ELECTRIC HEART :: fin de partie :: Game over. :: ♣ rps :: rps en cours
 

 Trouble, trouble... | ft. Chung Il

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Hors-la-loi.

Messages : 658
Date d'inscription : 04/04/2015
Pseudo : Nonam
Avatar : Lee Byung Hun - L.Joe [Teen Top]
Profession : employé au repair shops ; dealer de drogues et réparateur d'androïdes

MessageSujet: Trouble, trouble... | ft. Chung Il   Jeu 2 Juil - 20:38

Trouble, trouble...
Chung Il & Min Soo

Aujourd’hui encore, il pleut. Et autant dire que tu n’es pas le genre amoureux du bruit des gouttes qui tapent contre le carreau de ta chambre et tout le blabla. Pour toi, ce n’est que synonyme de trempé, vêtements qui collent à ta peau comme un second épiderme, lourdeur et odeur de chien mouillé. Bref, t’aimes pas ça. Et puis en plus, quand tu cours, ça glisse. Tu ne peux pas t’agripper aux murs pour te sauver si besoin est. Donc, la galère. Puis tu n’es jamais très serein quand il s’agit de laisser Yeol aller dehors par ce temps. Mais ce n’est pas comme si tu pouvais lui faire manquer l’école sous prétexte que la météo n’était pas favorable. (Ca, c’est ton côté maman ours. Sinon, tu sais très bien qu’il ne craint rien).

Mais tu n’aimes pas la pluie. Quand tu étais petit, tu regardais toujours d’un regard las les enfants qui s’amusaient à sauter dans les flaques d’eau, à se rouler dans la boue. Tu ne comprenais pas ce qu’il y avait d’amusant à se rendre tout sale. Tu ne comprenais pas non plus pourquoi les sœurs les laissaient faire.  Après tout, c’est elles qui devaient passer derrière une fois le carnage fini. Toi, tu préférais la bibliothèque. Il n’y avait pas grand-chose à vrai dire, mais tu étais sûr qu’ici, personne ne viendrait te déranger. Et puis, c’était comme ça que tu avais appris la plupart des choses que tu savais sur les androïdes.

Tu n’aimes pas la pluie, mais tu es bien obligé de t’aventurer dehors. A ton plus grand désespoir. C’est ça ou passer la nuit dans le magasin. Tu as beau de ne pas   avoir de longues nuits de sommeil, tu préfères quand même être dans ton labo ou à l’abri dans la maison de la vielle dame avec Yeol. Donc tu n’as pas tellement d’options. Et puis, qu’est-ce qui pourrait t’arriver de pire que d’être trempé jusqu’aux os ? A ce que tu saches, t’étais pas fait de sucre donc pas de raison de fondre une fois les pieds dehors. Mais tu sais très bien que dans ton cas, il y aura toujours pire. Toujours.

Boutique fermée, mains cachées dans les manches de ton pull, lacets bien attachés, tu es prêt à prendre la sauce. Tu demandes pendant quelques secondes si tu devrais courir, avant de te lancer en petites foulées qui deviennent au fil des secondes, de grands enjambées. Le sol est recouvert de flaques d’eau et même si tu fais de ton mieux pour ne pas sauter dedans, tu ne peux pas toutes les éviter. Tu sens l’eau s’infiltrer dans tes chaussures, mouiller tes chaussettes et tu dis que la soirée n’aurait pas plus mal se terminer. Mais tu sais mieux que quiconque qu’il ne faut jamais dire une chose pareille.

Tu t’apprêtes à bifurquer dans une ruelle, un de tes petits raccourcis quand quelque chose attire ton regard. Ou plutôt quelqu’un. Ta course s’arrête nette. Et sans hésitations, tu t’approches du corps inerte étendu sur le sol. Quelques coups d’œil te permettent d’affirmer qu’il s’agit d’un androïde. Pauvre petite chose. Un abandon ? Plus de batteries ? Tu ne restes pas plus longtemps sous la flotte pour te poser d’autres questions. Qui sait combien de temps ce robot a passé dans une mare d’eau glacée.

