ELECTRIC HEART :: fin de partie :: Game over. :: ♣ rps :: rps abandonnés
 

 Back home ; Mi Hee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: Back home ; Mi Hee   Mar 7 Juil - 22:46

WELCOME HOME





Une fois arrivée devant chez lui, garé en créneau au top, s’étant auto complimenté, il se repencha sur le problème qui gisait sur sa banquette arrière. Il la reprit par-dessus l’épaule pour monter jusqu’à chez lui. Après tout ce n’était pas la première qu’il montait quelqu’un comme ça chez lui. La porte passée, refermée par son pied, il déposa le robot sur une chaise dans sa cuisine. Mauvaise idée, Mi Hee semblait trop faible pour pouvoir se maintenir correctement assise. Il l’allongea dans sa chambre. Une chance qu’elle soit trop faible pour faire quoique que ce soit finalement. Elle l’aurait défoncé au bazooka sinon, et appelé les flics pour tentation de viol sur un androïde. Ça aurait été un peu embarrassant Disons-le. Il retourna à la cuisine se faire des nouilles instantanées. L’heure avait passée et la nuit n’allait pas se faire désirer encore bien longtemps. Il accouru à la chambre aussitôt qu’il le put. « Ca va aller ? » Il la regardait l’air désolé. Il était quasi certain de pouvoir l’aider, mais il commençait à avoir peur de lui raconter des mythos et d’échouer au final. « Plus humaine que robot hein ? … Ca va pas être simple … ». Il engloutit son repas, ne pensant même pas à lui proposer quoique ce soit à manger. Il n’avait plus qu’une chose en tête, voir ce qu’elle avait dans la tête. Il retroussa ses manches, signe qu’il était prêt à commencer le boulot. Rien que ce mouvement relança la douleur dans ses avants bras. La trace des mains de Mi Hee étaient bien visibles encore. Il lui sourit, pour dédramatiser un peu le tout. « Je risque d’être hyper vexé si t’as plus de force que moi. »

Il sortit une caisse à outils de sous son propre lit. Un vrai dingue. Quand il est fana de quelque chose il ne l’est pas à moitié. Quel genre de personne garde une caisse à outil aussi complète à porter de main pendant la nuit ? C’était presque digne d’un savant fou. Cependant, il n’avait jamais eu affaire à un cas comme celui qu’il avait sous les yeux. Etait-elle seulement encore consciente ? Elle allait avoir mal s’il s’occupait de son processeur comme ça. « Mi Hee ? » Ca lui faisait tout drôle d’agir avec un robot comme s’il s’agissait vraiment de quelqu’un. D’ailleurs ça ne lui ressemblait absolument pas. Peut-être était-ce parce qu’il l’avait vu souffrir comme n’importe qui, plus tôt dans cette maison abandonnée. Il espérait vite revenir à la relation humain micro-onde qu’il avait appliqué avec elle dès le début. « C’est quoi le mieux pour que t’es moins mal ? … » Comme quoi, Jae Kyung aussi pouvait être plein de bonnes intentions. Il fallait juste qu’il veuille bien le montrer. Le gros macho, dur à cuire de d’habitude c’était envolé devant tant de malheur.
© GASMASK


Dernière édition par Min Jae Kyung le Dim 12 Juil - 10:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Back home ; Mi Hee   Mer 8 Juil - 2:02


 Suffering inside and outside.


L'androïde s'était laissé faire, n'ayant même pas à l'esprit de le repousser. L'humain avait eut peur de sa réaction, mais elle n'avait même pas bouger lorsqu'il lui avait attraper le poignet. En fait, elle était bien trop faible pour réagir. Sûrement qu'elle lui aurait foutu un poing sur la gueule. La prendre ainsi par le poignet lui rappelait les moments qu'elle avait dû passer avec son ancien maître. On la forçait à faire des choses qu'elle ne voulait pas faire et rien que le geste de l'humain lui avait donner froid dans le dos.

Mi Hee perdit conscience au moment-même où Jae Kyung ne lui donnait pas le choix. Elle se sentit soulever, puis plus rien. Elle perdit littéralement le file du temps. Par contre, pendant le voyage en automobile, elle s'était ouvert les yeux pour admirer le paysage peu éclairé du soleil à l'extérieur, se laissant bercer par la voiture dans laquelle elle était assise, à moitié tomber sur la banquette arrière. Elle perdit à nouveau conscience avec la réalité, comme si elle se sentait entre de bonne main, ou bien parce que sa bataille, elle la perdait peu à peu.

L'androïde sommeillant entre le coma et la conscience, se retrouvant tantôt assise sur une chaise, puis maintenant allongée dans un lit confortable. Elle aurait bien voulu se redresser, mais sa tête, enfin, si on peut dire, lui tournait. Sa vision trouble ne faisait qu'entrevoir la silhouette du brun qui lui demandait si elle allait bien. Mi Hee ne répondit pas puisque l'information prenait un temps à se rendre jusqu'à son processeur. Finalement, sa vision revint peu à peu. Elle fixait le plafond avant de cligner des yeux, voyant l'humain se retrousser les manches. Soupirant légèrement de douleur, elle bougea son bras droit pour aller effleurer les marques de Jae Kyung.

« Pardon... »

Elle reposa mollement son bras contre le matelas et fixa le plafond de la chambre. Le bruit du matériel que l'humain sortait lui résonnait dans sa carcasse. Elle se mit à soupirer douloureusement en le regardant se préparer. Elle perdit néanmoins le file, perdant pendant quelques minutes conscience avant de revenir à elle en entendant son prénom. Elle s'était imaginé revivre l'enfer qu'elle avait vécu avec son ancien maître. Mi Hee ne voulait pas retourner là. Cet humain n'était là que pour la soigner, mais à quoi bon le faire ? Pourquoi le ferait-il ? Parce qu'il est maniaque de mécanique ? L'androïde ne comprenait pas. Elle a toujours vu les humains, enfin, les siens, comme des êtres cruelles envers sa nouvelle famille robotisé. Qu'est-ce qui différenciait Jae Kyung des autres ?

« Vous ne devriez pas faire ça ici... Votre lit sera tâché de sang. »

Tournant la tête vers le brun, celle-ci posa une main contre son propre ventre, comme pour se rassurer que tout allait bien se passer. Son coeur pompait tellement vite sous la nervosité qu'elle se sentait nauséeuse.

