ELECTRIC HEART :: fin de partie :: Game over. :: ♣ rps :: rps abandonnés
 

 Endô Rei, how to get a girl in 5 secs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: Endô Rei, how to get a girl in 5 secs   Sam 22 Aoû - 18:45

HEARTBREAKER WANNABE





Quel beau robot. Il fallait dire que Dae Oh s’était mit sur son trente et un ce soir. Rei lui avait dit de le rejoindre dans un bar ce soir pour une mission qu’il qualifiait de primordiale. L’androïde n’avait pas réfléchit plus que ça, il s’était fait beau pour ne pas faire honte à son ami, et s’était mit en route en début de soirée jusqu’au bar. A dire vrai, il avait attendu ce moment toute la journée et était déjà prêt à sortir à peine les seize heures sonnées. Non seulement parce que Rei était son ami, un des seuls véritables, du moins un des seuls qui arrivait à le supporter pleinement. Mais s’il avait si hâte, c’était surtout parce qu’il avait cette question, qui trottait dans sa tête depuis quelques jours maintenant. Il y pensait tellement qu’il en était tout étourdi, déjà que l’adresse n’était pas son fort. Enfin, il marchait à bonne allure jusqu’à bon port, passant par les rues à putes, souriant aux demoiselles sans vraiment se rendre compte de la situation. Il ne connaîtrait jamais ça après tout, au moins il avait le mérite de resté poli et courtois, on peut pas tous en dire autant. Il n’en avait que faire de se faire reluquer ses petites fesses formidablement modelées, il y avait même un léger sentiment de fierté qui commençait à naître au fur et à mesure.

Il fit une entrée fracassante au 404 bar, littéralement, en encastrant le visage d’un malheureux dans la porte, l’ayant ouverte un peu trop vivement. Il se confondit rapidement en excuse et s’éclipsa avant d’avoir à crouler sous les coups. Qui apprécierait se prendre une porte en bois en pleine face ? Même Dae Oh en perdrait son calme olympique. Il chercha des yeux Rei mais son radar à ami semblait être en panne. Un coup d’œil à sa montre lui suffit pour comprendre qu’avec une demie heure d’avance sur leur heure de « rendez-vous » il y avait en effet de forte chance pour qu’il ait à patienter. Ce qu’il fit. Il attendit cinq minutes. Dix minutes. Un quart d’heure. Se prit une remarque du barman comme quoi les commandes se prenait au bar directement. Il se leva, se confondant encore en excuse, commandant une vodka. Lui et l’alcool, c’était comme si un ver de terre se vantait de connaître tous les secrets du cosmos : impossible. Il avait en fait écouté ce que son voisin de bar avait commandé et, par manque de personnalité sûrement, commanda la même chose. Il retourna à sa table pour tomber des nues et voir que quelqu’un lui avait volé, non seulement la table, mais aussi tous les sièges. « Monsieur ? Pardon … Je, eumh … J’étais assis là tout à l’heure et … » Le monsieur en question l’envoya pètre à des kilomètres plus loin. Dae Oh ne demanda pas son reste et enfila son verre de vodka cul sec, sous le regard étrange du barman qui s’étonnait de l’attitude de ce petit bonhomme un peu trop bien habillé.

N’ayant plus d’endroit où s’installer, il resta planter au milieu du passage et attendit. Les minutes avaient passé rapidement et il entrevit Rei rentré dans le bar à son tour. YES ! Il sautillait presque sur place et n’attendit même pas que l’autre le voit pour lui sauter dessus. « REII ! Coucouuuu ! » Il lui déposa un bisou très affectueux sur la joue, n’ayant que faire des apparences, et posa ensuite ses mains sur les épaules du brun en face de lui avec un air très sérieux. « Pourquoi y’a autant d’étoiles dans le ciel ?! » Oui, c’était cette question qui lui avait trotté dans la tête tout ce temps et il fallait qu’il se libère d’un poids. Rei était toujours là pour répondre à ses questions, et il connaissait tellement de choses que Dae Oh se tournait toujours vers lui en cas de difficulté existentielles. Il le lâcha rapidement. On lui avait déjà fait remarqué qu’un rapprochement trop prononcé entre deux mêmes sexes ça faisait « gay » et que ça pouvait mettre mal à l’aise. On lui apprenait des choses, il obéissait. La vie était simple. Amen. « T’as vu je suis trop beau et tout ! J’ai euh … La classe ? » On l’avait bien éduqué mais niveau expression courante, il y avait encore des progrès à faire. Chaque chose en son temps.


© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
 

Endô Rei, how to get a girl in 5 secs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ELECTRIC HEART :: fin de partie :: Game over. :: ♣ rps :: rps abandonnés-