ELECTRIC HEART :: fin de partie :: Game over. :: ♣ fiches :: présentations inachevées
 

 yun cleopatra ✗ you don't know me, and you have no idea of who i can be

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: yun cleopatra ✗ you don't know me, and you have no idea of who i can be   Mar 23 Juin - 15:22



Yun Cleopatra

feat. lee chae rin (CL)
Scénario Inventé

LOG IN
nom : Yun, pris de son créateur.
prénom : anciennement Leo, devenu Cleopatra.
date et lieu de naissance : 31 ans depuis sa mise en route, un 28 juillet, à Bangkok.
ocupation : gérante et co-animatrice du fight club.
omega

newborn
SHANYA
Alors, alors ... bah moi c'est Shanya, bientôt majeure à l'internationale, et dans le monde du rpg depuis bientôt dix ans quand même, j'me fais vieille ... sinon, dans la vie de suis inscrite à l'IFSA pour devenir soigneur animalier, c'une école à distance alors j'suis assez tranquille. No-life, geek, troll à mes heures perdues, bisounours, je suis mariée à mon lit à qui je fais des infidélité avec mon frigo. Quand je ne bosse pas mes cours ni n'écris, je mate des séries en tous genres dont ma liste s'allonge plus qu'elle ne rétrécie, je sais pas si j'arriverai au bout un jour u___u BREF. J'ai l'habitude de sauter de partenariat en partenariat, c'est comme ça que j'suis arrivée ici, ça avait l'air cool, j'ai eu une idée de perso, j'ai qu'un seul autre forum, alors j'ai craqué ... voilà, vous connaissez ma plus grosse particularité : je suis faible. Sur ce .... JE VEUX DES BONBONS


my little story

28 juillet 2045.

« Tu es parfaite. » Le sourire de cet homme fut la première chose qu'elle découvrit de ses yeux bleus acier. Un sourire fier et triomphale, un sourire auquel elle se mit à accorder de plus en plus d'importance au fil du temps. Les yeux grands ouverts, l'androïde mit son corps en mouvement, lentement, vis par vis, analysant son environnement, avant de revenir à l'homme qui se tenait juste en face d'elle. Son créateur. Il avait dans les trente-cinq ans à ce moment-là, plutôt séduisant dans son genre. Habillé d'un jean et d'un t-shirt, du cambouis et de l'huile de moteur lui barbouillait les mains et le visage, on aurait dit un gamin qui venait de bricoler sa première voiture. C'était cette image-là que l'androïde allait garder de lui, une photo gravée dans sa carte-mémoire jusqu'à la fin des temps. Elle l'observa sagement quand il jeta un œil sur le calendrier, le voyant réfléchir, sans pour autant savoir à quoi il pensait - c'était une chose qui n'était pas prête de changer d'ailleurs. Souriant de plus belle, il se retourna vers elle et lui décocha un regard sur sa tignasse mal peignée. « Née sous le signe du lion, avec des cheveux pareils, c'est plus qu'un signe ! Tu seras Leo, la lionne de l'arène. » Elle ignorait de quoi il voulait parler, mais il venait de lui donner un nom. Leo. Elle l'aimait bien. De le voir sourire ainsi, aussi joyeux, elle ne put que faire de même. Le premier sourire de la petite Leo fut pour son créateur. Qui aurait cru qu'il en serait de même pour le dernier ?

02 septembre 2046.

La foule était hystérique, hurlant de joie et applaudissant à tout rompre. Pendant un instant, Leo crut que les estrades ne tiendraient pas le coup. Elle ne comprenait pas leur enthousiasme soudain. Pourquoi étaient-ils tous si heureux ? Alors qu'ils riaient il y a cinq minutes à peine, tandis qu'elle entrait dans l'arène, soulevant le sable de ses pas légers, elle, la petite androïde souriante et naïve. La petite Leo à qui personne ne donnait deux minutes au corps-à-corps. La mignonnette qui venait de détacher les bras du grand Effaceur, et de lui dévisser la tête à 180°. Elle les avait bluffés, et ils avaient adoré ça. Cette année d'entraînement et d'apprentissage n'avait pas été vaine, Leo venait de faire ses preuves, et Monsieur Yun était heureux. Non, mieux. Il était fier. Bien qu'elle ne comprenait toujours pas pourquoi ils étaient tous si joyeux de l'avoir vue mettre en pièces l'un de ses congénères, Leo souriait, juste parce que son créateur souriait. Elle avait été créée pour ça, dans cette optique de se battre et de mettre à bas ses adversaires. Tout ce qu'elle voulait alors, c'était de faire en sorte que monsieur Yun continue de sourire de la sorte. Et ça allait être le cas, pendant des années durant, Leo deviendrait une championne des arènes de Bangkok, les plus grandes de toute l'Asie. La lionne au regard d'acier. La petite Leo. L'androïde de combat invaincue qui verra la gloire de son créateur, et sa fin.

