sam 20 Juin - 16:22


Leeya Ҩ Mihee



Ҩ I worried about you 




Ces tâches subalternes commençaient réellement à me fatiguer. "Kyung Ah j'ai faim, Kyung Ah je veux ceci, Kyung Ah, je veux cela"... Aish... Monsieur Ji Hoon était un véritable enfant dont je devais m'occuper et c'était plus que lassant. J'étais quand même proche de lui malgré moi. Malgré surtout le fait que je le déteste. Oui, il me rappelait vraiment ma précédente propriétaire qui avait prit cette habitude de me traiter comme un véritable objet. Mais que voulez-vous, si je reste à ses côtés c'est principalement dans le but de protéger une personne. Sinon, je pense que j'aurais mis les voiles il y a un moment. Non, j'avais besoin de m'assurer qu'il s'éloignerait de Mi Hee, qu'il arrêterait de la chercher. Je suis et je reste un androïde de compagnie. Mon processeur a été programmé pour que je sois un peu trop protectrice selon moi. Enfin pour Mimi, je pense que cela vaut le coup. Depuis que j'ai été recueillie par monsieur Ji Hoon, j'ai été témoin de la manière dont il l'a traité. Elle qui n'était pas faite totalement de métal et boulons, elle a subi tellement que j'en aurais supporté. C'est l'une des raisons aussi qui m'ont poussé à l'aider a quitté cet enfer. La raison principale ? C'est qu'elle était… C'est qu'elle est ma meilleure amie. Au début, je ne voulais pas m'attacher à elle. Je ne voulais pas revivre la même chose que dans mon passé. Trop de fois j'ai accepté que les gens entre dans ma vie et trop de fois j'ai été déçue et émotionellement blessée. Si les humains pensent que nous ne ressentons rien, ils ont totalement tort.

Enfin quoi qu'il en soit, une partie de moi pensait qu'il était dangereux pour moi de m'accrocher à quelqu'un pour qui je m'inquiète sans arrêt. Bon, j'essayais de ne pas être aussi pessimiste vis-à-vis de cette amitié que nous avons développée. Enfin, passons. Il fallait que je retourne dans cette maison dans laquelle nous avions vécu des mois durant, récupérer un objet qui me tenait à coeur. Un bijou qui me lier encore plus ou moins à ma première maîtresse. Oui je sais que je suis quelqu'un d'extrêmement nostalgique. Mais ma vie semblait tellement parfaite à cette époque. Être loin de la réalité me faisait souvent du bien. Prétendant à monsieur Ji Hoon que j'allais faire une petite balade. Un autre mensonge dans mon répertoire, mais un de plus, un de moins. Je me dirigeais vers cette ancienne maison, je m'avançais vers la porte qui se trouvait ouverte. J'arquais un sourcil. Première intrigue... j'entrais doucement dans ce qui autrefois était ma demeure, m'avançant dans le noir, dans notre ancien séjour. Remettre les pieds ici me donnait vraiment des frissons. Trop de mauvais souvenirs. Je fus interpellée par une silhouette qui se tenait devant moi. J'en sursautais légèrement. Deuxième intrigue... Aish, c'est la deuxième fois que ce genre de choses arrive. Pourquoi les gens passent leur temps à s'introduire chez moi ? J'étais quasiment prête à jeter cet intrus avant de regarder avec insistance cette ombre devant moi... non, ce n'était pas possible... Très rapidement, je m'avançais vers elle avant de lui saisir violemment le bras


« Mi Hee ?! Qu'est-ce que tu fous là bordel ? »

Mon ton se voulait froid et dur. Non pas parce que je n'étais pas heureuse de la voir, c'était tout le contraire. Je poussais un lourd soupir puis j'osais la serrer contre moi, pour lui montrer a quel point j'étais contente de la voir.