Le problème, c’est l’endroit où tu allais l’emmener. Trop loin du labo. Hors de question de le ramener à la maison. Alors tu décides, à la vue de cette espèce de vieux bâtiment ouvert sur ta gauche, que même ce vieux truc pourri ferait l’affaire. Enfin au sec, à l’abri des regards curieux. Enfin, c’est ce que tu croyais.
Code by Silver Lungs


Your hands are cold, your lips are turning blue, you're shaking. This fragile heart, so heavy in my chest, it's breaking and in the dark, you try to make a pay phone call to me but you're miles away You're breaking up, you're on your own. It's hard to take, I need an hour just to say hello and I can't make the truth of this work out for you or me. We live through scars this time but I've made up my mind.
We can't leave us behind anymore --- ©Ecstatic Ruby


Dernière édition par Park Min Soo le Lun 20 Juil - 18:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Propriétaire.

Messages : 192
Date d'inscription : 20/05/2015
Pseudo : KwonHyo
Avatar : Kim Jong In
Profession : un peu partout, un peu nul part

MessageSujet: Re: Trouble, trouble... | ft. Chung Il   Mar 14 Juil - 22:26

trouble, trouble...
Min Soo & Chung Il
Tu marchais tranquillement en revenant avec un sac sur le dos remplit de quoi te nourrir pour environ deux trois semaines. Oui, le contenu d’un sac à dos te tiendrais deux trois semaines mais sans compter l’eau parce que ça tu comptais le ramener plus tard et au compte-goutte chez toi. Toujours ton casque sur les oreilles, ton portable dans la poche interne de ta veste tu marchais en direction de chez toi. Tu voyais des gens courir et d’autres attendre que la pluie passe d’un air déprimé. Pourquoi déprimé d’ailleurs ? C’est exactement le genre de mentalité que tu ne comprendras jamais, il pleut il pleut, c’est la vie, pourquoi déprimé alors que ça ne changera rien à ce qu’il arrive. Voilà ton côté défaitiste et pessimiste qui refait surface, mais tu n’y peux rien si les gens autour t’énervent, c’est plus fort que toi. Que ce soit à cause du temps, à cause des autres gens, à cause de ci ou ça, toujours ils trouvent à redire, comme s’il vivaient la pire des vie… C’est peut-être parce que tu as eu une enfance difficile qu’un rien te satisfait maintenant. Que ce soit la pluie, ton squat, une bagarre, un objet cassé ou même une blessure, ça ne t’empêche pas de vivre comme à ton habitude.

Tu prenais la petite ruelle à gauche, un raccourcit enfin, d’accord avouons-le, plutôt un petit détour pour voir ton fournisseur avant de repartir chez toi serein.  Tu sortais les billets, lui son petit sac et hop trente seconde après vous vous sépariez chacun de votre côté avec ce que vous vouliez. Le bas de ton pantalon était trempé à force de marcher dans des flaques d’eau heureusement que tes chaussures étaient imperméables ce coup-ci, t’aura juste à sécher tes vêtements mais demain tu pourras bouger en ville sans cette sensation désagréable. Tu tournais dans une autre ruelle avant de revenir en arrière en voyant un type s’occuper d’un gars par terre. Tu te demandais ce qu’ils foutaient tous les deux, y a eu une bagarre et voilà le gagnant ? Ça ne t’étonnerait même pas d’ailleurs, vu le coin où t’habites c’est quotidien de tomber sur un type allongé par terre, soit à cause d’une bagarre soit à cause de l’alcool et de la drogue.

Par contre ce qui est plutôt rare c’est de voir le vainqueur trainé le perdant ailleurs. Il fait dans le cannibalisme avec sa bande ? Bon ok, tu penses à des trucs bizarres mais tout de même ça t’intriguait alors tu le suivais de loin avant de le voir aller vers l’immeuble où tu squattais. Super, suffit que l’autre type soit dans un gang pour t’attirer des ennuis. Tu t’approches du type une fois qu’il s’est arrêter et met tes mains dans les poches en regardant celui à terre avant de reposer ton regard sur le petit gars debout.

