ELECTRIC HEART :: metropolis :: Centre-ville. :: résidences :: Ren
 

 And that how I start to be myself with you, without any fear ft. Ren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Propriétaire.

Messages : 192
Date d'inscription : 20/05/2015
Pseudo : KwonHyo
Avatar : Kim Jong In
Profession : un peu partout, un peu nul part

MessageSujet: And that how I start to be myself with you, without any fear ft. Ren   Sam 31 Oct - 0:50

And that how I start to be myself with you, without any fear

Ren & Chung Il

J'ouvrais les yeux doucement, me réveillant dans une odeur qui m’était difficilement familière et une douce chaleur qui était extrêmement agréable. Je me redressais en frottant mes yeux, comme un enfant qui sortait du lit parce que sa mère le lui demandait un samedi matin, un peu trop tôt. Je sortais les pieds de la couette pour les posés sur le sol qui n’était même pas froid, c’était plutôt rare ce genre d’opportunités pour moi. Habituellement je me réveille à cause de froid, obligé de prendre un pull pour me rendormir et lorsque je bougeais du lit, je tombais sur du béton dur et froid qui me donnait un frisson le long de la colonne vertébrale. Je laissais ma veste où elle était pour me diriger doucement, les pieds trainant sur le sol, en dehors de la pièce. A ce moment-là j’entendais sa voix, étonné je m’arrêtais le temps de quelques secondes.

Est-ce qu’il recevait quelqu’un ? Pourtant peu importe comment je tendais l’oreille, aucune autre voix ne me parvenait… Seulement la sienne qui semblait faire un dialogue sans personne qui répondait. J’avançais timidement et discrètement vers sa voix, me dirigeant dans le salon, voulant vérifier qu’il était en fait avec quelqu’un. Mais à ce moment-là, je me rendais compte qu’il n’avait réellement personne face à lui. Il était seul dans la pièce, parlant à ce qui semblait être sa fille. Avait-il eu une fille ? Pourquoi elle n’est plus avec lui en ce moment même ? Sa mère l’avait-elle emmené ? Je ne comprenais rien de ce qu’il se passait. Alors d’une petite voix, j’osais appeler son nom. J’avouerais volontiers avoir eu peur à ce moment-là, est-ce qu’il allait devenir violet avec moi ? M’insulter ? Me demander de partir ? J’avais eu affaire à tellement de types de ce genre que l’idée m’avait traversé l’esprit. La preuve que même si j’avais fuie et rencontrais quelqu’un de gentil comme Ren, je continuerais à avoir cette peur au fond de moi que tout recommence.

DEV NERD GIRL



“Life will break you. Nobody can protect you from that, and living alone won't either, for solitude will also break you with its yearning.You have to love. You have to feel. It is the reason you are here on earth. You are here to risk your heart. You are here to be swallowed up."


Dernière édition par Kwon Chung Il le Mer 11 Nov - 1:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Anti-Bot.

Messages : 93
Date d'inscription : 27/06/2015
Pseudo : Seohyunnie
Avatar : Wu Yi Fan
Profession : Hackeur - ancien ingénieur de la EH.

MessageSujet: Re: And that how I start to be myself with you, without any fear ft. Ren   Dim 1 Nov - 11:42

Ren avait eut l'aubaine de recevoir Chungil chez lui, même si honnêtement il n'avait pas le temps de s'occuper de lui. Il avait certes eu cette empathie pour le jeune homme, mais pour l'heure, il continuait encore et encore de hacker un système de la EH. Cela prenait du temps, Chungil dormait dans la chambre d'amis, et rien ne semblait détendre l'informaticien.

Un soupire franchit ses lèvres pleines et il posa son dos contre le dossier de sa chaise, son cou se courbant pour observer le plafond. Il se risqua à fermer les paupières quelques secondes pour apprécier le silence. Même si bien vite ce silence tournait en cauchemar pour le père meurtri.

Il n'était pas fou. Au contraire, il était très rationnel, cartésien comme pas deux, et malgré cela, il la voyait encore.  

Un rire sonna au creux de ses oreilles. Un rire enfantin, cristallin. Des bruits de pas qui courent le long du couloir puis vont et viennent.
Ren se redresse, les yeux toujours clos avant de laisser échapper entre ses lèvres dans un souffle:

«Mai... Arrête de courir»

Le bruits de pas s'arrêtent pendant quelques secondes jusqu'à ce qu'il perçoive une voix fluette, joueuse venir derrière la porte de sa chambre.