« T'imagine si c'était Monsieur Ji Hoon était venu ? Tu es inconsciente »

Je crois qu'elle ne se rendait pas compte du danger dans lequel elle est exposée. Oui ça m'énervait un peu parce que je ne voulais pas qu'elle retombe dans les mains de cet homme. Non je ne saurais vraiment pas capable de le supporter à nouveau. S'il savait que j'étais encore en contact avec celle qu'il recherche désespérément, je risquerais de prendre cher. Je la libérais enfin de mon emprise avant de poser mes mains sur ses épaules et lui offrir un sincère sourire

« Tu sais très bien que je m'inquiète comme une dingue pour toi hm ? Comment ça va, tu te débrouilles toujours ? »

Une vraie maman poule quand je m'y met

fiche de © century sex

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Let me breathe (ft KyungAh)   Dim 21 Juin - 0:20


 Please... Help me.
Aucune lumière n'avait été allumée, quoique l'électricité devait être hors service maintenant. Maître Ji Hoo faisait en sorte que la maison qu'il quittait ne pouvait pas être habiter, histoire de ne pas retrouver des surprises en revenant dans cette maison. C'était donc le bon moment pour venir ici, sachant que personne ne reviendrait ici avant quelques mois.

Se promenant dans la maison, Mi Hee avait réussit à s'y infiltrer en utilisant une clé dont elle avait sur elle, sachant que son maître la recherchait pour probablement ravoir les doubles des maisons. De plus, l'androïde était l'une de ses pierres précieuses, il ne pouvait donc pas se permettre de la perdre. Pour l'androïde, sa vie avec cet homme ne valait pas la peine. Elle ne pouvait pas croire qu'elle a vécue toute sa vie avec lui, impossible. Kyung Ah avait juré qu'elle entendait, dans la poitrine de Mi Hee, un coeur battre. Elle était donc humaine. Mais pourquoi avait-elle in processeur, hein ? Tout ça, c'était un mystère pour elle. Tout ce qu'elle obtenait comme réponse était: "Je t'ai crée pour moi, Mi Hee". Foutaise, se disait l'androïde.

Soudainement, elle entendit des pas derrière elle et elle se retourna. Dans la noirceur, elle pouvait voir au loin que c'était sa meilleure amie. Son souffle qu'elle avait gardé par peur de se faire prendre s'évapora avec un son plaintif lorsque Kyung Ah lui saisit violemment le bras. Même si elle avait les membres en métal, elle ressentait quand même le mal. Finalement, elle relâcha Mi Hee et la serra fort contre elle. Encore là, l'androïde mi-humaine sortit un son plaintif en grommelant. Détestant toute forme d'amour, Mi Hee préférait s'en éloigner, après ce qu'elle avait vécu.

« Je suis ici pour trouver des réponses, Kyung Ah... Maître Ji Hoon me cache quelque chose, j'en suis sûre. »

La jeune androïde regardait sa meilleure amie. Elle ignorait complètement ce qu'elle mentionnait sur monsieur Ji Hoon, préférant ne pas aborder le sujet de cet homme dont elle reniait profondément et dont elle avait peur. L'androïde avait besoin de savoir son passé, quelque chose d'important lui échappait, mais quoi ?

« J'habite chez un humain... Il essai de réparer mon processeur défectueux. Mais c'est compliqué... »

Mi Hee avait le regard vague. Il était rare qu'elle regarde les gens dans les yeux quand elle parle ou quand une personne lui parle. Elle avait bien de la difficulté avec ça. C'était dû à tout ce qu'elle avait vécu, malheureusement. Plusieurs problème avait survenu suite à son enfer vécu, mais ça, elle s'en foutait pas mal de les régler ou non.

« Toi, que fais-tu ici seule, hm ? »

Son attention se porta ailleurs et elle marcha tranquillement vers une pièce close. La fameuse pièce où le bureau de monsieur Ji Hoon était. Il y cachait sûrement des trucs louche, non ? Elle tenta alors d'ouvrir la porte. Comme elle le pensait, c'était malheureusement verrouillé.