« Je peux savoir ce que tu fous là avec un mec à moitié mort ? »

Un mec, c’est vite parler, il ne t’avait pas fallu trois ans pour voir que c’était un androïde. Et à moitié mort pas vraiment, c’est pas comme si tu ne pouvais pas le réparer. T’avais pas fait d’études de com donc il ne va pas jouer sur les mots non plus. Ce serait un peu mal venu de sa part dans ce genre de situation… Quoi que sa tronche te parle et qu’il semble du genre à bien faire chier son monde lui.
Code by Silver Lungs


“Life will break you. Nobody can protect you from that, and living alone won't either, for solitude will also break you with its yearning.You have to love. You have to feel. It is the reason you are here on earth. You are here to risk your heart. You are here to be swallowed up."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hors-la-loi.

Messages : 658
Date d'inscription : 04/04/2015
Pseudo : Nonam
Avatar : Lee Byung Hun - L.Joe [Teen Top]
Profession : employé au repair shops ; dealer de drogues et réparateur d'androïdes

MessageSujet: Re: Trouble, trouble... | ft. Chung Il   Dim 26 Juil - 18:03

Trouble, trouble...
Chung Il & Min Soo
C'est bien ta veine. Comme si t'avais que ça à foutre de jouer les sauveteurs d'androïdes. Enfin, c'est ce que tu dis, mais dès que tu vois un robot en mauvais état, tu ne peux pas t'empêcher de prêter main forte. Ton labo a vu un certain nombre de ces âmes esseulées passées, se faire réparer puis repartir. Tu te plains, mais ce ne sont que des mots balancés sur le coup de l'agacement. Car oui, tu avais tout de même prévu de rentrer chez toi et de te jeter sur ton lit pour tenter de récupérer quelques heures de sommeil.

Mais pour rattraper toutes ses nuits perdues, il te faudrait bien une année entière de sommeil, calé sous une couette. Tu avais perdu le compte des tasses de café ingurgitées tard le soir, essayant de te tenir éveillé quand bien même tes yeux pesaient des tonnes et ne demandaient qu'une chose : se fermer. Mais dormir est un luxe auquel tu as renoncé depuis des années.

Alors ce soir-là n'est pas une exception. Tu restes un moment sans bouger, à regarder le corps métallique qui gît au sol à tes pieds. Dans ta petite tête, plusieurs plans s'établissent. Par où dois-tu commencer ? Comment procéder ? Tu fais le compte de ce que tu as dans ton sac et bien que tu ne sois pas le genre à te trimballer avec une trousse à outils complète, tu as toujours le strict minimum sur toi. Que ce soit pour Sung Yeol ou pour un autre androïde.

Tu retires ta capuche et secoue les cheveux trempés qui te tombent le front. Un soupir éreinté s'échappe de tes lèvres. De toute façon, autant finir ce que tu as commencé. Ton côté perfectionniste et pointilleux ne s'en remettrait sûrement pas. Et ça te donnerait une raison de plus de ne pas fermer l’œil de la nuit. Ton plan est prêt à être mis à exécution quand un bruit derrière toi te stoppe dans chacun de tes mouvements. Des pas. Puis une voix.

« Je peux savoir ce que tu fous là avec un mec à moitié mort ? »

Tu pivotes vers la direction du gars qui vient de rentrer dans le bâtiment. Plus grand que toi. C'est la première chose que tu remarques. Et même presque la seule chose. Tu détesterais presque les gens qui font, ne serait-ce qu'une tête de plus que toi. Mais tu sais toujours utiliser les quelques centimètres qu'il te manque à ton avantage. Alors s'il pense pouvoir t'intimider avec ses dix centimètres de plus...