"Papa !"

Ren essaya de l'ignorer, mais son cœur saignait à l'idée de se retourner. Lentement il tourna sur lui-même, apercevant une chevelure brune s'enfuir vers le salon. Un sourire nostalgique traversa son visage et il se leva pour aller dans le salon/ cuisine américaine.

Elle était là, dans sa robe blanche et son serre-tête avec ce sourire joueur. Ren déglutit. Il savait pertinemment que ce n'était qu'une illusion. Qu'elle ne pouvait être là. S'asseyant dans le canapé, Ren passa ses mains sur son visage. Il était fatigué. Et il n'avait pas la force de faire la conversation à un fantôme.

« Va-t'en. Papa est fatigué. »

La petite eut une moue contrite. Ren ne voulait plus la regarder, c'était trop douloureux. Malgré tout, elle était encore là et elle commençait à pleurer.
Ren s'en voulut aussitôt mais il ne pouvait rien faire. Elle n'était que le fruit de son imagination.

« Papa est désolé Mai. Mais va-t'en »

Soudain, elle disparut, la voix étranglée de son invité ayant rompu le contact avec lui. Le hacker se tourna vers Chung Il, l'air un peu dans les vapes.

« Oh...tu es levé ?» dit-il sans aucune trace de colère.

Ren reluqua l'heure sur la pendule avant de se lever

« Tu as faim ? » poursuivit-il mine de rien en allant vers le frigo.

Ren ne lui avait pas parlé de Mai. Il n'était pas du genre à s'étaler mais il ne mentirait pas.

« Tu n'as pas eu froid ?»

Il commençait à faire à manger, ses talents étant plutôt bons. Après tout il avait été obligé de s'y mettre avec sa fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Propriétaire.

Messages : 192
Date d'inscription : 20/05/2015
Pseudo : KwonHyo
Avatar : Kim Jong In
Profession : un peu partout, un peu nul part

MessageSujet: Re: And that how I start to be myself with you, without any fear ft. Ren   Dim 1 Nov - 20:33

And that how I start to be myself with you, without any fear

Ren & Chung Il

Le garçon restait à la même place, ne sachant pas trop quoi dire à l’homme face à lui. C’était la première fois qu’il le voyait dans cet état mais après tout, tout le monde avait ses démons, pas vrai ? Lui non plus n’avait jamais vraiment parlé de son passé avec le hacker, il ne voulait pas s’y aventurer, ne voulait pas se souvenir et pourtant son esprit lui rappelait d’un coup que lui aussi avait été marqué au fer rouge par celui-ci. Il faisait un premier pas vers Ren en secouant la tête, un léger sourire esquissé sur ses lèvres.

« Il fait chaud ici ! Comment tu veux que j’ai froid ? »

Pour n’importe qui d’autre il faisait tout juste bon ici, mais pour lui il faisait chaud, tellement chaud que ses joues prenaient une légère rosée. Il venait près de lui et s’asseyait sur le plan de travail, baissant les yeux pour le regarder cuisiner, des étoiles dans les yeux.

« Tu fais quoi à manger hyung ? »

Même s’il avait appris ce mot il y a quelques mois avec ses collègues, il ne l’avait jamais utilisé avec personne, même Ren venait de l’entendre pour la première fois sortir de sa bouche. Il ne comptait pas lui poser de question sur ce qu’il venait de voir, tout ce qu’il comptait faire était tenter de panser cette plaie pour lui. Tout comme Ren avait tenté de le faire pour lui. Bien qu’ayant que peu de considération pour les humains, Ren était quelqu’un à qui il tenait.

Enfin, « tenir » est un bien grand mot. Il se sentait bien avec lui, en sécurité, il y avait quelque chose qui faisait qu’en le voyant, il était heureux sans qu’il ne sache encore quoi. L’amour, même au sens amical, n’était pas encore une notion qu’il avait assimilée. Il balançait doucement ses pieds dans le vide, se sentant étrangement plus léger, comme s’il était devenu plus facile pour lui d’être en présence de Ren.

DEV NERD GIRL



“Life will break you. Nobody can protect you from that, and living alone won't either, for solitude will also break you with its yearning.You have to love. You have to feel. It is the reason you are here on earth. You are here to risk your heart. You are here to be swallowed up."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Anti-Bot.