20 janvier 2064.

La trappe venait de s'ouvrir. Le félin ne se fit pas prier pour en sortir, affamé et sur les nerfs. Face à lui, la petite androïde ne bronchait pas, les traits sérieux. Les humains avaient toujours envie de plus ; plus de violence, plus d'incroyable, plus de spectaculaire, plus d'inédit. Et cette fois, ils avaient voulu un choc des titans. Quelle blague. Un tigre face à un androïde. Oh oui. Ils avaient trouvé fantastique l'idée de faire s'affronter les deux plus grands félins qui existent. Mais voilà, l'un d'eux était fait de rouages et de câbles, aucun crocs, quels qu'ils fussent, auraient pu en venir à bout. La lionne de métal observait le tigre de sang, et le tigre de sang évaluait la lionne de métal. A quoi pensait-il ? Se doutait-il de ce qu'il se passait ? Pensait-il faire un repas de cette petite chose ? Leo se l'imagina dans la jungle, son habitat naturel. Il aurait été magnifique au milieu de la végétation. Les créatures vivantes la fascinaient. Leur diversité, leur beauté, leur perfection. Ils avaient été faits pour un monde qui n'existerait bientôt plus. Et comment les Hommes les traitaient ? Comme ce pauvre animal ? Jeté dans une arène pour leur bon plaisir, comme au cirque de l'Antiquité. Peut-être que l'humanité était condamnée à répéter les mêmes erreurs, inlassablement, sans jamais comprendre ni apprendre de celles-ci. Les yeux dans les yeux, l'une regardait l'autre faire les cent pas. Un silence lourd pesait sur la totalité de l'arène et ses gradins. Tous attendaient de voir ce qui allait se passer. Mais que pouvait-elle bien faire ? Tuer l'animal ? Même si elle le voulait, on la mettrait directement à la casse, traitant son comportement de monstrueux. Quel choix lui laissait-on ? Un coup d'œil vers son créateur, face à elle, perché juste au-dessus de la trappe, Leo cherchait à deviner ce qu'il avait en tête. Mais comme à chaque fois qu'elle essayait, elle échouait. C'était bien les seules fois où ça lui arrivait. Le fauve perdit soudainement patience, juste avant que ce ne soit le cas des spectateurs - qui poussèrent des soupirs et autres cris de surprise - et il fonça sur la championne. Elle dû se résoudre à l'unique option envisageable. Parant les crocs de son bras droit, sacrifiant ce dernier, elle se contenta de planter ses yeux bleus dans ceux de l'animal, impassible. Un nouveau silence s'en suivit. Un affrontement insoupçonnable se déroulait sous le regard de milliers d'ahuris. Un prédateur, dont l'espèce entière avait terrorisé les êtres humains depuis des millénaires, majestueux et implacable, réalisait qu'il venait de trouver plus fort que lui. Et comme une évidence, il relâcha son emprise et s'en retourna à sa trappe sans demander son reste. L'androïde coula un regard vers monsieur Yun. Toujours ce même sourire. Et l'écho tonitruant de la foule, qui, une fois de plus, surprit la championne. Voilà donc le but recherché ? Leo avait lu le choc dans les yeux du félin. Le choc de se savoir impuissant, et la sagesse de préférer se retirer. Allait-elle éprouver cette sensation elle aussi ? Devrait-elle faire ce même choix un jour ? Allait-elle trouver plus fort qu'elle ? Aurait-elle à décider de partir, ou de se battre en sachant que la défaite l'attendrait au bout ?

14 octobre 2070.