Tu le dévisages, de haut en bas puis revient sur son visage. Tu ne lâches pas son regard, tu ne sourcilles pas.

« Non » dis-tu alors, rompant le silence qui s'était installé en quelques secondes. Et sans un mot de plus, tu t'accroupis vers l'androïde délaissé à tes pieds pour le traîner un peu plus loin, signifiant clairement à ce gars de ne pas venir fourrer son nez dans tes affaires. Tu n'hésiterais pas à lui faire comprendre d'une autre façon si les paroles n'avaient pas suffit.


Code by Silver Lungs


Your hands are cold, your lips are turning blue, you're shaking. This fragile heart, so heavy in my chest, it's breaking and in the dark, you try to make a pay phone call to me but you're miles away You're breaking up, you're on your own. It's hard to take, I need an hour just to say hello and I can't make the truth of this work out for you or me. We live through scars this time but I've made up my mind.
We can't leave us behind anymore --- ©Ecstatic Ruby


Dernière édition par Park Min Soo le Dim 23 Aoû - 18:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Propriétaire.

Messages : 192
Date d'inscription : 20/05/2015
Pseudo : KwonHyo
Avatar : Kim Jong In
Profession : un peu partout, un peu nul part

MessageSujet: Re: Trouble, trouble... | ft. Chung Il   Dim 26 Juil - 21:09

trouble, trouble...
Min Soo & Chung Il
Tu regardais l’homme sortir tout son matos, il fait dans la destruction d’androïde en fait ? Ou il veut le réparer ? Tu hésites un moment, l’observant, la tête légèrement penchée et les sourcils un peu levés. Puis tu le vois s’arrêter, te regarder et même te dévisager. Tu faisais de même instinctivement, plus petit, pas vraiment plus épais que toi mais tu t’en méfiais, les plus petit gars sont comme des pitbulls. Tu crois que tu peux leur mettre un coup dans la gueule sans soucis mais au final il t’arrache la main et parte avec alors que tu hurle et souffre le martyr comme un con. Finalement une réponse te parvenait et un soupire franchissait tes lèvres légèrement étiré en un sourire en coin. Il se foutait de toi, comme si t’allais lâcher ton bout, il n’est pas bien dans sa tête. Et surtout il ne doit pas être du coin, puisque personne ne rentre ici d’habitude.

Ce type allait te gaver et tu le sentais. Et dès lors plein de suppositions te venaient en tête. Un drogué qui se prend pour un ingénieur ? Un idiot un peu attardé qui veut jouer ? Ou bien un revendeur de pièce d’androïde ? La dernière te paraissait plus exact vu le matos qu’il se trimballait sur lui. Tu marchais jusqu’à lui, te plaçant de l’autre côté de l’androïde les yeux baissés vers le petit homme. Finalement tu t’accroupissais en détaillant le corps de l’androïde puis portait tes yeux sur le brun.

« T’es un génie fou ? Son proprio ? Ou bien un revendeur de pièce ? Savoir si je dois t’aider ou te frapper »

Ce n’était pas ton genre de te mêler de ce style d’histoire, mais quand ça se passe dans ton immeuble, juste à côté de chez toi, c’est autre chose. T’as pas envie de te retrouver avec un cadavre dans la maison ni avec un mort sur la conscience. Enfin, un mort androïde sur la conscience, les humains pouvaient bien crever que ta vie n’en serait pas altérée. Au contraire, ta vie serait sans aucun doute mieux sans ces êtres faits de chair et de sang avec un cœur qui bat dans leur poitrine. Tu gardais les yeux rivés sur le jeune homme, détaillant son visage. Des cernes bien marqués, des yeux froids, pas de doute t’est tombé sur un mec de la même lignée que toi. Autrement dit, la discussion allait ne pas se faire autour d’une tasse de thé bien chaud.
Code by Silver Lungs


“Life will break you. Nobody can protect you from that, and living alone won't either, for solitude will also break you with its yearning.You have to love. You have to feel. It is the reason you are here on earth. You are here to risk your heart. You are here to be swallowed up."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hors-la-loi.