FICHE PAR SWAN.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Let me breathe (ft KyungAh)   Lun 22 Juin - 16:17


Leeya Ҩ Mihee



Ҩ I worried about you 




Je sais que notre maître est loin d'être un saint - hélas - alors je ne comprenais pas l'impulsion de Mi Hee de revenir dans cette maison des horreurs. S'il y a bien une chose que nous avons monsieur Ji Hoon et moi en commun, c'est de considérer Mi Hee comme une perle. Certes ses raisons à lui sont horriblement dégoûtantes d'où le fait qu'il faut qu'elle s'éloigne de lui. Elle était persuadée que notre propriétaire lui cachait quelque chose. Ce ne serait pas étonnant tiens ! Cependant, je crois que notre maître ne me faisait pas assez confiance pour partager de telle chose concernant sa précieuse Mi Hee. Peut-être qu'il sait que je suis encore en contact avec elle... J'espère vraiment que non. Il nous le fera payer cher si c'est le cas. J'arquais un sourcil quant à son annonce d'habiter chez un humain. J'avais vraiment du mal à le croire. Elle qui avait une telle aversion pour eux alors pourquoi accepterait-elle de vivre avec l'un d'eux ? Je ne comprenais pas vraiment... J'espère qu'il ne profitera pas de sa faiblesse comme beaucoup d'hommes. Me retournant la question, je lui offrais un maigre sourire.

« J'avais quelque chose à récupérer ici. Quelque chose d'important à retrouver. »

Toutes les deux étions venues dans un but très précis. On était toutes les deux un peu folles de remettre les pieds ici. J'avançais vers elle, lui montrant fièrement les clés que j'avais dérobées. Je glissais la clé dans la serrure avant de la faire tourner le tout dans un sens. La porte s'ouvrit doucement avant que nos deux corps immerge à l'intérieur de cette grande pièce. Elle était la même que dans mon souvenir. Ce grand bureau, la lumière de la nuit s'infiltrant dans cette grande fenêtre. Tout le temps que j'ai passé ici à ses côtés... Rien qu'y penser me donnait des frissons. Toute cette paperasse et tous ces dossiers qui était encore dans la pièce m'intriguait vraiment. Et si Hee n'avais pas tort... C'est vrai que Maître Ji Hoon est quelqu'un de très secret et de manipulateur. Il y avait forcement une raison pour qu'il conserve tout ça ici, alors que nous ne vivions même plus dans cette maudite maison. Je prenais mon téléphone entre mes mains afin d'en activer la lampe.

« Évitons d'allumer la lumière. Il ne faut pas attirer l'attention sur nous non plus »

Il ne manquerait plus que ça. Si des personnes nous trouvaient ici, j'ose même pas imaginer ce qui se passera pour nous. Alors que je parcourais de long en large tous les dossiers, les paroles de ma meilleure amie revint raisonner dans mon esprit

« Mais dit moi… Cet humain tu le connais un peu, je veux dire… Tu lui fais assez confiance pour le laisser réparer ton processeur ? Je n'aime vraiment pas ça »

Je l'ai dit, j'avais vraiment peur qu'on profite à nouveau d'elle. Je ne le connaissais pas ce mec mais, je ne lui faisais pas confiance. Pourquoi aider une fugitive sans rien attendre en retour ? Pour moi, ça ne sentait pas bon tout ça. Je ne peux pas la protéger autant que je le voudrais et croyez moi, ça me frustre énormément de ne pas pouvoir m'assurer que tout va bien pour elle

« D'ailleurs qu'est-ce que tu cherches exactement. Tu penses que Maître Ji Hoon pourrait te cacher quoi ? »

Je saisissais un classeur au hasard avant de m'asseoir sur le bureau poussiéreux afin de feuilleter et en lire le contenu. Ou du moins essayer...

fiche de © century sex



Dernière édition par Lee Kyung Ah le Ven 26 Juin - 4:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Let me breathe (ft KyungAh)   Jeu 25 Juin - 0:19


 Please... Help me.
Tout comme Mi Hee, Kyung Ah était revenue dans cette demeure pour récupérer quelque chose lui étant cher. Même si le maître découvrait Kyung Ah ici, ce n'était pas elle qui serait en danger. Quoique les soupçons seraient plus graves et elle risquait de devenir une fugitive comme Mi Hee. Les deux androïdes pourraient s'avérer être dans un sacrer pétrin si Ji Hoon décidait de venir faire un tour par ici.