Tu n'étais qu'une idée. Une idée qui me trottait dans la tête depuis très longtemps. Une idée que je devais faire sortir, mettre en œuvre, une idée que je devais réaliser à tous prix. Elle l'avait écouté sans comprendre la raison qui le poussait à lui révéler tout ça. A croire que l'idée de la mort déliait la langue des humains. Eux qui pouvaient succomber à tout instant, mais qui avaient tendance à l'oublier, il suffisait d'une maladie dégénérative pour leur faire ouvrir les yeux sur la dimension éphémère de leur existence. Tu étais mon rêve, Leo. Et tu t'es réalisée au-delà de toutes mes espérances. Tu as toujours surpassé mes attentes. Tu es toujours allée plus loin que ce que j'avais pu prévoir. Elle qui n'avait jamais su ce qu'il pensait, le voilà qui se révélait. Elle en avait été profondément troublée. Pourquoi l'avait-il créée ? Simplement pour dépasser ses attentes ? Elle n'arrivait pas à analyser ce comportement, à le formater. La plupart des êtres humains lui étaient facilement compréhensibles, elle n'avait pas besoin de très longtemps pour détecter leur façon d'agir et leur comportement. Pourtant, même en ayant vécu plus de vingt-cinq ans avec cet homme, Leo ne parvenait toujours pas à le cerner. Quelle ironie. Je t'ai créée pour apprendre, Leo. Tout le temps de ton existence, ton seul formatage a été de comprendre et d'apprendre le monde qui t'entourait. Je voulais te donner une forme de libre-arbitre et d'éducation. Je voulais faire de toi un androïde qui se construit tout seul. Combien l'auraient traité de fou en l'entendant prononcer ces mots ? Combien l'auraient enfermé pour avoir réalisé une telle chose ? Que ferait-on d'elle si l'on savait ? Qu'est-ce qui avait bien pu passer par la tête de cet homme pour faire ça ? Pour la faire elle ? Tu es ma plus grande fierté Leo. Tu es ma vie. Et tu mérites la tienne. Tu vois les choses différemment de tous. Tu vois le monde comme personne d'autre. C'est la raison pour laquelle tu mérites de la parcourir et de l'avoir à tes pieds. Tu es ma gloire. Tu es ma Cléopâtre ... Avait-il réellement perdu la raison en la construisant ? Qui était-il vraiment ? N'était-il au fond, qu'un rêveur un peu fou, qui avait passé son temps à viser la lune ? Rien de tout ce qu'il avait dit n'était rationnel, ni n'était basé sur des arguments recevable. Il était ... illogique. Voilà. Elle venait de trouver pourquoi elle n'était jamais parvenue à lire en lui. Cet homme avait toujours été dépourvu de toute logique. Et ce sourire si fier qu'il avait toujours eu à son égard. Ce sourire qu'elle affectionnait tant. Le sourire d'un savant fou, totalement fou de sa création.

29 décembre 2070.

C'était idiot de penser ça, mais il aurait adoré ses funérailles. Lui qui avait tant aimé regarder vers le ciel, le voilà qui s'élevait vers les étoiles en compagnie des flammes. Beaucoup étaient venus lui rendre hommage, et Leo ne pouvait s'empêcher de se demander s'ils étaient réellement présents pour Mr. Yun, ou pour elle. La petite Leo. La lionne qui brûlait avec son créateur. Ryuk s'était débrouillé comme un chef, elle ne pouvait le nier. Tandis qu'elle observait son ancien visage fondre avec le corps de Mr. Yun, la nouvellement Cleopatra jouait son rôle de fille éplorée. Il avait redouté l'idée qu'elle puisse devenir la propriété de quelqu'un. Puisque tout androïde se devait d'être sous la responsabilité d'un être humain, il avait décidé de lui en donner l'identité. Sa fille. Techniquement, elle l'était. Et aujourd'hui, elle l'était devenue officiellement. Oh, on trouvait tout à Bangkok, même quelqu'un qui vous faisait des faux-papiers en toute discrétion, ce n'était pas bien compliqué, il suffisait d'y mettre le prix. Elle avait été transformée, dans tous les sens du terme. De son apparence, seuls son regard bleu acier et sa crinière indomptable étaient restés, en hommage à son créateur, et à ce qu'elle, elle avait été. Du moins, c'était ce qu'avait affirmé Ryuk quand elle s'était vue avec son nouveau visage. Que serait-elle devenue sans lui ? Lui seul qui connaissait la vérité à présent, lui seul qui restait à ses côtés. Même les autres androïdes, ses compagnons d'armes, ignoraient qui elle était, la prenant pour la fille de leur ancien propriétaire, son héritière. Seul Ryuk savait. Elle ne pouvait plus accorder sa confiance qu'à lui seul. Tous observaient la fin du maître et de sa pupille. Tous faisaient leurs adieux à leur championne. Une autre ferait probablement son apparition le lendemain. Il n'y avait plus rien pour eux à Bangkok, il fallait s'en aller, partir et tout recommencer ailleurs. Mr. Yun avait un contact à Séoul, c'était tout ce qu'il leur avait laissé, en plus des androïdes de combat. L'argent qu'ils avaient gagné durant toutes ces années ? La plus grosse partie avait été placée dans les arènes, les améliorant, mais aussi pour les "suppléments et les bonus" des spectacles. Yun s'était incroyablement investi dans cet univers. Le reste de l'argent étant parti dans l'achat d'autres androïdes, et dans leurs réparations. Au final, il restait juste assez pour leur voyage jusqu'en Corée du Sud, et encore, ils allaient devoir faire le trajet en cargo. « On ferait mieux de bouger Cleo. » Acquiesçant silencieusement à la demande de Ryuk, la blonde ne put retenir un dernier regard vers le bûcher. L'image de son créateur couvert d'huile de moteur fit son apparition dans ses circuits, et un dernier sourire vint fendre ses lèvres. Une brève apparition de la petite Leo, juste pour lui. Un cadeau d'adieu. Elle ne pouvait espérer le revoir. Où qu'il s'en soit allé, c'était un endroit qu'elle ne pourrait atteindre, elle en avait la déchirante certitude.