Messages : 93
Date d'inscription : 27/06/2015
Pseudo : Seohyunnie
Avatar : Wu Yi Fan
Profession : Hackeur - ancien ingénieur de la EH.

MessageSujet: Re: And that how I start to be myself with you, without any fear ft. Ren   Dim 1 Nov - 21:05


Le jeune homme leva les yeux vers son invité avant de sourire en coin faiblement. La manière dont il venait de l'appeler lui était inconnu, enfin surtout de sa part. Ren était un homme renfermé mais maintenant, il se sentait libre de toute contrainte.

- Oh rien de bien compliqué...enfin si tu aimes l'omelette au riz, y a pas de soucis.

Ren passa une main dans ses cheveux blond avant de les laver et d'ensuite commencer à laver le riz pour qu'il cuise par la suite dans la machine à cuisson. Le reste se faisait naturellement. Pour faire plus équilibré, Ren décidait de faire des légumes coupés en petits morceaux, cuits à la vapeur. Ceci fait, le hackeur s'assit sur le tabouret de la cuisine, n'osant dire grand chose.

Après une minute de silence, il prit une inspiration avant de dire platement, les doigts liés et le regard rivé sur ses mains tremblantes:

- Elle s'appelait Mai. Elle avait 5 ans.

Et ce fut tout. Il n'avait pas la patience, ni le courage d'en parler plus que cela. Il ne voulait surtout pas avouer à ce garçon les raisons pour lesquelles il s'était décidé à lui venir en aide. Certes, il pensait à sa fille, et comparait Chung à ce probable futur qu'elle aurait pu avoir. Et il ne désirait pas du tout cela même pour Chung Il qui n'avait pas mérité cette vie là.

Ren surveillait la cuisson du repas pour eux deux. Laissant Chung vaquer à ses occupations…S’il en avait. Enfin il n’exigeait rien du tout de sa part, il était libre d’être curieux et de s’intéresser à sa vie, son passé, mais il n’imposerait rien du tout.

Leur repas était bientôt prêt, et Ren avait vérifié son ordinateur avant de pouvoir s’occuper correctement de Chung Il. Il l’observait de plus près, comme par l’examiner.

T’as pas fumé depuis quand ?

Et quand il disait fumer, il sous-entendait la drogue. Ren était contre le fait qu’il se drogue, encore qu’il boive modérément ne le dérangeait pas plus que cela, mais la drogue. C’était hors de question qu’il continue plus longtemps à se pourrir la vie avec cette merde à fumer que Ren s’était empressé de jeter sous ses yeux l’une des premières fois où il s’était vus.

T’as l’air d’avoir…changé. En bien évidemment.

Ren continuait les étapes de sa cuisine, écoutant d’une oreille attentive la réponse de celui qu’il considérait presque comme un fils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Propriétaire.

Messages : 192
Date d'inscription : 20/05/2015
Pseudo : KwonHyo
Avatar : Kim Jong In
Profession : un peu partout, un peu nul part

MessageSujet: Re: And that how I start to be myself with you, without any fear ft. Ren   Lun 2 Nov - 1:13

And that how I start to be myself with you, without any fear

Ren & Chung Il

Le garçon déglutissait, voir toute cette nourriture lui donnait faim, extrêmement faim. Surtout quand on sait qu’il n’a quasiment plus d’argent, et qui dit plus d’argent dit plus de nourriture. Le rapprochement est fait ? Toute la journée d’hier le garçon n’avait pas pu manger faute de nourriture, il avait travaillé ce mois-ci mais il n’était pas encore payer. Il regardait les légumes presque curieux, il n’avait pas l’habitude de manger ce genre de chose, il se contentait de riz, pâtes, bœuf, pomme de terre avec parfois une orange ou une pomme. La base. C’était tout ce qu’on lui avait donné à manger depuis qu’il était petit quasiment, alors évidemment qu’il ne connaissait pas le reste et n’avais jamais osé tester vu le prix. Il se mordillait la lèvre avant d’entendre la voix du plus vieux.