« Mon processeur doit être changé... Je risque de mourir si on enlève celui que j'ai... Mais vous pouvez me soulager en me réparant. Je serais en fonction pour quelques mois de plus. Il serait donc préférable de m'éteindre pour ça... Si vous ne voulez pas que je souffre. »

Posant son regard glacé dans celui de l'humain, elle l'observait pendant quelques secondes, restant totalement silencieuse. Elle fit complètement le vide dans sa tête. Puis, soudainement, elle lui posa une question, ignorant si il lui avait parler avant ou non.

« Je ne comprends pas pourquoi vous faites tout ça pour moi... »

FICHE PAR SWAN.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Back home ; Mi Hee   Sam 11 Juil - 13:32

WELCOME HOME





Alors qu’il observait les traces sur son bras il ne s’attendait pas à voir la jeune … fille ( ? ) se préoccupait vraiment du mal qu’elle avait causé. Rien de grave cependant, mais la surprise était complète pour Jae Kyung. Le comble fut les excuses prononcées par le robot. Il en ouvrit les yeux bien grands et se mit même à se demander s’il n’avait pas rêvé. Mais il n’avait pas le temps de se laisser aller à des réflexions peu subtiles et pas moins existentielles. Elle n’avait vraiment plus beaucoup de force et s’il voulait encore faire quelque chose pour elle il fallait s’activer un peu plus que ça. Les questions pratiques ne firent donc pas attendre. Son lit ? Ses draps ? Pitié, il n’en avait que faire de ça. Des draps ça se change, ça se lave. S’il s’inquiétait pour se genre de choses, il n’irait pas bien loin dans la vie. Il ne prêta que peu d’attention au stress que toute cette histoire semblait générer chez l’androïde, plus occupé à sortir tout son attirail et à suivre les indications de Mi Hee. Il releva la tête à la fin des explications et se retrouva bien con avec le regard de la brunette plongé dans le sien, toujours sans expression. Pris de court, il ne su rien faire d’autre que de lui adresser un sourire qui se voulait rassurant. Sourire qui s’effaça rapidement avec l’interrogation du sujet. « Tu devrais comprendre pourtant … » Il laissa sa phrase en suspend, espérant réellement qu’elle comprenne sa démarche. Si elle était humaine, elle devait bien comprendre qu’il fallait être un monstre pour laisser quelqu’un périr de cette façon dans une souffrance qui semblait si grande. « Ca va aller. Respire un bon coup et essaye de me faire confiance. » Essayer, oui. Il ne savait pas réellement tout ce qu’elle avait pu subir le long de son existence, mais les humains n’avaient pas l’air d’être des alliés de taille.

Après avoir déballer et fais le point sur tout ce dont il allait avoir besoin, il éteignit l’androïde pour commencer le travail. Un long soupire sortit malgré lui face à la machine qu’il découvrait. Difficile de croire qu’elle était plus humaine qu’autre chose. Il fit le vide dans sa tête, oubliant ce qu’elle lui avait dit sur sa mort prochaine ou quoique ce soit d’autre. Ce n’était qu’un robot. Une machine. Un grille pain sophistiqué. Il lui fallait faire le point là-dessus pour être efficace. Il n’était pas chirurgien mais mécanicien. Et en quelques minutes il se plongea avec une concentration qu’on ne soupçonnerait pas dans les circuits imprimés et le processeur de la demoiselle. Il y passa des heures. Il y passa même la nuit. Le jour se levait qu’il n’avait pas fait de réelle pause dans son travail. La question de Mi Hee finit par lui revenir en pleine face. Pourquoi faisait-il ça ? Certes, il y avait un peu d’altruisme en lui, bien caché par son mauvais caractère, mais tout de même … Est-ce que ça n’aurait pas été plus simple de la déposer chez quelqu’un qui s’occupait vraiment d’androïde comme elle ? Il en connaissait plusieurs, des personnes qui créaient elles-mêmes leur robot. C’était bizarre …

Ce n’est que vers neuf heures le matin qui remit tout en place. Elle avait eu raison, ses draps étaient foutus. Même pas la peine de les laver. Mais qu’est-ce que c’était, des draps, s’il arrivait à « sauver » le robot ? Il l’avait laissé à charger un peu, le temps d’aller boire un café et de manger quelque chose s’il ne voulait pas flancher. Et ne tenant plus, il retourna dans la chambre pour la rallumer. Une fois chose faite, il s’assit en face du lit et resta la fixer. Est-ce que ça avait marcher ? Est-ce qu’elle aurait très mal ? Etait-il réellement un génie en mécanique ? Tant de stress qu’il se tordait les doigts dans tous les sens, le souffle court et le cœur battant. Il finit par détecter un mouvement de la part de la brunette. « Mi Hee ? … Est-ce que ça va ? Tu as mal ? Tu m’entends ? Tu me vois ? Tu … » Il s’arrêta là. Mon dieu, trop de stress. Il ne pouvait pas s’imaginer être le responsable de la fin d’un androïde. Ce n’était pas concevable. Il restait là, détailler le moindre mouvement du robot, les yeux grand ouverts, tel un  enfant ayant construit son premier vaisseau légo et qui attendait d’être sûr que tout tenait bien en place.

© GASMASK


Dernière édition par Min Jae Kyung le Dim 12 Juil - 10:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Back home ; Mi Hee   Sam 11 Juil - 19:17


 Suffering inside and outside.


L'androïde remarqua la surprise sur le visage de l'humain. Elle ne put s'empêcher un léger sourire, le premier de toute sa vie probablement. Enfin, Kyung Ah avait déjà vue son sourire, mais il avait été tellement rare pendant ses journées passés avec un maître stupide. Son sourire s'éteignit rapidement lorsqu'elle prenait lentement conscience qu'il allait vraiment réparer son processeur. Elle lui fit part d'une question qui lui trottait en tête et sa réponse lui fit hausser lentement les épaules.

« Certes... Pour la "pitié"... »

Elle aurait bien voulu lui faire partager tout le mal qu'elle avait vécu pour lui faire comprendre pourquoi elle ne comprenait pas. Au lieu de se confier, elle se taisait en fermant légèrement les yeux, fixant le plafond Elle perdit le fil du temps, tombant inconsciente quelques minutes avant de revenir à elle. Soit sa batterie allait la lâcher, soit c'était son processeur qui la tuait littéralement. Ji Hoon, son ancien maître, avait probablement réparer Mi Hee en faisant en sorte que d'ici une semaine ou deux, elle aurait besoin de lui pour se faire réparer à nouveau. Tant pis, quelqu'un d'autre le ferait à sa place.