22 mars 2075.

« Mais ... vous êtes sûre de vous là ? Nan parce que je veux bien que ce soit leur premier combat, mais un deux contre un ? J'dis ça pour vous hein, c'est votre robot après tout, si vous voulez le retrouver en pièces détachées c'est votre problème ! » Elle ne savait pas ce qui l'exaspérait le plus : le faux-semblant de considération de cet homme, ou le fait qu'il remettait indirectement en cause ses décisions. Pourtant il mâchait ses mots, ça se voyait, il savait qu'il n'avait pas n'importe qui en face de lui, et que s'il voulait faire combattre ses androïdes, il avait plutôt intérêt à ne pas froisser la dame. Un sourcil arqué, Cleopatra poussa un soupir las et contrôlé, ne lâchant pas son interlocuteur des yeux. Quand ce dernier leva le regard vers l'androïde de combat qui se tenait derrière la blonde, il ne chercha pas plus loin et se contenta d'entraîner ses propriétés vers la sortie des backgrounds, prêt à les faire monter sur le ring, certain de gagner une petite fortune dans quelques minutes à peine. Ce ne fut qu'une fois hors de sa vue que Cleo se permis de se masser la tempe d'un air désespéré. Les humains qui venaient lui proposer des combats étaient tous pareils : arrogants et présomptueux. Ajoutez à ça le fait que les "nouveaux" avaient tendance à la prendre de haut - et ce même quand ils faisaient des efforts pour se tenir - et vous pouvez être assurés de trouver une Cleopatra blasée juste derrière. Encore heureux que le Fight Club Arena fut assez restreint, elle n'aurait pas été sûre d'être capable de gérer une arène comme une de celles de Bangkok. Pourtant elle avait déjà contribué en grande partie à l'amélioration et à l'agrandissement du fight club de Séoul, de la même manière que Mr. Yun avait participé à l'évolution des arènes de Bangkok, du moins, c'était ce qu'elle espérait avoir accompli. Se retournant vers le combattant du soir, Cleo dû se retenir de jouer les sœurs protectrices, rôle qu'elle avait tenu durant bien des années auparavant, avec lui, et avec tous les autres. Mais ils ne savaient pas. A leurs yeux, elle était devenue leur propriétaire. Elle espérait qu'ils ne la détestaient pas, elle qui aurait fait n'importe quoi pour eux. Elle qui faisait en sorte qu'ils ressortent toujours entiers de leurs combats, qui les observait d'un œil anxieux pendant ces derniers. Elle qui veillait toujours autant sur eux, mais d'un peu plus loin, et sans qu'elle ne le montre. Elle ne pouvait plus être aussi proche d'eux qu'avant, et ça lui manquait. Les entraînements, les combats, les réparations, tous ces moments passés ensemble. Ils avaient été une vraie petite famille. Ils l'étaient toujours d'ailleurs, mais sans Leo. Ils l'avaient enterrée il y a des années, et elle ne pouvait pas aller à l'encontre de cette situation, pas sans les mettre en danger. Ajouter un poids sur leurs épaules, ce n'était pas ce qu'elle voulait. Alors elle tenait son personnage de Cleopatra, même devant eux, les envoyant à la fosse sans sourciller, se contentant de serrer les dents. Ils devaient récupérer de l'argent, coûte que coûte. C'était le seul moyen de s'assurer un avenir meilleur, ailleurs, loin de toutes ces lois. Il devait bien y avoir un endroit dans ce monde où les androïdes pouvaient vivre tranquillement, non ? Quand bien même il n'existerait pas, elle serait prête à le construire s'il le fallait. Pour eux, pour elle, pour ceux qui en rêveraient aussi. Parce que c'était là, le rêve de Mr. Yun. « N'oublie pas de faire le show. » Il se contenta d'acquiescer à l'ordre à peine dissimulé, avant de se rendre sur le ring. Elle put entendre les cris de la foule dehors. Ryuk avait chauffé les gradins comme un roi, une fois de plus. Un regard vers celui qu'elle considérait comme son petit-frère, elle ne put s'empêcher de s'inquiéter un peu. Il gagnerait, elle le savait, c'était le meilleur. Mais ce sentiment était quelque chose de persistant. Ou peut-être n'était-ce qu'une programmation ? Une erreur dans sa fabrication ? Un virus qui se serait insinué dans ses circuits. Oui, c'était sûrement cela. Cette peur constante ne devait être qu'un virus infernal. Une mise à jour de sa base virale et tout serait fini. N'est-ce pas ?

de nos jours, 2076.