Messages : 658
Date d'inscription : 04/04/2015
Pseudo : Nonam
Avatar : Lee Byung Hun - L.Joe [Teen Top]
Profession : employé au repair shops ; dealer de drogues et réparateur d'androïdes

MessageSujet: Re: Trouble, trouble... | ft. Chung Il   Dim 23 Aoû - 18:03

Trouble, trouble...
Chung Il & Min Soo
Tu aurais dû le savoir. Un simple mot ne lui aurait pas suffit. T'aurais dû lui foutre un coup dans le pif, là il aurait sûrement compris qu'il avait intérêt à te lâcher les baskets. Parce que visiblement, il n'a ni l'intention de s'en aller, encore moins celle de te laisser tranquille. Génial. Toi tu veux juste finir ça au plus vite et rentrer « chez toi ». Tu sens que tes muscles se raidissent sous la fatigue et avec l'autre qui te colle au train, tu sais que ton affaire ne se réglera pas en dix minutes, comme tu l'avais prévu. Là, tu envisages sérieusement de lui en faire manger une.

Mais dans un premier temps, tu fais comme s'il n'était pas là. Il est derrière toi pour le moment, alors tu ne t'en occupes pas (enfin t'essaies) pour te focaliser sur la pauvre chose qui gît au sol. A première vue, il s'agit d'un modèle illégal, il n'a pas de numéro dans le cou. Ce qui te rend la tache encore plus compliquée. Parce que suivant les folies de son créateur, cet androïde a pu être construit, et bien, n'importe comment. De base, le système est le même. Mais pas forcément au même endroit. Mais le « tableau de bord » comme tu appelles ça, pouvait être n'importe où. Les plus sages, si tu peux dire, l'installent généralement au niveau de la poitrine ou vers le bas de la nuque. Les loufoques eux, ne manquent jamais d'imagination. Alors tu pries un peu pour que le spécimen qui se trouve près de toi ne fassent pas parti de la dernière catégorie.

Mais au moment où tu t'apprêtes à le découvrir, tu sens du mouvement et une silhouette se poste juste devant toi. Tu siffles plusieurs jurons entre tes dents et l'autre débile se remet à parler. S'il savait combien tu souhaitais qu'il se prenne un coup de foudre dans la gueule à ce moment précis. Tu le dévisages encore une fois, ton visage traduisant à quel point tu voudrais qu'il se la ferme et qu'il te laisse seul.

« Ni l'un, ni l'autre. Casses toi maintenant » lui dis-tu avec le plus grand calme possible. Pour appuyer tes propos, tu sors un cutter de ta poche. Tu n'as aucunement l'intention de t'en servir contre lui. T'es pas un sauvage non plus, mais tu espères que ce petit « avertissement » dissimulé lui fera comprendre que t'es pas le genre à te laisser emmerder de la sorte.

Tu finis par donner un coup net et précis sur le tissu qui recouvre le tronc de l'androïde et par chance, tu trouves le poste de commandement. Finalement, tu seras sûrement rentré chez toi à l'heure prévue.


Code by Silver Lungs


Your hands are cold, your lips are turning blue, you're shaking. This fragile heart, so heavy in my chest, it's breaking and in the dark, you try to make a pay phone call to me but you're miles away You're breaking up, you're on your own. It's hard to take, I need an hour just to say hello and I can't make the truth of this work out for you or me. We live through scars this time but I've made up my mind.
We can't leave us behind anymore --- ©Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Trouble, trouble... | ft. Chung Il   

Revenir en haut Aller en bas
 

Trouble, trouble... | ft. Chung Il

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 


Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Unger, Lisa] Mémoire trouble
» ~to love ru trouble~
» Pour les femmes en tout trouble lunaire.
» [Manga et Animé] To Love Trouble
» To Love Trouble

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ELECTRIC HEART :: fin de partie :: Game over. :: ♣ rps :: rps en cours-