Mi Hee lui fit par de tous les points importants avant de se faire éteindre. Là, elle fut complètement déconnecté du monde. Elle sommeillait d'un sommeil profond, sans rêve, sans rien. Le néant total. Elle se réveillait que le lendemain matin. Lentement, elle ouvrit les yeux en fronçant les sourcils sous une douleur aiguë, retenant le plus possible ses couinements pour ne pas alerter l'humain assise devant elle. Lentement, elle ouvrit complètement ses yeux et voyait embrouiller. Elle les referma aussitôt pour corriger sa vision.

« Ça va... Je n'ai besoin que de m'adapter à la réparation. »

Mi Hee soupira légèrement de douleur en bougeant ses membres. C'était comme ça à chaque fois, comme si on lui avait rouler dessus avec un rouleau compresseur. Perdant pieds, elle posa une main sur le lit aux côtés de Jae Kyung, posant son autre main sur son propre visage pour calmer son tournis. Lorsqu'elle dégagea sa main de ses yeux, elle remarqua, malaisément, la proximité de son visage à celui de Jae Kyung. Automatiquement, elle se redressa en reculant d'un pas. Perdant un peu le ballant, elle se rattrapait au mur et soupira. Elle s'y accota, fermant les yeux.

« Je... Peux avoir de la nourriture s'il vous plaît ? Et... De l'eau... »

Ce n'était pas dans son habitude de demander puisqu'on la nourrissait à chaque soir, sauf que là, elle n'avait rien mangé depuis sa fuite, préférant nourrir le chat. Il fallait donc qu'elle mange pour retrouver ses forces.

« Je partirais après le repas... Promis. »

FICHE PAR SWAN.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Back home ; Mi Hee   Dim 12 Juil - 13:55

WELCOME HOME





Le travail était terminé. Il y avait mit de l’énergie, et beaucoup de temps. Mais il pensait avoir terminé. Il priait intérieurement pour ne pas avoir raté son travail. Il se planta devant le robot et à peine deux secondes après l’avoir rallumé il la bombarda de question. Questionnement qu’il arrêta bien rapidement en voyant Mi Hee froncer les sourcils. Elle n’était clairement pas bien, elle avait mal et même si elle essayait de le cacher c’était peine perdue. Merde. Alors Jae Kyung avait vraiment échoué dans son travail ? A peine avait-elle ouvert les yeux qu’elle les avait refermé immédiatement. Tu parles d’un bon bricoleur. « Arrête … Ca va pas du tout. » Il se mit à réfléchir à haute voix sur ce qu’il avait bien pu louper. « Pourquoi ça fonctionne pas. Tu devrais pas avoir si mal que ça. Mmmh … C’est peut être là que j’ai foiré. Ca me paraît bizarre quand même que … » Il fixa l’androïde, étonné de sa réaction. Quoi ? Il sentait si mauvais que ça qu’il eu falut qu’elle se lève pour s’éloigner. Faut pas exagérer non plus. Vu son état en plus, bonjour la bonne idée. Finalement il se rappela que la jeune femme n’était pas une grande fan de proximité. Tout prenait donc son sens. Fallait qu’elle arrête avec ça, il n’avait pas la peste et comptait pas abuser de son corps fait de boulon. Merci non merci. Faut être fou pour s’accoupler avec un micro onde. Sérieux. Il hocha simplement la tête à sa demande et allait sortir de la chambre pour « cuisiner » quand elle termina sa phrase. Partir … « Et partir où exactement ? Je te promets que je te séquestre si tu me dis que tu retournes dans cette baraque pourrie pour moisir. » Sans lui laisser le temps de répliquer, comme s’il venait de lui lancer un ordre il partit de la chambre vers la cuisine. Ce n’était pas un cuisto réputé mais il pouvait bien préparé quelque chose pour qu’elle se remplisse son estomac de vis. Il retourna dans la chambre quelques cinq ou dix minutes plus tard avec un petit déjeuner digne de ce nom, comme ça il pourrait grignoter quelque chose également. Il posa le plateau sur le lit et lui fit signe de manger.

Après avoir manger un peu lui-même, il sortit son téléphone pour appeler son patron. Il lui expliqua que son grand père venait de décédé et que donc il ne pourrait pas être présent les deux jours à venir au travail. Cela fait il raccrocha et continua son repas, plein de questions en tête. « Tu sens que c’est toujours pas réparé hein ? … Est-ce qu’au moins ça va un peu mieux avec ce que j’ai fait sur ton processeur ? » il avait bien conscience qu’il ne donnait pas l’image d’un sain d’esprit à ne parler que de ça. Tout le temps. Tout le temps. Encore. Et encore. Mais bon, on ne refait pas une équipe qui gagne … eumh. Peut-être pouvait-il tenter sa chance sur un autre sujet. « Je vais pas te demander pourquoi tu t’es enfuie ou quoi … Mais tu dois pas vouloir rentrer et je suis pas du genre à dénoncer les gens … Ou robot. Peu importe. Alors relax et prends ton temps. »


© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Back home ; Mi Hee   Lun 13 Juil - 3:51


 Suffering inside and outside.


Mi Hee avait beau essayer de le cacher autant physiquement que mentalement sa douleur. L'humain ne semblait pas dupe du tout, ce qui fis soupirer légèrement l'androïde. Elle l'écoutait réfléchir à voix haute sans trop comprendre de quoi il parlait. Son tournis s'aggravait et elle se ramassait trop près de lui que cela la gêna. Elle se recula, comme si elle avait reçu une décharge quelconque de la part de Jae Kyung, comme si elle fuyait la peste. Mi Hee en était rendu à ce point dans sa vie.

Timidement, l'androïde demanda à ce qu'elle puisse manger, histoire de remplir son ventre. Elle baissa légèrement la tête, fixant le sol en promettant de partir par après, sachant que sa présence devait être encombrante pour le jeune homme. La réplique de celui-ci l'étonna tellement qu'elle leva les yeux sur lui, le regardant partir vers sa cuisine. L'androïde ferma légèrement ;es yeux, fixant silencieusement le plancher recouvert de son propre sang. Elle l'avait pourtant prévenu que son lit et les alentours allaient être tachés. Même si les humains ont de la pitié, il restait une part de méchanceté en eux, une part d'égocentrisme. Pourquoi... Lui... Il la retenait de partir alors qu'au tout début, il s'en fichait bien d'elle, ce n'était qu'une question de réparation. Et si elle faisait semblant que tout allait bien ?