S'il y avait bien une chose que Cleopatra n'avait pu se résigner à abandonner de sa vie d'avant, c'était ses balades solitaires en ville. Même à Bangkok, Mr. Yun la laissait volontiers faire de petites escapades dans les rues, il l'incitait même à en faire le plus possible. Et même en ayant changé d'identité et de vie, elle ne pouvait pas se passer de ses promenades. Elle sortait surtout le soir, après les combats. Les nuits fraîches lui était bienfaisantes, elles l’apaisaient d'une façon particulièrement agréable. Elle sortait aussi la journée, mais le sentiment était différent. En plein jour, elle se sentait exposée et observée. Il n'était d'ailleurs pas rare que des gens l'abordent, fans des combats de robots ou spectateurs réguliers du fight club, ils n'avaient pas de mal à la reconnaître de par son look original, un moyen comme un autre de se faire remarquer et de rester fidèle à son personnage. Mais la nuit invitait à la discrétion et à la tranquillité. Quoi de mieux pour réfléchir en paix et observer le monde dans sa version la plus vraie aux yeux de l'androïde. Un univers silencieux, effrayant et fascinant tout à la fois, calme et pourtant témoin d'une activité débordante, qui avait ce pouvoir étrange de mettre à nu ce que chacun s'était entêté à dissimuler durant le jour. Seul le bruit de ses pas résonnaient d'un rythme constant sur le bitume. Le couvercle d'une poubelle se fracassant sur le sol brisa le silence en un fracas assourdissant. D'un vif coup d'œil, la blonde pu remarquer une petite chose vivante qui tentait vainement de se défaire d'un sac plastique. Par des gestes nonchalants, Cleo ne mit pas longtemps à libérer la boule de poils de sa prison synthétique. C'était un petit chat, maigre, assurément affamé, et probablement malade. Dans les foyers, on s'entêtait à vouloir un androïde pour nous tenir compagnie et faire nos corvées à notre place, tandis que dehors, tentaient de survivre les créatures que nous avons délaissées il y a bien longtemps. Autrefois meilleurs amis et compagnons indispensables, aujourd'hui indésirables encombrants. Les androïdes finiraient-ils comme ces pauvres bêtes ? Elle se le demandait. Portant précautionneusement le petit être dans ses bras, la machine supposée insensible s'en retourna chez elle. Ryuk allait probablement râler une fois de plus. "Encore un chat ? Dix ça te suffit pas ?" Il n'avait qu'à se plaindre à ceux censés s'occuper d'eux. Des enfants qui se lassaient de leurs jouets à une vitesse folle, qui ne voyaient que ce qui brillait, qui voulaient toujours tout, pour finalement s'en détacher sans ménagement. L'herbe est toujours plus verte dans le champ d'à côté dit-on. Mais comprendront-ils un jour que le monde n'est qu'un vaste et unique champ ? Intégreront-ils que l'herbe est la même partout, juste sous leurs pieds. Réaliseront-ils la chance qu'ils ont d'avoir un tel monde pour eux ? Ou faudra-t-il que quelqu'un le leur montre ? Faut-il leur tenir la main, comme à de vrais enfants ? "Tu vas entrer en surchauffe Cleo, tu penses beaucoup trop." Mais elle était programmée ainsi, elle ne pouvait pas faire autrement. Analyser, comprendre, apprendre. C'était là son fonctionnement. Si elle était autrement, elle serait .... humaine.
Porter le nom d'une des reines les plus mythiques de l'histoire, c'est être influencé par son origine. Choisir cette identité en toute connaissance de cause, c'est ériger sa propre gloire. En adoptant cette nouvelle identité, celle devenue Cleopatra s'est créé un personnage qui l'a propulsée au-delà de tout ce qu'elle avait alors pu imaginer. Elle devint une femme forte et sûre d'elle, charismatique et ambitieuse, une femme de caractère et une séductrice. Elle s'est approprié le mythe pour en faire une réalité, et cette réalité la dépasse bien malgré elle. Connue et reconnue, elle se doit de rester fidèle à son personnage : se faire remarquer et aimer l'être, admirée ou détestée, qu'importe, tant qu'on garde les yeux rivés sur elle. Imperturbable, elle garde un contrôle constant sur son environnement, et tout est soigneusement calculé. Elle est l'image du fight-club. S'il a existé sans elle, aujourd'hui, son départ en causerait la fin. Omniprésente en ces lieux, elle mène le show et fait en sorte que le divertissement dépasse les attentes du public. Ces humains que la violence fascine tant, qui n'assument qu'à peine leur besoin primaire de sang, qui se réfugient derrière de fausses excuses pour se donner bonne conscience. Ces humains qui ne réalisent pas la chance qu'ils ont d'avoir un tel monde à leur disposition, et qui se contentent de si peu. Ces humains à qui elle doit ressembler, les méprisant et les enviant tout à la fois. Comment être humain quand on ne ressent pas les mêmes choses qu'eux ? Quand on pense plus vite qu'eux ? Quand on ne rêve pas ? Ou quand on n'a absolument aucune idée du goût de cette pomme ? Cleo l'ignore, alors elle fait juste de son mieux. Mais au fond d'elle, cette crainte est toujours présente. Une peur constante d'être découverte, et de voir ses compagnons plonger avec elle. Mais plus que tout, la peur de décevoir ce créateur qui avait tant souhaité pour elle, lui qui avait rêvé pour deux et qui lui avait offert un avenir auquel elle n'a, finalement, aucun droit légitime. Derrière ce visage de Cleopatra qui semble assuré que le monde lui appartient, derrière cette certitude implacable, se cache toujours la petite Leo d'avant. Le petit androïde de combat qui ne se rendait pas compte de ce qu'il lui arrivait au milieu de cette arène gigantesque, applaudie par des milliers d'humains, adorée alors qu'elle détruisait. Une déesse de la destruction qui fascinait et troublait par cette lueur qu'elle avait dans le regard. Cette once d'humanité anormale pour une chose comme elle. Et aujourd'hui ? Aujourd'hui, c'est par ce côté mécanique et froid qu'elle attire. L'innocente, la souriante, et la féroce Leo n'est plus. Elle est devenue l'impériale, l'insondable, et l'apeurée Cleopatra.
how I really am