Mi Hee s'apprêtait à entrer dans le fameux bureau de Ji Hoon. Malheureusement pour elle, la porte était verrouiller. Affichant un air légèrement abattue, elle s'apprêtait à se retourner lorsque Kyung Ah apparut à coté d'elle, lui montrant la clé dont elle avait dérobé. Surprise, Mi Hee penchait légèrement sa tête sur le côté, recevant un petit choc qui lui fit oublié de punir Kyung Ah pour mettre sa vie en danger. L'androïde se réinitialisa en quelques secondes et suivit sa meilleure amie. Elle sursauta lorsqu'elle entendit l'ordre de celle-ci et hocha la tête en regardant autour, cherchant quelque chose d'intéressant à voir. Pour le moment, rien n'était à signaler. Puis, la question de Kyung Ah fit hausser un sourcil à Mi Hee, la regardant.

« Je ne connais pas cet humain, mais il veut me réparer et il refuse que je retourne à la rue sans avoir mon processeur de réparer. Je crois qu.il est maniaque de mécanique. Et puis, j'ai déjà vécu l'enfer, que pourrait-il me faire vivre de plus garve, hein ? »

La brunette retourna fouiller dans la paperasse. Elle fouillait des dossiers dans lesquelles des noms figurait. Elle trouva le sien, mais malheureusement, quelqu'un avait prit les documents, laissant quelques bouts de papier tel que le nom de la personne qui l'avait vendu. Zhang Dio. Haussant un sourcil, elle fourra le bout de papier dans sa poche et posa ses yeux sur sa meilleure amie.

« Je suis certaine que cet humain me cache quelque chose. Il réinitialisait toujours ma carte mémoire. Et puis je suis mi-humaine, alors je viens sûrement de quelque part. »

L'androïde plissa les yeux avant d'entendre du bruit à l'extérieur. Quelqu'un s'approchait de la maison ? Sous un mouvement brusque, elle attrapait le bras de sa meilleure amie et la tirait en dehors du bureau, prenant soin de verrouiller derrière elle.

« Va t'en d'ici... Il ne faut pas que tu sois repéré. »

FICHE PAR SWAN.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Let me breathe (ft KyungAh)   Mer 8 Juil - 18:13


Leeya Ҩ Mihee



Ҩ I worried about you 




Je sais dans quoi je me suis embarquée en désistant notre maître de son trousseau de clés. J'ai bien fait d'écouter mon instinct, tiens. On fouillait, on fouillait sans savoir dans quoi on chercherait. Le seul soucis, c'est que les dossiers de notre propriétaire je n'y avais jamais mit le nez. J'ai beau être son larbin, il refusait catégoriquement que je m'occupe de sa paperasse. Enfin je suppose que c'est due à mon naturel curieux. D'ailleurs je regrette de ne pas avoir été aussi curieuse à l'époque. Peut-être que lui en savait plus sur la “Mi Hee d'origine”. Comme elle l'a dit, elle est à moitié humaine et comparée à moi, elle a un passif… Un vrai passif.  Elle reste néanmoins une humaine. Et pourtant elle a toujours été traitée plus bas que terre que moi. Ce que maître Ji Hoon pouvait me faire n'était rien. Je suis et je reste une machine. La douleur je ne la ressens pas de la même manière que Mihee. Je l'interrogeais sur sa vie en dehors de la maison. J'avais besoin qu'elle me rassure. Qu'elle me dise que tout va bien, que je n'ai pas à m'en faire… Enfin, est-ce que cela m'aurait pour autant rassuré ? Cela reste à voir. Je pense que je serais plus rassurée en la sachant dans un endroit que j'aurais choisi moi-même, auprès d'une personne que j'aurais choisie et qui serait digne de confiance selon moi. J'ai conscience du fait que je la couve un peu trop mais quand on voit ce qu'elle a vécu... impossible pour moi de ne pas imaginer le pire et de vouloir la protéger.

