ELECTRIC HEART :: metropolis :: Zone Nord-Est.
 

 First Meeting ft Jaewon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Newborn.

Messages : 207
Date d'inscription : 22/03/2015
Pseudo : Reeholay
Avatar : Cho Seung Youn [UNIQ]

MessageSujet: First Meeting ft Jaewon   Lun 13 Juil - 23:42

It's my first meeting with u × ft. Jaewon & Junyi
Où il est le vieux monsieur ? Où suis-je ? Pourquoi est-ce qu'ils me font ça ? Pourquoi c'est pas agréable ? ça fait mal ! C'est froid... c'est chaud. Est-ce que j'ai été un mauvais garçon ? L'esprit de Junyi est en ébullition. Comme d'habitude, il cherche à comprendre dans quelle situation il a été traîné. Il veut savoir pourquoi il est ici. Pourquoi il se prend des coups. Qu'est-ce que j'ai fais ? Il n'arrive pas à saisir la portée de ce qu'il lui arrive. Une affaire mafieuse. Le vieux monsieur,celui qui l'a adopté et recueillit, était criblé de dettes. Trop de dettes. Il choisit de se séparer à Junyi. Junyi devient un paiement. Il ne reverra pas le vieux monsieur. Il ne lui dira pas au revoir et on ne lui donnera aucune explication sur pourquoi il est ici.

On lui dit simplement de s'entraîner. Junyi retient aussi le mot "combat", mais quand il cherche à savoir ce que ce terme veut dire, instantanément, il se prend une gifle. Ou un coup de canne. A cause de sa curiosité maladive, le nombre de coup qu'il prend monte un peu plus chaque jour. Un robot ne doit pas comprendre. Un robot doit se battre. ALORS TAIS-TOI. Il entend ça tous les jours. Il finit par lâcher l'affaire et il reste sur le sol froid, en position foetal digne d'un enfant en bas-âge. Il attend que la pluie de coup passe. Il attend que les injures cessent. Qu'on se désintéresse de lui pour ce jour-ci. Et qu'on revienne demain pour essayer de l'améliorer, avec des coups encore une fois. Junyi attend tout ça pour pouvoir se relever et se réfugier dans la petite chambre qui lui a été attribué.

La pluie d'injures et de coups qui s'abat sur lui finit par cesser. Comme d'habitude. L'homme marmonne quelques phrases. Comme d'habitude. Ce même homme attend qu'il se relève pour partir. Comme d'habitude. Mais le jeune robot ne se relève pas. Il a été atteint plus durement que les fois précédentes. Il a mal, bien plus mal qu'autre chose. Il geint, des larmes coulent sur ses joues. Ce qui ne plait pas à son assaillant. Celui-ci est furax de voir un robot aussi faiblard. Alors les coups reprennent et deviennent plus violent. D'après l'homme, il est un robot inutile. Il devrait être détruit.

Junyi s'en fiche. Junyi pleure. Junyi a mal. Très mal.
code by lizzou × gifs by tumblr


Smile to life 
©️ okinnel.


Dernière édition par JunYi le Lun 2 Nov - 21:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hors-la-loi.

Messages : 153
Date d'inscription : 10/07/2015
Pseudo : truc.
Avatar : (c) Seth

MessageSujet: Re: First Meeting ft Jaewon   Mar 14 Juil - 1:23

It's my first meeting with u × ft. Jaewon & Junyi
Cela faisait quelques mois que je n'avais plus eu de nouvelles du clan. Ayant pris mon indépendance depuis maintenant un an et demi, je ne leur demandais plus rien, ne cherchant pas à les voir. Les rares nouvelles que j'avais d'eux était le plus souvent par l'intermédiaire des médias. Voilà ce que ça faisait d'avoir un père célèbre. Encore une affaire de corruption? Et bien cela ne m'étonnais pas trop. Un homme retrouvé mort dans une ruelle de la ville? Je n'avais pas besoin de chercher bien loin pour savoir qui avait fait le coup. Ces histoires me fatiguaient. Ce matin, en lisant les nouvelles du journal, je soupirai, lasse de lire encore une fois les méfaits de cette famille si "aimante". Je buvais mon café, griffonnant sur le torchon hebdomadaire quand je me souvins que depuis mon départ, je n'avais récupéré que quelques vêtements datant de mon adolescence. J'étais certes indépendant, mais le trafique dans lequel je commençais à baigner n'était pas des plus tendre et j'aurais besoin de me défendre en cas de coup dur. Certes, j'avais toujours un poignard caché dans ma botte, mais face à des mafieux comme le clan Kim, je n'aurais aucune chance avec ce pic à glace.