Code:
[color=#C9422F]♣[/color] Lee Chae Rin (CL) ft. Yun Cleopatra


Dernière édition par Yun Cleopatra le Sam 27 Juin - 3:59, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Propriétaire.

Messages : 309
Date d'inscription : 23/03/2015
Pseudo : Seohyunnie
Avatar : Kim Yura
Profession : Serveuse dans un café

MessageSujet: Re: yun cleopatra ✗ you don't know me, and you have no idea of who i can be   Mar 23 Juin - 15:28

BIENVENUE A TOI CHERE CL
Je te donne des bonbons si tu veux
J'espère que tu te plairas sur EH malgré la bande de tarés comme nous en admins (surtout Jungsu )
J'ai hâte de lire l'histoire de ton personnage, surtout que son caractère a l'air super intéressant et Cléopatre va tellement bien à CL pour une diva

Si tu as des questions n'hésites pas à harceler nos boites mp on aime ça





I HATE YOU. DON'T LEAVE ME.
Alors j'enfile une veste et un verre de vodka et tant pis si j'empeste la trouille et le tabac. Je danse jusqu'à rire, la nuit la vie et moins pire. J'ai moins peur à vrai dire des vampires que de ton souvenir. Et on s'en fous de nos raisons la nuit se pose moins de question ©.mad love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: yun cleopatra ✗ you don't know me, and you have no idea of who i can be   Mar 23 Juin - 15:29

J'ai pas de bonbons, mais j'ai des cookies si tu veux

Bienveneuh parmi nous ma belle. Hate de voir le reste de ta fiche

Alors je te dis un groooos fightin'
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Projet H.

Messages : 45
Date d'inscription : 12/04/2015
Pseudo : Mr Poulpe
Avatar : Kim Yerim (Lim Kim)
Profession : Androïde de combat

MessageSujet: Re: yun cleopatra ✗ you don't know me, and you have no idea of who i can be   Mar 23 Juin - 15:35

Je te souhaite officiellement la bienvenue! Je suis super contente de voir un personnage comme le tien arriver parmi nous! J'aime déjà ton caractère, j'ai trop hâte de voir l'histoire! Après, j'ai presque cru lire ma propre description en lisant ta mini-présentation, on sera bonnes potes toi et moi *^* Bon courage pour la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: yun cleopatra ✗ you don't know me, and you have no idea of who i can be   Mar 23 Juin - 15:51

[Jin Hee] MERCIII
Des bonbonnnnnnns
Pour ce qui est de la bande de tarés, j'ai des années d'expériences, ça devrait aller
Oui hein ? En cherchant un prénom qui contenait "leo" j'ai eu l'illumination avec la fameuse Cléopâtre :pablo:

Promis, je n'hésiterais pas à vous harceler, surtout que j'suis une pro pour ça

[Kyung Ah] J'veux bien des cookies alors (oui je suis une grosse morfale qui pense qu'à bouffer, et alors ? uou)
Merci beaucoup  