Je reposais le dossier que je consultais à sa place avant d'essayer de trouver un autre dossier qui pourrait être intéressant. Aish… Maitre Ji Hoon était le meilleur dans l'art de dissimuler des secrets. Tout devait être boucler dans son bureau, hors de ma porté. Il devait penser que je n'étais qu'un tas de ferraille sans cerveau et naïve. Une bonne à tout faire et qui lui sert de larbin rien de plus. Enfin bon, si ce n'était pas pour Mi Hee, je me serais barrée depuis bien longtemps…  Sans même que j'ai eu le temps de prendre ou faire quoi que ce soit, je sentis mon bras se faire accaparer par l'humaine qui m'attirait en dehors de cette imposante pièce. Un simple “hé !” traversa mes lèvres avant qu'elle ne m'assure qu'il fallait que je quitte la demeure. Un sourcil arqué, je la regardais l'air un peu déconcerté. Quoi ? Qui pouvait bien venir rôder sur cette propriété. Je priais pour ce soit des gamins qui jouaient dans les alentours. Je sais, c'est con mais c'est ce que j'ai trouvé de mieux pour me rassurer. Et si c'était lui... Oh non ! Je ne préférais pas l'imaginé. Mon regard porté sur mon amie, je poussais un lourd soupir lassé.


« Quoi ? Et te laisser ici te faire prendre ? Mais ça ne va pas. Je ne t'ai jamais laissé tomber et ça ne va pas commencer maintenant »

Je ne l'ai pas aidé à s'échapper pour la laisser tomber au final. Non jamais. Elle ne l'avait pas encore compris cette idiote. Elle ne savait pas qu'elle comptait énormément pour moi. Je m'ébouriffais les cheveux. On n'avait pas beaucoup de temps alors il fallait faire vite. Je saisissais la main de l'humaine l'attirant loin du bureau de notre proprio.

« On va essayer de foutre le camp d'ici par la porte de derrière. »

J'accélérais le pas pour rejoindre la sortie situer derrière cette immense demeure, trainant ma meilleure amie comme une enfant. Ca me semblait être la seule et unique bonne idée. En même temps, ce n'est pas comme si on avait le choix. Arrivées au lieudit, la surprise ne fut pas moindre. Et merde… C'est mon pire cauchemar qui prenait forme devant mes yeux. J'ai été totalement et littéralement tétaniser rien que par sa présence. Non, ses deux hommes de mains étaient quasiment transparent à mes yeux. Non c'était maitre Jihoon qui me dominait de par son aura et qui m'effrayait. Inconsciemment, mon emprise sur Mi Hee s'accentuer. Il savait désormais que j'étais la complice de la disparition de son petit bijou… Aish… C'est officiel, c'est ce soir qu'on va disparaître

fiche de © century sex



hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Let me breathe (ft KyungAh)   Jeu 9 Juil - 1:17


 Please... Help me.
Ce bruit ne disait rien de bon à l'androïde humaine. Elle ne savait pas quoi faire, figeant presque sur place. Tout ce qu'elle trouva à faire était de dire à Kyung Ah de s'en aller au plus vite, ayant peur qu'elle ne se fasse prendre par le grand patron. Mais sa grande amie n'entendait pas à la laisser seule, ce qui énerva légèrement Mi Hee. Celle-ci fronça les sourcils avant de se faire tirer vers la porte de derrière. L'androïde avait perdue le file en se remémorant des scénarios, comme si elle les revivait sur place. Non, elle ne voulait pas se faire prendre, sa liberté elle l'avait gagné. Pourquoi, fallait-il que maintenant, elle se fasse prendre ?

Le coeur du semi-robot se serra lorsque la porte s'ouvrit su Ji Hoon, son ancien maître. La peur se dessina sur son doux visage teinté de la douleur de son passé. Reculant d'un pas, inconsciemment, elle mit Kyung Ah un peu plus en avant. Elle aurait bien voulut partir se cacher, mais elle était incapable de bouger ne serait-ce qu'un pieds. Un bruit sourd retentit derrière elle et frappa de plein fouet un des gorilles. C'est là que tout bascula. Elle fut prise au piège entre des bras musclé, la retenant de faire des mouvements brusque. Quelque chose lui piqua le cou et elle paralysa sur le champ. Fronçant les sourcils, son visage se crispa sous la douleur et la peur, voyant les scénarios de Ji Hoon et des clients lui revenir sans cesse en tête. L'androïde gémit sous la peur, l'énervement, le désespoir. Puis, elle eût une idée.