Mi Hee s'était perdue dans ses pensées. Elle vit Jae Kyung revenir avec un repas qu'il déposa sur le lit. Instinctivement, l'androïde posa une main sur son propre avant-bras, mal à l'aise, incertaine et inconfortable. Elle finit néanmoins par s'assoir sur le bord du lit, mangeant quelques bouchées, laissant le reste pour Jae Kyung. Le repas était délicieux et elle lui fit savoir en le remerciant. Un petit sourire s'était installé sur son visage avant de disparaître à nouveau lorsqu'elle écouta ses tas de questions. C'était le moment de mentir.

« Si, ça va beaucoup mieux, merci. Il est bien réparé, je vais mieux fonctionner maintenant. Vous êtes un très bon bricoleur. »

Elle plongea son regard dans celui de Jae Kyung et sourit légèrement avant de poser ses mains sur ses propres cuisses, fixant ses membres s'entre-croiser par nervosité. Et voilà qu'il changea de sujet. Rapidement, elle perdit tout sourire et bougea la tête dans le sens contraire d'où était assit Jae Kyung. Elle ferma légèrement les yeux et soupirait. Il avait raison. Fortement raison. Mais voilà, elle ne voulait importuner personne, elle ne voulait pas obliger personne, elle ne voulait pas qu'on l'aide, même si c'était déjà fait. S'en était trop. Elle se mordit la lèvre inférieur et sentit son processeur rouler, lui ordonnant de lui expliquer sa situation puisqu'il l'avait plus ou moins demander. Elle s'exécuta donc.

« Je suis sûre que j'ai un passé... Plus loin que celle dont je me souviens malheureusement. Je suis moitié humaine après tout, j'ai un coeur qui bats. »

Elle soupirait longuement. Elle maudissait son côté androïde qui répondait aux ordres. Mais d'un autre côté, cela la libérait d'un fardeau qu'elle portait sur ses épaules.

« Mon ancien maître dit qu'il m'a fabriqué et donc que si je bug il est toujours là pour me réparer et que si je m'enfuyais, j'allais mourir sans lui. Il me faisait voir le monde extérieur comme si c'était l'enfer, alors la peur s'était créée. »

Mi Hee serra ses genoux en mordillant sa lèvre inférieur et baissa la tête, fixant un coin du plancher, toujours la tête tourner un peu dans le sens contraire de Jae Kyung.

« Il se faisait de l'argent avec moi. J'offrais un plaisir aux hommes. Mais il refusait que l'on touche à ma fleur. »

Elle cligna les yeux. Fleurs... Elle ne comprenait pas ce mot. Haussant les épaules comme si elle se répondait, elle poursuivit.

« J'ai fini par fuir grâce à une très bonne amie... Mais il me cherche. »

L'androïde posa son regard dans celui de l'humain, les yeux légèrement vitreux. Elle serra les dents avant de se lancer à nouveau, se levant.

« Je devrais partir maintenant... Vous avez été suffisamment mêlé à cette histoire. »

Elle s'approcha du cadre de la porte et sortie de la chambre. Si son maître découvrait que Jae Kyung l'avait réparer, il allait le descendre et ça, Mi Hee ne le voudrait pas. S'attachait-elle à cet humain ? Si. Un peu. Elle se sentirait tellement coupable si Jae Kyung devait encaisser la colère de son maître, elle ne pourrait pas le supporter.

FICHE PAR SWAN.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Back home ; Mi Hee   Ven 17 Juil - 22:18

WELCOME HOME





Il voyait bien qu’elle était gênée alors qu’il ramenait de quoi manger dans la chambre. Sur le moment il resta un peu perplexe mais pris rapidement une résolution : il fallait qu’il arrête de se poser des questions sur tout et n’importe quoi à propos de ce robot. Oui elle avait dû souffrir. Oui elle était en mauvais. Oui elle avait un passé. Oui elle s’était enfuie. Voilà. Point. Il voulait seulement la réparer, en être fier, et après … Bref, on en était pas là. Malgré tout elle avait ce reflex de répondre à la moindre de ses questions. Au moins une qualité. Il laissa échapper quelque chose qui ressemblaient à la fois à un rire et à un soupir. « En bon bricoleur je sais très bien que tu te fou de moi là. » Il était presque vexé par sa réaction, pour dieu sait quelle raison. Après tout il lui avait dit qu’il arrangerait son processeur. Evidemment que dans l’état où elle était ça ne se ferait pas en une fois, même elle devait bien s’en douter, alors pourquoi nier. Et puis, voyant à quel point Mi Hee n’était pas à l’aise là, il se permit de la rassurer. Il n’irait pas dénoncer une fugitive, jamais. C’est tout ce qu’il avait voulu dire … Le robot semblait voir ça différemment étant donné qu’elle commença à lui faire un speech sur sa vie passée. Il écouta, en silence, attentif, respectueux. Il s’indigna du comportement du vieux qui devait s’occuper d’elle avant mais malgré tout le sérieux dont il faisait preuve, l’innocence de Mi Hee le toucha et lui arracha un rire cristallin. « A ta fleur ? Haha, trop mignonne ! » Il la regardait rester elle-même un peu déboussolée par ce terme. S’en était trop pour lui. Elle, continua son histoire mais Jae Kyung tentait vraiment de cacher son amusement. S’il la gardait ici, il se promettait non seulement de la remettre sur pied mais aussi de lui apprendre un peu mieux la vie. Rien n’est plus efficace pour stopper un fou rire qu’une nouvelle comme le départ de Mi Hee. De quoi ? Cette histoire ? Quelle histoire ? Sérieusement ? Il n’avait pas eu le temps de se relever qu’elle venait de se faire la malle hors de la chambre. « Eh le robot ! »