[Athena] Et je te remercie officiellement donc ! Contente que le caractère plaise :mouaha:
Han c'est vrai ? On va vraiment bien s'entendre alors Merci ! :shin:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: yun cleopatra ✗ you don't know me, and you have no idea of who i can be   Mar 23 Juin - 18:58

CL ... CL ... OH PUTAIN BORDEL DE MERDE DE CUL CL KJDBVFSHCHKDFNZF?VZN BNGF

Je t'aime, j"te fais des gosses même si c'est impossible, je me noie dans ma bave, trop d'émotion

WELCOME HERE SWEETY
Bon courage pour ta fiche et n'hésite pas à harceler le staff si tu a la moindre question, on aime être harcelé :pablo: :mouaha:

Paix et amour :minsoo:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Hors-la-loi.

Messages : 89
Date d'inscription : 01/05/2015
Pseudo : Juny
Avatar : Yong JunHyung
Profession : Ingénieur, réparateur & revendeur d'androïdes

MessageSujet: Re: yun cleopatra ✗ you don't know me, and you have no idea of who i can be   Mar 23 Juin - 21:45

Bienvenue à toi J'aime déjà la description du caractère de ton personnage et j'attends de voir la suite avec impatience. Courage pour finir ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: yun cleopatra ✗ you don't know me, and you have no idea of who i can be   Mar 23 Juin - 23:19

[Meena] AILEE AILEE AILEE AILEEEEEEEEE

Je me noie dans tant d'amouuuur ! (ah, attendez, c'est de la bave ça .... *out*) MERCI BEAUCOUP pour cet accueil ! ça fait chaud au coeur, vraiment

[Hide] Tant de hâte pour voir la suite, vous allez devoir attendre un peu quand même *sadiquemode* :mouaha: Merci beaucoup à toi aussi
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: yun cleopatra ✗ you don't know me, and you have no idea of who i can be   Mer 24 Juin - 10:53

Quel langage *sort*

Bienvenueeee et j'ai hâte de découvrir ta fiche :shin: :inlove:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Hors-la-loi.

Messages : 658
Date d'inscription : 04/04/2015
Pseudo : Nonam
Avatar : Lee Byung Hun - L.Joe [Teen Top]
Profession : employé au repair shops ; dealer de drogues et réparateur d'androïdes

MessageSujet: Re: yun cleopatra ✗ you don't know me, and you have no idea of who i can be   Mer 24 Juin - 18:19

Bienvenue parmi nous ! J'ai l'impression que ton perso va plaire à beaucoup de monde En tout cas, j'espère que tu te plairas ici ! Bon courage pour la fin de ta fiche


Your hands are cold, your lips are turning blue, you're shaking. This fragile heart, so heavy in my chest, it's breaking and in the dark, you try to make a pay phone call to me but you're miles away You're breaking up, you're on your own. It's hard to take, I need an hour just to say hello and I can't make the truth of this work out for you or me. We live through scars this time but I've made up my mind.
We can't leave us behind anymore --- ©Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: yun cleopatra ✗ you don't know me, and you have no idea of who i can be   Mer 24 Juin - 18:50

[Faust] Quoi ? Quoi ? Quel langage ? Qui ? Où ? Quand ? Comment ? Pourquoiiiiii ? *AIRBUS*
Merci beaucouuuup

[Min Soo] J'espère que ce sera bel et bien le cas ! :pablo: Et je me plais déjà, avec un tel accueil :shin:  Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Propriétaire.

Messages : 147
Date d'inscription : 25/03/2015
Pseudo : KwonHyo
Avatar : Lee DongHae
Profession : Avocat

MessageSujet: Re: yun cleopatra ✗ you don't know me, and you have no idea of who i can be   Mer 24 Juin - 20:30

Bienvenuuuuuuuue

Oh ma belle j'aime tellement ta façon d'écrire ton caractère J'ai hâte de lire ton histoire! :pablo:
Et pis je viendrais peut être te racket un lien sur Chung ou ici, à voir l'un ou l'autre ou les deux si tu veux bien de moi et d'eux

Bref, fighting pour la fin de ta fiche, bienvenue ici jolie jeune fille et hâte de te voir icb :emo
Bisous sur tes fessouilles de robot *te donne des bonbons*


The flower petals fell  and became dirt. The burning passion became ash. Why does everything good always become like this.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: yun cleopatra ✗ you don't know me, and you have no idea of who i can be   Mer 24 Juin - 23:19

Ohlala merci beaucoup ! (omg Donghae, c'est genre, mon premier bias de toute ma culture kpop quoi, je meurs ) Et ce sera avec plaisir pour les liens, racket moi donc
Encore merci !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: yun cleopatra ✗ you don't know me, and you have no idea of who i can be   Mer 24 Juin - 23:33