« Sale traître !! Tu m'as vendu Kyung Ha ! Comment as-tu osé me faire ça ?!? C'est pour ça que tu me gardais dans cette maison alors que je voulais partir !  »

Mi Hee fixait sévèrement Kyung Ah, ayant de la difficulté à bouger sa tête. Elle se mit à pleurer, continuant de gémir, se plaignant de perdre sa liberté. Pourquoi est-ce que tout cela devait s'arrêter ici, hein ? Non... Il en était hors de question.

« Je ne vous suivrais pas... Il est hors... De question... Que je retourne là-bas ! »

Son processeur fit des siennes et elle eut un choc au travers de tout son corps. Fronçant les sourcils sous cette douleur, elle continuait à fixer méchamment l'homme qui s'avançait vers elle, un sourire large sur ses lèvres.

« Oh mais c'est qu'elle est rebelle... On va t'arranger ça une fois à la maison... Je vois que tu t'es déprogrammé seule, eh bien.  »

La main de l'homme se posa sur la mâchoire de Mi Hee, celle-ci trouva une force cachée pour détourner la tête, le reste de son corps toujours paralysé par cette piqure dans son cou qui la brûlait. Soudainement, un raisonnement retentit. Mi Hee pencha la tête, sa joue gonflé par le claquement de la main de Ji Hoon. Elle serra les dents, ne gémissant plus, gardant le silence totale. C'était pire qu'une sentence de mort. Sa liberté était sa vie, maintenant, elle allait la perdre.
FICHE PAR SWAN.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Let me breathe (ft KyungAh)   Mar 21 Juil - 17:12


Leeya Ҩ Mihee



Ҩ I worried about you 




Et merde... c'était la première chose qui me passait par l'esprit. Rien qu'à la vue de la réaction de Mi Hee, je pouvais voir la peur que maître Ji Hoon a engendré aussi bien pour elle que pour moi. A son inverse, j'étais juste incapable de bouger le moindre rouillages. Je savais qu'il allait nous tuer, que nos heures étaient comptées. Sans faire ni une, ni deux un homme de main de maître Ji Hoon m'agrippait le bras avant de me compresser contre lui tandis que l'autre s'approchait dangereusement de ma meilleure amie. La voyant s'écouler au sol, je n'ai pu m'empêcher de faire un pas en avant pour essayer de l'aider avant que le larbin de maitre Jihoon ne vienne renforcer la poigne sur mon bras. Ses propos me gelaient sur le moment. A quoi elle jouait là ? Maître Jihoon aurait fait n'importe quoi pour retrouver sa précieuse Mi Hee alors pour elle me faisait pour l'androïde obéissant qui entre dans ses bonnes grâces ?

Revoir cet homme de nouveau proche d'elle me répugnait au plus au point. Et savoir qu'il s'en prenait encore physiquement à elle faisait surchauffer tous mes processeurs. J'avais l'impression de retourner en arrière, de revivre ces innombrables scènes impuissante. Oui, ça me détruisait de la savoir en mauvaise posture sans que je ne puisse intervenir. Je détestais la manière dont ils nous traitaient. Rien de plus normale. Maître Jihoon finissait par se rapprocher de moi, rabattant une de mes mèches de cheveux en arrière, comme il aimait le faire tandis que son glacial regard croiser le mien qui était plein de noirceur. Tout comme Hee, j'ai eu le droit à la même punition même, sa main s'abattant sur ma joue.


« Quant à toi, je croyais t'avoir dit de plus remettre les pieds dans cette maison ? »

Je me mordais ma lèvre avant qu'un maigre "désolée" ne m'échappe. Enfin bon, je ne regrettais quand même pas d'être venue ici. La seule chose que je regrette, c'est que Mi Hee se soit fait prendre. Je n'ai pas tenu mon rôle et je le regrette amèrement.

« Mais bon, tu as su me ramener Mi Hee, alors je peux te pardonner »

Pas sure de moi, j'osais prendre là parole, ma voix reflétant mes sentiments, baissant honteusement le regard.

« Vous… Qu'est-ce que vous lui avait injecté ? »

Une question rhétorique. J'avais une petite idée du produit qui lui avait injectée. Une nouvelle fois, sa main venait caresser violemment ma joue, je suppose que la douleur était bien présente. Mais qu'importe, à force de vivre avec lui...