Il alla après elle et la retint fermement par le bras. Peut-être un peu trop. Il ne voulait pas se reprendre un coup, vu comment elle lui avait achevé l’avant-bras la veille. Il lâcha prise lorsqu’elle s’arrêta et alla se planter devant elle, l’empêchant ainsi de faire une plus grande avancée dans la maisonnée. « J’en ai pas fini avec toi, tu restes ici. » Il avait un ton ferme, un regard déterminé et n’était pas près de s’écarter pour qu’elle prenne une nouvelle fois la porte. Il avait déjà soulevé le problème plus tôt mais de toute façon elle n’avait nulle part où aller sans se faire torturer ou bien se laisser mourir. C’était toujours aussi con. Il n’allait pas la laisser faire, quitte à foutre en l’air la confiance qu’elle aurait pu lui accorder. « Qu’il te cherche. Il te trouvera pas ici, comment veux-tu qu’il me trouve ? » Il affichait une mine de vérité tellement évidente qu’il ne comprenait pas comment elle pouvait vraiment avoir peur. « De quoi t’as vraiment peur ? » Il s’approcha, toujours un peu plus de l’androïde et quelques centimètres avant son visage il s’arrêta, toujours la regardant droit dans les yeux. « J’ai pas vraiment la dégaine d’un proxénète, et de ce que t’as vu mon but c’est pas de te démonter en plein de petits morceaux. On est d’accord ? » S’il fallait qu’il s’impose pour la raisonner, il le ferait. Ca ne lui faisait pas peur.


© GASMASK


Dernière édition par Min Jae Kyung le Sam 18 Juil - 11:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Back home ; Mi Hee   Sam 18 Juil - 6:03


 Suffering inside and outside.


Mi Hee clignait légèrement les yeux. Il n'était pas dupe cet humain. Mais de là à dire qu'elle se foutait de sa gueule, non. Elle ne voulait pas qu'il le prenne comme ça, alors doucement, l'androïde secoua la tête en gardant sa tête baissé, soumise. Elle l'était tout le temps de toute façon, ayant vécu une bonne partie de sa vie ainsi.

« Je ne voulais pas vous offensé... Vous êtes bon bricoleur, mais c'est que je ne veux pas vous importuner avec ma présence, alors j'ai voulu faire semblant que tout allait bien. »

Soupirant, elle serra doucement ses mains, maudissant son côté androïde qui révélait la vérité selon la situation. Elle aurait préférer se taire et mentir encore, pour faire passer son mensonge en douce. Mais cet humain tenait tête et Mi Hee ne savait plus trop comment faire pour qu'il la laisse partir. Elle n'était pas habituée à ce qu'on l'aide autant, ça lui faisait tout drôle et elle se sentait mal à l'aise. Néanmoins, elle se jetais dans son histoire de son vécu, répondant à Jae Kyung comme si il lui avait directement demandé de lui raconter sa vie. Il l'écoutait néanmoins, même si Mi Hee savait que l'humain se foutait bien de sa vie. Du moins, elle pensait ainsi. Elle décida donc de quitter la chambre sans laisser le temps à Jae Kyung de réagir. Elle entendit un " Eh, le robot! " Qui la figea sur place, enfin, la refroidit plus tôt. Elle sentit son bras se faire prendre et elle s'arrêta dans son élan, jetant un regard froid à Jae Kyung qui la relâcha tout de suite. Elle le vit venir lui barrer la route et elle recula d'un pas, écoutant son ton ferme qui lui disait qu'il n'en avait pas finit avec elle. Baissant la tête, Mi Hee soupira longuement. Il était tête dure cet homme et elle allait devoir rester ici. Elle s'y plaisait bien, mais voilà quoi, elle avait peur. D'ailleurs, il lui demandait bien pourquoi.

« Il est doté de ressource incroyable vous savez... J'ai peur qu'il ne vous fasse du mal. »

Mi Hee figea lorsqu'elle vit l'humain s'approcher de son visage. Elle ne bougea pas pour le moment, fixant les yeux de celui-ci. Son petit côté humain faisait surface à ce moment-là, décidant de jouer aussi les tête dure.

« Vous m'aurez démonté depuis le début, je sais ça ! Mais il est hors de question que je vous mettes en danger. Vous avez suffisamment donner pour moi et je vous en remercie. De toute façon, vous pourriez pas faire grand chose avec vos petits muscles contre les gorilles de mon ancien maître ! »

Surprise par ses propres paroles et de la proximité de leur visage, Mi Hee se reculait, de deux pas, pour créer une distance entre eux. Son processeur allait mieux. Enfin, elle pouvait être "elle-même". Enfin, un peu. Elle pouvait s'exprimer sans avoir mal, sans que son processeur robotisé la fasse souffrir. Elle était un peu libre malgré que son processeur continuait à la faire agir comme un robot. C'était compliqué, mais Mi Hee avait décidé de ne pas essayer de comprendre, préférant "vivre" au jour le jour.

« Et pour votre information, j'ai un nom, ne m'appelez plus le robot ou je me fâche. Si je décide de partir d'ici c'est pour votre sécurité. »

Elle croisa ses bras contre sa poitrine, agissant un peu plus humainement qu'hier. Enfin, son processeur réparé, elle pouvait un peu plus prendre possession de son côté humain sans souffrir. Maintenant, elle allait pouvoir se rebeller un peu. Mi Hee tenait à cet humain. Il l'avait aider après tout et elle ne pouvait pas se cacher qu'il était fort mignon.

FICHE PAR SWAN.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Back home ; Mi Hee   Sam 18 Juil - 16:09