Je m'habille, met mes chaussures puis part de mon garage, téléphone en mains pour prévenir de mon arrivée. Malgré mon travail, je n'ai pas de voiture, je suis pauvre sans mes parents et qui plus est, je n'ai pas passé le permis ayant été incarcéré pendant mes débuts dans l'âge adulte. Alors c'est en bus que je traverse toute la ville pour enfin me perdre dans les beaux quartiers. La maison n'a toujours pas changé. Une vieille demeure de style traditionnelle presque aussi grande qu'un palais avec mille et uns appartements pour les branches de la famille ainsi que pour celle des sbires. Il ne me faut pas longtemps pour franchir le large portail de bois, là un homme se penche respectueusement. Cela faisait longtemps que quelqu'un ne m'avait pas adressé une attitude respectueuse. Au travail, j'ai souvent affaire à des cons, pensant que je ne suis qu'une machine bonne à démonter des voitures. Parfois, j'ai envie de leur cracher au visage, leur répondre, les insulter "Non mais dit donc tu t'prends pour qui enfoiré." mais je me tais par respect pour mon employeur et surtout car je sais que je ne trouverai pas d'autre travail avec mon passé. Je souris timidement à cet homme que visiblement je ne me connais pas, me baissant légèrement par politesse mais pas trop pour lui montrer qu'ici, c'est moi qui décide.

Je marche jusqu'au dojo où je pense trouver mon père pour le saluer poliment et l'informer de ma visite quand j'entends des cris et des coups de canne. Qui est-on encore en train de martyriser? Je m'avance et vois un jeune homme se faire battre par une brute épaisse. Il a l'air jeune et surtout sans défense. Je souris légèrement, ce dernier me faisant un peu penser aux détenus soumis de la section de redressement. Toujours à se faire marcher sur les pieds, à se subir en attendant que cela passe. Je croise les bras en observant la scène. Ce jeune homme a un comportement étrange. Il parait presque être un jeune adulte et pourtant il se comporte comme un enfant. J'hausse les épaules, cela ne me regarde pas. Mais alors que je m'apprête à tourner les talons, je crois apercevoir des larmes couler de son visage. Pauvre enfant, qu'a-t-il fait pour être traité de la sorte. Je m'avance d'un pas, puis m'arrête hésitant de savoir si je dois m'emmêler ou pas. Ce n'est pas mes histoires, je ne connais pas ce garçon, si ça se trouve ce n'est qu'une marionnette de mon père que l'on essaye tant bien que mal d'entraîner au combat pourtant, l'acharnement de la brute me révolte. Je sers les poings, près à lui en mettre une pour qu'il se calme, s'il continue, il va le tuer. Je cours alors vers le jeune garçon, le prenant dans mes bras pour le protéger du coup ultime de son assaillant. Ce dernier se mettant à jurer. Je me relève avec un peu de difficulté. C'est qu'il tape fort en plus le bougre! Je m'étonne que sa victime ne soit pas encore morte, attrapant la canne qui s'abaisse une nouvelle fois sur moi.

_ C'est fini mon gars. Arrête, dis-je calmement d'un ton plus que glaciale avant ce lui faire une prise puis une clé de bras qui l'amène directement au sol. Je me tourne vers l'enfant une dernière fois pour m'assurer qu'il est encore en vie, ça va toi? Je m'étonne à lui parler d'une voix qui se veut étrangement douce et rassurante, le fixant tout de même inquiet par son état.
code by lizzou × gifs by tumblr


Dernière édition par Kim Jae Won le Dim 8 Nov - 23:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Newborn.