CLLLLLLLLLLLLL

Welcome parmi-nouuuuus ! Je fais mon petit message un peu plus professionnellement ici mdrr.
N'hésite pas à embêter tout le monde, on aime ça nous

Bonne continuation pour ta fiche darling et see you soon sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: yun cleopatra ✗ you don't know me, and you have no idea of who i can be   Jeu 25 Juin - 2:53

Merci, merciii PROMIIIIS, je vous embêterai beaucoup, juste pour vous embêter si vous voulez Vous me motivez tellement que ma fiche avance plus vite que ce que j'avais prévu :pablo: Elle devrait être finie dans pas longtemps, y a déjà le début de l'histoire pour faire patienter les impatients
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: yun cleopatra ✗ you don't know me, and you have no idea of who i can be   Jeu 25 Juin - 20:02

CL
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Modèle 4.

Messages : 259
Date d'inscription : 03/04/2015
Pseudo : Kirb'
Avatar : Jung Taekwoon (Leo)
Profession : Homme à tout faire de la EH.

MessageSujet: Re: yun cleopatra ✗ you don't know me, and you have no idea of who i can be   Sam 27 Juin - 0:04

J'avais commencé mon message de bienvenue mais jamais fini je crois

Bienvenue parmi nous! Bon courage pour ta fiche, je crois en toi

Si tu as un probleme n'hésite pas :pablo:



Help me believe it's not the real me

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: yun cleopatra ✗ you don't know me, and you have no idea of who i can be   Sam 27 Juin - 4:00

Merci, merci
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Modèle 3.

Messages : 227
Date d'inscription : 02/02/2015
Pseudo : blue./abby.
Avatar : kang haneul
Profession : interne en médecine

MessageSujet: Re: yun cleopatra ✗ you don't know me, and you have no idea of who i can be   Sam 27 Juin - 10:33


bienvenue !
J'ai le plaisir de t'accueillir parmi nous ! Te voilà validée. Pour pouvoir faire évoluer ton personnage, je t'invite à te rendre aux endroits suivants : pour enregistrer ton métier et trouver un logement, ce sera par-ici ; pour trouver des liens et des rps, par-là. Encore une fois, bienvenue parmi nous. J'espère que tu t'amuseras !


Tu termines une fiche à quatre heures du matin et elle est aussi géniale ? Pas de doute, t'es bien une warrior xP
J'ai failli dans tous mes devoirs d'admin en ne passant pas ici plus tôt, mais je voulais pouvoir tout lire d'une traite. Vu la réaction de Chung, je me disais que si je n'attendais pas, le suspens allait être insoutenable. Et j'avais raison - d'un bout à l'autre, ton histoire m'a tenue en haleine. L'ex-prépa-littéraire a adoré la subversion du mythe de Blandine contre les lions dans le combat contre le titre ; un peu dans le genre "sainte qui a vendu son âme au diable", mwahahaha. (Et là, je me dis qu'en fait, cette allusion n'existe pas, et je suis la seule à la voir, mais c'est pas grave, j'ai ma place à l'asile, ils me soigneront pour ça ^____^

Dans tous les cas, bienvenue ^.^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: yun cleopatra ✗ you don't know me, and you have no idea of who i can be   Sam 27 Juin - 13:58

Merci, merci, merciiii :bath:
Oui nan mais, je suis le genre de tarée qui finit sa fiche à 5h du matin sans broncher, c'est l'avantage d'être une no-life
Merci beaucoup en tout cas, heureuse que l'histoire t'ai plu j'avoue que j'ai un peu galéré sur les dernières parties et que j'ai failli finir à l'asile :wtf: (bah, on aurait été voisines de chambre j'suis sûre 8D) Pour le mythe de Blandine, j'avoue que j'avais absolument pas fait gaffe à l'allusion, et je suis impressionnée que tu l'ai vue XD J'peux me vanter d'avoir des références que moi-même je ne soupçonne pas *meurt*

Encore merci & heureuse d'être validée ! Sur ce, préparez-vous à l'assaut :mouaha: :pablo:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: yun cleopatra ✗ you don't know me, and you have no idea of who i can be   

Revenir en haut Aller en bas
 

yun cleopatra ✗ you don't know me, and you have no idea of who i can be

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 


Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» yun cleopatra ✗ you don't know me, and you have no idea of who i can be
» Cribrarula cumingii cumingii et Cribrarula cumingii cleopatra - Sowerby 1832
» Cleopatra 2525:
» Succinea cleopatra Pallary, 1909
» Cleopatra 2525 [SERIE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ELECTRIC HEART :: fin de partie :: Game over. :: ♣ fiches :: présentations inachevées-