[quote="Min Jae Kyung"]
WELCOME HOME





Le soupir de Mi Hee fit bien comprendre à Jae Kyung à quel point il pouvait être borné. Néanmoins, cette fois ci ça allait plus loin qu’un simple entêtement. A l’entendre, son « maître » était loin d’être un sain, si elle sortait d’ici et qu’il mettait la main sur sa propriété elle allait encore en voir de toute les couleurs. Il ne faut pas être un génie pour savoir ça, et il était hors de question qu’il l’accepte. Mi Hee semblait avoir la même détermination avec elle, la volonté de protéger son bricoleur. Ok. Très bien. Ils étaient maintenant dans une impasse. « Si j’ai pu survivre à ta poigne de fer, je pense que je peux survivre à ce monstre nan ? Je suis un grand garçon tu sais … » D’un certain côté, voir qu’elle s’inquiétait pour lui, ça lui faisait vraiment plaisir. Il se doutait bien que c’était simplement ce côté robotique qui la rendait si soucieuse des autres, mais ça n’empêchait qu’il appréciait cette petite attention qu’elle lui accordait. Tout ça se changea rapidement en grand intérêt quand, pour sa surprise la plus complète, Mi Hee ne recula face à la proximité qu’il venait de lui imposer et lui tint même tête. Elle prenait du poil de la bête. Tout ça le faisait légèrement sourire, ravi de voir qu’elle s’imposait davantage. Les soumises, c’était pas son truc à Jae Kyung. « Mes petits muscles ? » Il eut un rictus incontrôlé. « Mes petits muscles tu dis ? Tu me connais pas assez je crois bien. S’ils viennent récupéré leur bien, ils devront me passer sur le corps et je risque pas d’être un simple moustique sur leur chemin. Merci mais je sais encore me battre. Je suis pas un bourgeois fils à papa qui sait rien faire d’autre que des caprices. » D’accord, il avait peut-être été touché en plein dans sa fierté. Mais vraiment, il s’était battu plus d’une fois, contre plus grand que lui. La taille importait peu. Il n’en imposait pas énormément, mais il se défendait plutôt bien le petit. Alors un peu de respect que diable. Alors que l’androïde recula légèrement, Jae Kyung restait la fixer en fronçant les sourcils. Il avait peut être un peu trop bien arrangé son processeur finalement. La voir ainsi râlé et croiser les bras pour faire valoir son opinion était quelque chose qu’il trouva adorable sur le moment. Il lui décroisa les bras doucement et caressa ses cheveux comme il l’aurait fait avec un chiot. « C’était pour t’empêcher de partir, désolé ». Toujours avec un sourire entre l’amusement et le réconfort il ajouta. « Si tu pouvais arrêter de me vouvoyer en contrepartie, je suis pas supérieur à toi. »

Au moins tout ça était mis au clair et il espérait que la situation soit aussi limpide pour elle qu’elle l’était pour lui. Il n’était pas question qu’elle se fasse la malle et il était impensable qu’il la torture. Sans oublier que si les hommes de main de son maître venaient lui rendre visite il était prêt et saurait leur tenir tête. Il restait toutefois un point qu’il jugeait des plus crucial. « Il nous reste à nous mettre d’accord sur un truc. J’ai commencé tes réparations mais c’est loin d’être terminé. Je fais pas les choses à moitié moi, mademoiselle Mi Hee » Il faut bien avouer qu’il insista particulièrement sur son prénom pour lui montrer qu’il avait bien compris sa requête. « Alors si tu me forces à écrire un contrat comme quoi tu dois rester ici jusqu’à la fin des réparations, je le ferai … Mais c’est ultra ridicule si tu veux mon avis. Et ça serait très suicidaire de ta part de refuser mon aide, miss caractérielle. » Un clin d’œil à la clé et il retourna dans la chambre pour ramasser le petit dèj. « Et non, je te ferai pas payer de loyer. De toute façon, t’as pas d’argent. »


© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Back home ; Mi Hee   Sam 18 Juil - 18:31


 Suffering inside and outside.


Cet humain n'allait pas démordre de son idée de la gardée ici. Mi Hee haussa un sourcil en l'écoutant. Il savait se battre ? Elle n'en doutait pas, mais elle ne voulait pas qu'il soit blessé par sa faute ou qu'il soit battu à mort. Elle allait mal dormir pendant un certain temps, c'est pourquoi elle ne répliqua pas à l'humain, se contentant de le dévisager silencieusement. Mi Hee savait qu'elle n'allait pas s'ennuyer avec lui et d'un autre côté, elle ne voulait plus partir. Décidément, cet humain avait un savoir parlé très convaincant, mais elle ne pouvait pas céder aussi facilement.

S'attaquant à ses muscles, Mi Hee essayait de repousser l'idée de Jae Kyung de la garder chez lui. Malheureusement, elle n'était pas suffisamment méchante pour qu'il la mette à coup de pieds dehors. Elle fut néanmoins bouche bée par les paroles de l'humain. Elle sentit son coeur battre sous cette protection que lui offrait l'humain. Jamais Mi Hee n'aurait pensé qu'elle aurait eut quelqu'un près à se battre pour la protéger. Et le voilà qu'il décroisa les bras de l'androïde, lui caressant les cheveux. Par réflexe, elle repoussa violemment sa main en fronçant les sourcils.

« Bien, j'arrêterais de TE vouvoyer, mais arrête de me prendre pour une simple machine. »

Mi Hee grommela en fixant Jae Kyung, écoutant les conditions qu'il émit , ne le coupant pas dans son élan. Elle l'écoutait attentivement en hochant la tête. Elle ferait mieux d'accepter, sinon, ils ne finiront jamais de se quereller. M'enfin, elle commençait à prendre plaisir à faire réagir l'humain, ce qui l'amusait un peu puisque pour une fois, elle se sentait un peu "supérieur". À vrai dire, elle aimait bien avoir un peu de pouvoir, pour une fois. Elle revivait un peu.

« Bien... Bien ! Alors je resterais quelques semaines et si ça me déplais, je m’en vais. »

Mi Hee recroisait ses bras contre sa poitrine en regardant l'humain dans ses yeux, retrouvant son petit air supérieur, refusant de se plier qu'à ses conditions.

« De toute façon, tu ne peux pas me surveiller le soir. Tu dois dormir. »

FICHE PAR SWAN.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Back home ; Mi Hee   Sam 18 Juil - 19:01

WELCOME HOME





Voilà qu’elle devenait farouche, indomptable. Il aimait ça. Il aimait ça non seulement parce qu’il la sentait plus à l’aise avec lui, et puis parce que ça avait un côté amusant finalement. Son bras fut vite retiré de la tête de l’androïde sans que Jae Kyung ne s’en offusque. S’il avait réussit à la décoincer un peu au niveau du caractère il pourrait bien faire quelque chose en ce qui concerne la proximité des corps. Sans arrières pensées aucunes. Qu’on se le dise, Mi Hee ne restait qu’un robot.  Cependant ce qu’elle ajouta le titilla un peu. « Je pourrai te réparer correctement que si tu restes un robot … Mais si tu  veux me faire changer d’avis libre à toi. » Un léger ton de défi dans la voix. Il aimait ça aussi, la chercher. Un casse cou ne change pas du jour au lendemain, Jae Kyung est et restera toujours un branleur de première catégorie. Il insistait malgré tout pour qu’elle reste loger chez lui jusqu’à la fin des travaux. Elle accepta mais ajouta ses conditions. Evidemment. Maintenant qu’il l’avait déridé elle n’allait pas s’en priver. Il hocha de la tête pour approuver la longueur de son séjour dans cette merveilleuse demeure. Il faut le dire, c’était beau pour un appartement de mec. Et puis bien rangé … Enfin un peu. Bref. Il ria à sa dernière réflexion. « Pff, t’es pas en prison ici ma belle. Vis ta vie, je m’en fou. » Pour l’instant en tout cas, dieu sait ce que lui réservait l’avenir. « Je veux juste être sûr de te retrouver ici si je dois faire des modifs sur ton processeur. Si tu repars dans une baraque miteuse avec un chat qui a la rage, je risque de devoir tout reprendre depuis zéro. Et ça tu vois, ça m’enchante pas des masses. » Il allait repartir à son trafic, mais en passant à ses côtés il se permit une réflexion un brin moqueuse. « Et si ça se trouve, je dors pas la nuit. »