Messages : 207
Date d'inscription : 22/03/2015
Pseudo : Reeholay
Avatar : Cho Seung Youn [UNIQ]

MessageSujet: Re: First Meeting ft Jaewon   Lun 2 Nov - 22:43

It's my first meeting with u × ft. Jaewon & Junyi
Plus rien. Junyi n'a plus rien. Il ne comprend pas qu'il n'a plus rien. Qu'on lui a retiré sa seule attache, ce vieux monsieur qui l'avait recueilli et qui l'avait aimé énormément. Malgré ce paiement de dettes plus ou moins effectué, il était tombé sur un mauvais groupe de mafieux. Une balle dans la tête et c'en était terminé du vieil homme. Mais ça bien évidemment, Junyi ne le sait pas. Le petit garçon pense encore à son propriétaire. Il le cherche encore désespérément. Il pleurniche parfois dans sa petite chambre, le seul lieu où il arrive encore à être vivant. Il pose beaucoup de questions, il demande toujours les mêmes choses. Pourquoi , comment , qui , où ? Mais des réponses, on ne lui en donne pas. Non au contraire. Les mafieux trouvent ce robot trop curieux. Trop irritant. Trop faible.

Alors on le frappe. On le bat, tous les jours, en croyant qu'il va finir par se taire et qu'il va devenir un bon robot uniquement destiné au combat. On lui donne une bonne dose de coups de pieds et de coup de poings. Et puis, on remarque qu'il ne cherche pas à se défendre, qu'il ne fait que de chouiner en silence. Alors on donne encore plus de coups. On s'énerve encore plus sur ce petit tas de ferraille. On s'acharne sur le petit garçon qui n'a pourtant rien demandé, juste savoir où était le vieux monsieur. Et Junyi subit, silencieusement, recroquevillé sur lui-même au sol. Il encaisse les coups, les injures sans se rebeller. Il laisse couler, il attend la mort dans l'âme, que la brute en ai marre de lui et décide de le laisser tranquille pour cette fois.

Sauf qu'aujourd'hui, le méchant donne des coups de poings et de pieds plus fort que d'habitude. Junyi sent une douleur lacérer tout son corps. Cette même douleur le cloue au sol. Alors forcément il tente de montrer sa douleur et des petites perles salées font leur apparition sur ses joues. Erreur. L'homme qui était déjà irrité des questions de cette machine de fer, n'en peut plus de son comportement. Il recommence à le frapper. Des coups de pieds surtout, dans les points vitaux du petit garçon. ça fait mal. C'est douloureux. Toutes les pensées de Junyi sont focalisées sur ses bobos. Les larmes coulent de plus en plus. Junyi se sent soudainement tout froid. Le froid de la mort ? Il ne sait pas.

Tout d'un coup, Junyi ne ressent plus rien. Il a arrêté ? Le petit homme est dans le flou. Il sent juste comme une présence rassurante, un ange gardien, quelqu'un qui a subitement décidé de le protéger. Il ne voit pas la scène qui se passe juste en face de lui, ce jeune homme qui maîtrise le méchant. Et puis, ce même jeune homme qui prend compte de son état. Junyi, affaibli mais encore conscient tend sa petite main comme pour attraper le visage de l'homme inconnu qui l'a protégé. Quelques larmes bordent encore ses yeux. Une petite voix faible se fait entendre. Junyi très bobo.... Forte respiration puis reprise. Toi être beau.... Un faible sourire se peint sur le visage du petit garçon. Un sourire reconnaissant envers cet inconnu qui l'a sauvé. Junyi est certain que cet inconnu ne lui fera pas de mal. Où est vieux monsieur... Alors il ose poser la question qui lui brûle les lèvres. Même blessé, il y pense encore.
code by lizzou × gifs by tumblr


Smile to life 
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: First Meeting ft Jaewon   

Revenir en haut Aller en bas
 

First Meeting ft Jaewon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 


Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» meeting de landivisieau 29 /08
» Meeting Aérien de Reims 27 & 28 juin (spotter day le 26)
» Meeting DCP Halloween 2009
» [Powhatans] Meeting DCP de Noël 2009 (12 et 13 décembre)
» meeting de troyes "he oui les gros"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ELECTRIC HEART :: metropolis :: Zone Nord-Est.-