« Qu'est-ce ça peut te faire ? Tu n'as pas à t'inquiéter pour elle désormais »

Je me raidis immédiatement. S'il découvrait notre amitié qui était si forte, il saurait immédiatement que j'étais la responsable de son “évasion”. Je savais que ce n'était pas quelque chose de mortel, il tenait beaucoup trop à elle pour ça. Jihoon ordonnait à son garde me lâchais et j'accourais près de Mi Hee m'accroupissant à ses cotés. J'avais l'habitude de m'occuper d'elle de temps à autre quand il me l'autorisait. Dans un chuchotement quasiment inaudible, je m'adressais à elle.

« Je suis sincèrement désolée, pardonne moi Mi… Je vais te sortir de là, je te le promets. »

Hors de question que je le laisse reposer ses mains sur elle. Je ne le supportais pas une fois de plus. Que Maitre Jihoon me le fasse payer après, j'en ai rien à faire. La sécurité de Hee passe avant tout. Maitre Ji Hoon saisissait mon bras, m'emprisonnant près de lui, m'éloignant d'elle tandis qu'un des gorilles s'empressait d'escorter Mi Hee en dehors de notre ancienne maison...

fiche de © century sex



hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Let me breathe (ft KyungAh)   Dim 9 Aoû - 18:08


 Please... Help me.
Nous étions coincées, littéralement coincé. Mi Hee ne voulait pas que Kyung Ah soit démasqué et ainsi devenir comme elle, une fugitive. Il était hors de question qu'elle quitte cette "protection", car vivre en fugitive était très difficile. Heureusement pour l'androïde, elle avait trouvé quelqu'un qui l'aidait à s'en remettre. D'ailleurs, elle commençai à éprouver des sentiments pour cet humain. Pour l'avenir de Kyung Ah, tout se jouait maintenant.

Mi Hee finit par être paralysé et elle n'avait plus le choix que de se résigner à retourner auprès de son maître. Mais si il croyait qu'il allait la dompter encore une fois, non. Oh que non. L'androïde fut pousser parterre, comme une vieille chaussette. Son corps allait en ressentir les douleur plus tard, surtout sa tête qui se fracassait solidement au sol. Sa vision se troublait un moment, entendant Kyung Ah discuter avec le Maître. Un soupir s'échappa de ses lèvres, résonnant dans sa tête. Un moment, elle perdit le cap. Elle ne se réveillait que lorsqu'elle entendit et sentit la présence de Kyung Ah. Clignant des yeux, Mi Hee sourit faiblement.

« Ne... Fait... Pas... ça... »

Dit-elle avec difficulté. Puis, elle vit l'ombre de Ji Hoon et soupira longuement. Celui-ci commençait à comprendre que quelque chose clochait. Kyung Ah venait de commettre un geste qui pourrait lui coûter sa vie, sa liberté. Mimi aurait voulu interagir, mais voilà, elle ne pouvait plus parler.

- Eh bien eh bien... Dois-je comprendre Kyung Ah que tu es attachée à elle ?

Il fronça les sourcils et fit signe à ses gorilles de reprendre les androïdes. Mi Hee se retrouvait prise en mode poche de patate, comme si elle en était vraiment une, tandis que l'autre androïde était prisonnière dans des bras aussi musclés que celui qui tenait Mi Hee sur son épaule. Maître Ji Hoon sourit en coin et s'approcha de Kyung Ah, pas très content et lui saisit sa mâchoire.

- Dois-je comprendre que c'est toi, la traître depuis le tout début ?!

L'humain claqua le visage de l'androïde. Un résonnement se fit entendre et les gorille étouffèrent un rire. Nous étions mal, très mal et je ne savais pas comment nous allions faire pour nous en sortir.

FICHE PAR SWAN.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Let me breathe (ft KyungAh)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Let me breathe (ft KyungAh)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 


Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Air I Breathe
» Bleach 453 - Mute Your Breathe Friendship
» Bleach 487 - Breathe But Blind
» The Air I Breathe
» Can't breathe unless I feel you next to me Ω Perséphone ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ELECTRIC HEART :: fin de partie :: Game over. :: ♣ rps :: rps abandonnés-