Il trouvait vraiment ça fort amusant de la voir faire sa petite chef alors que dans deux heures probablement, son processeur allait refaire des siennes et elle allait souffrir le martyre pour s’écraser comme elle le faisait la veille. Cette rencontre était fort prometteuse et c’était peut être ce sentiment qui avait tant poussé Jae Kyung à la garder chez lui contre vents et marées. Il faut se le dire aussi, il redoutait un peu que le grand méchant loup de Mi Hee le retrouve. Etant donné la description qu’elle en faisait il faisait un peu frémir Jae Kyung dans son slip mais courageux comme il est, tout devrait bien aller. N’est-ce pas ?


© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Back home ; Mi Hee   Sam 18 Juil - 19:21


 Suffering inside and outside.


Mi Hee fronça les sourcils en serrant les dents. Si elle restait un robot ? Mais il était con cet humain ou quoi ? Elle était humaine. Enfin, une bonne partie d'elle était humaine. Il la cherchait vraiment ? Alors il l'aura trouver. Profitons du moment libre pour s'exprimer comme elle le désire.

« Si tu n'es pas capable de me réparer en tant qu'humaine ou robot, c'est que tu n'es pas doué. »

Et vlam. Il avait dégrisé, rendu un peu plus "humaine", bah voilà. Mi Hee en avait tellement sur le cœur qu'elle prenait tout à cœur. Elle ne se retenait pas de répliquer puisqu'elle était libre de le faire, pour l'instant. Elle ne manquait pas de lui faire valoir ses opinions et lui il ne se laissait pas faire non plus. Certes, elle n'était pas dans une prison, c'est sûr. Mais vivre avec lui allait être difficile. Elle savait bien que des sentiments pouvaient naître et elle se promettait de le repousser en étant "méchante" avec lui. Ne pas se laisser bercer par ses sentiments. Après tout, Jae Kyung ne voulait que la réparer et ne la considérait que comme un robot, ce qui énervait l'androïde.

« Oh mais si j'ai envie de me barrer quelques jours, je le ferais et ce sans ta permission. Si monsieur invite des femmes ici, tu ne me verras pas dans les parages. »

Et le voilà qu'il répliqua qu'il ne dormait peut-être pas la nuit. Un vampire ? Très marrant. Elle allait l'assommé dans son sommeil pour qu'il dorme. Il n'était pas croyable cet humain, sérieusement. Elle alla donc s'assoir pour apprivoiser le divan puisqu'elle planifiait de dormir là. Pas question de dormir avec Jae Kyung, oh que non. Mi Hee plissa donc les yeux en tâtant les coussins du divan et se mit à penser. Elle devait s'acheter des trucs de femmes hein, parce que les trucs de mecs, ça ne lui servirait strictement à rien, surtout qu'elle avait son cycle féminin.

« Tu es équipé pour loger une femme ou je dois sortir dangereusement en ville m'acheter mes trucs de femmes ? »

FICHE PAR SWAN.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Back home ; Mi Hee   Sam 18 Juil - 23:24

WELCOME HOME





Leur petite guerre venait d’être lancée. Jae Kyung n’en prenait absolument pas la responsabilité, Mi Hee avait été la première à être complètement bornée et butée sur le fait de rester ici le temps qu’il arrange son cas. Lui n’avait fait que proposer son aide, peut-être l’avait-il imposé mais peu importe, alors si elle voulait faire sa casse pied très bien, mais elle ne parlait pas à un mur. Dans cette maison rien ne tombe jamais dans l’oreille d’un sourd et Jae Kyung aurait toujours quelque chose à rajouter sur ses remarques mal placées. Et là, elle tentait de blesser le jeune homme dans sa fierté. Très bien. Elle joue ? Elle risque de perdre. « Tu veux qu’on parle de l’état dans lequel t’étais hier ? Tu veux qu’on parle de l’aide que je t’ai apporté ? » Chercher des remerciements, il n’aimait pas ça, mais elle commençait limite à lui manquer de respect. « Pas doué, moi ? Si t’es capable aujourd’hui de me tenir tête c’est que j’ai fait du bon boulot. Elle est où ta reconnaissance ?! » Non mais vraiment. Qu’elle lui tienne tête ça lui plaisait énormément, qu’elle soit arrogante ça lui plaisait beaucoup moins. Il lui suffisait de quelques manipulations et elle redevenait le bout de ferraille qu’elle était il y avait quelques heures de ça. Mais le pire c’est qu’elle continuait sur sa lancée. Haha, quelle culotée ! « Tu vas quand même pas me forcer à instaurer des règles chez moi ? » Il soupira et reprit, vu qu’elle le forçait à faire le gros con d’hôte. « Si tu te barres et que tu te décharges, que t’as un problème technique ou je ne sais quoi … Je veux pas te voir revenir en pleurant parce que tu m’auras pas écouté. » Elle le faisait passer pour le gros méchant connard, mais non seulement il ne voulait pas qu’elle retombe entre les mains de l’autre ordure, mais en plus il ne voulait pas que son travail parte en fumée. Il allait falloir qu’elle se tienne plus à carreau qu’elle ne le faisait pour le moment.

Il relativisa rapidement pour que son cynisme et son semblant d’arrogance à lui reprenne le dessus. Une remarque glissée à l’oreille et il s’en alla dans la cuisine pour laver les restes du petit déjeuner alors que l’androïde prit possession du canapé. Qu’elle ne croit pas trop longtemps qu’elle plantera sa tente sur ce canapé, Jae Kyung restait gentleman malgré les apparences. Il trouverait une meilleure option, même si elle ne dormait pas vraiment. De la cuisine il entendit la question ultime qui le figea dans son geste et le fit légèrement rougir. Aucune pudeur chez les robots visiblement. « C’est du chantage ou bien une question sérieuse ? Parce que vu là .. Ça me donne pas trop le choix. » Il termina rapidement de laver sa vaisselle et de tout mettre à égoutter avant de revenir vers le salon. « Ok fais moi la liste, j’irai chercher ce qu’il te faut. Tout ce qu’il te faut. » Les paroles de madame la diva étaient désormais des ordres. Pas question qu’elle mette un pied hors de l’appartement pour le moment. « Moi non plus je veux pas de ta mort sur la conscience. Merci non merci. »


© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Back home ; Mi Hee   Dim 19 Juil - 1:06


 Suffering inside and outside.


Mi Hee faisait exprès d'être désagréable. Ou pas. Elle se laissait un peu trop aller dans sa nouvelle forme de liberté et Jae Kyung ne manqua pas de lui faire comprendre qu'elle devait se calmer. L'androïde écouta attentivement l'humain, baissant la tête en comprenant qu'elle était allée trop loin. Elle soupirait doucement face à son propre comportement, n'appréciant pas le ton de Jae Kyung. Si elle agissait ainsi avec lui, elle comprenait pourquoi il lui répliquait ainsi. L'androïde ne répondait pas, se contentant de baisser la tête de façon soumise. Il n'avait pas tord, mais elle l'était reconnaissante, sauf qu'elle ne voulait tellement pas que l'humain souffre à cause d'elle.

L'androïde fronça néanmoins les sourcils. Instaurer des règles ? Pas bête, mais ce n'est pas vraiment ce qu'elle avait voulu signifier, elle se reprit donc.

« Je n'ai pas l'intention de ramener un mec ici, alors j'aimerais bien que tu fasses de même tu vois. Par respect. »

Mi Hee soupira longuement avant de serrer les dents, secouant la tête. Elle préféra garder le silence sous l'affront de l'humain. Ce n'est pas son genre de revenir en pleurant, alors il pouvait se calmer un peu. Elle vivait avec les conséquences, point barre. Elle n'était pas stupide au point de faire une bêtise et de revenir en pleurant. Non, ce n'était pas son genre du tout.

Elle lui fit part de ses besoins personnelles. Elle ne voulait pas paraître sec ou quoique ce soit, elle l'avait sortit comme ça, ayant eut une pensée pour ça. Doucement, elle se calmait, caressant un coussin qu'elle posa sur ses cuisses et se leva pour aller chercher un truc où écrire sa liste. Elle nota ce dont tout ce qu'elle avait besoin: brosse à dent, brosse à cheveux, élastiques, shampoing pour femme, savon pour femme, linges, sous-vêtements (et nota sa pointure) et surtout, l'hygiène féminine, comptant les protections féminines. Elle lui tandis sa liste avec une mine gênée.

« Je peux y aller si tu veux... Je sais que ça dois te gêner. »

FICHE PAR SWAN.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Back home ; Mi Hee   Dim 19 Juil - 10:53

WELCOME HOME





Il était plein de mauvaise foi. Il le savait mais il était encore chez lui et il fallait qu’il monte son autorité. Il espérait juste qu’elle ne croit pas qu’il ait une quelconque envie de prendre la place de « nouveau maître ». Il avait peut-être été un peu dur avec elle ? Elle l’avait cherché aussi. Pas d’excuses à l’horizon en tout cas, ils se calmèrent juste tous les deux, baissant d’un ton, ramassant la tête entre les épaules. Mouais. Ambiance électrique dans la maison d’habitude si calme. « Si tu veux en ramener un, je m’en fiche tu sais ? » Encore un peu et elle allait le priver de son plaisir charnel si indispensable. Il faudrait qu’il mette quelque chose en place pour qu’ils apprennent à mieux se connaître. Peut-être que si elle savait que c’était un coureur de jupon et qu’il avait ça dans le sang. Il se croirait embarquer dans un mariage : plus le droit de voir ses potes, plus le droit de sortir, plus le droit de se vider les … Fiesta a la casa dis donc. Il ne pipa mot, ce n’était pas le moment parfait pour se plaindre à nouveau, tout ça reviendrait sûrement sur le tapis plus tard.

Elle finit par évoquer les courses nécessaires à la vie d’une femme dans cette maison. Elle n’avait pas tord. Il lui demanda une liste complète pour qu’il puisse sortir et aller acheter tout ça et qu’elle reste bien à l’abri, la porte fermée à double tour. Elle lui inscrit toutes ses demandes sur un bout de papier qui termina entres les mains de Jae Kyung. Avec attention il regarda la moindre de ses demandes, les joues un peu rosies par ses attentes bien spécifiques. Il déglutit avec difficulté, imaginant déjà la honte le gagner quand il passera en caisse au magasin. Youpi. Mais c’est un homme fort, il secoua la tête après l’intervention de Mi Hee. « Je suis un grand garçon, t’inquiètes. » Il lui sourit pour bien lui faire comprendre qu’il n’y avait pas de malaise et parti se préparer. Une douche rapide, des fringues sur le dos et il était prêt à obéir à son invitée. « Bon j’y vais. Tu bouges pas de là et tu fouines pas dans mes affaires. Je t’enferme dans l’appartement, comme ça j’aurai l’esprit tranquille. » Un second sourire chaleureux illumina son visage. Jusque là il n’avait pas été très doué pour la mettre à l’aise dans son nouveau chez elle. Il s’assura d’avoir tout prit avec lui et il passa le pas de la porte, vérifiant à trois reprises que la porte était belle et bien fermée. Bon. Il ferait vite de toute façon. Et si elle dysfonctionnait alors qu’il était absent ? Ohlala la pression. Il se mit même à trottiner jusqu’au magasin pour aller acheter tout ce dont son androïde avait besoin, prenait clairement au pif tout ce qui était de ressort de l’hygiène intime de madame. Ces robots je vous jure …


© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Back home ; Mi Hee   

Revenir en haut Aller en bas
 

Back home ; Mi Hee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 


Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sylphe [MNF Chiwoo Tan] The Road Back Home - bas p.6
» « Dear Monster, let's go back home. » Johar.
» [REQUETE] back 4 all tab compatible Cookies home tabs???
» Blu ray 6.1 sur système Home cinema 7.1
» [AIDE] Cookies Home Tab : problème Wallpaper étiré

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ELECTRIC HEART :: fin de partie :: Game over. :: ♣ rps :: rps abandonnés-