« Elle s'appelait Mai. Elle avait 5 ans. »

Il se tournait vers lui, gêner d’une certaine façon. Il ne voulait pas le forcer à parler, à s’ouvrir s’il ne le voulait pas, pourtant sa curiosité enfantine et innocente le poussait à lui poser ces deux simples questions :

« C’était ta fille ? Elle est partie avec sa mère ? »

Sa voix était plus douce, plus basse et beaucoup plus hésitante. Il sentait qu’il se passait quelque chose avec elle, quelque chose qui avait blessé Ren au plus profond de lui, sans arriver à comprendre ou à savoir de lui-même la raison. Il restait assis sur ce plan de travail en le regardant bouger avant de le voir le détailler de près puis poser cette question qui le faisait sourire.

« Depuis deux jours… J’ai pas d’argent pour l’instant, je peux plus en acheter ou même boire de l’alcool. »

Il descendait du plan de travail dans un petit saut et ouvrait les placards à la recherche des couverts pour qu’ils puissent manger. Il souriait en entendant le compliment de Ren, les yeux occupés à fouiller les différents meubles qu’il trouvait.

« Ah oui tu trouves ? Quand je sors je suis pas bien depuis pourtant… Ah ! C’est là ! »

Il sortait les couverts en souriant, mais comme un enfant, il voulait tout prendre à la fois et évidemment, en reculant il tombait et faisait tout tomber. Un bruit de verre retentissait dans la cuisine alors que les deux bols et les assiettes brisés étaient répandus au sol. Une vague de chaleur le submergeait alors que ses joues viraient à un léger rouge et qu’il se redressait sur ses genoux, paniqué et bougeant à la hâte.

« Désolé ! J’ai pas fait exprès ! Désolé ! »

Il ramassait les bouts de verre, se blessant et grimaçant sous les pics de douleur mais la peur de le voir s’énerver ou de se faire punir était trop présente pour qu’il porte de l’importance à ses petites blessures.

DEV NERD GIRL



“Life will break you. Nobody can protect you from that, and living alone won't either, for solitude will also break you with its yearning.You have to love. You have to feel. It is the reason you are here on earth. You are here to risk your heart. You are here to be swallowed up."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Anti-Bot.

Messages : 93
Date d'inscription : 27/06/2015
Pseudo : Seohyunnie
Avatar : Wu Yi Fan
Profession : Hackeur - ancien ingénieur de la EH.

MessageSujet: Re: And that how I start to be myself with you, without any fear ft. Ren   Lun 2 Nov - 21:24

Le bruit du verre cassé en éclat fit sursauter le plus vieux. En se retournant, il vit Chung Il se blesser en ramassant les bouts cassés. Son corps se raidit et il se précipita vers lui pour prendre son poignet entre sa main.

- Arrête, tu saignes. Laisse je nettoierai.

Sur ces mots, il entraina Chung Il dans la salle de bain pour voir s'il n'avait pas de bout incrusté sous la peau. Heureusement, il n'y avait rien. Il se contenta de faire couler de l'eau abondamment sur la peau meurtrie du plus jeune, cherchant en attendant les pansements, et tout le toutim.

- Assieds toi et ne bouge pas. ordonna-t'il en ouvrant la trousse de secours.

S'agenouillant devant le garçon, il prit sa main pour l'examiner. Visiblement il s'était coupé à plusieurs endroits, mais ce n'était bien méchant. Doucement, il entreprit de nettoyer les coupures avec du coton et de l'antisceptique avant de mettre des pansements, dans le plus grand des silences.
Il se souvint alors, dans un flash venu tout droit du passé du nombre de fois où il mettait des pansements aux genoux de sa fille qui avait pour habitude de se faire mal quand elle courait.

- Fais les choses à ton rythme, ne te presse pas. Y a pas d'urgence.

Il finit de mettre les pansements, l'air pensif avant de retourner dans la cuisine nettoyer la vaisselle brisée. Plus il fréquentait Chung, plus il lui faisait penser à sa fille disparue. Non par son physique, il était bien trop vieux, mais par son comportement qui ressemblait fortement à celui d’un jeune enfant. Ça le perturbait.

Ren jeta les morceaux, s’assurant ensuite qu’il n’en restait plus avant de terminer de préparer le repas, toujours sans un mot. Son esprit était pollué d’images qu’il souhaitait enfermer dans un coin de sa mémoire et ne plus les revoir…Du moins jusqu’à ce que Justice soit faite. Et c’était pour ce motif qu’il était encore en vie, qu’il continuait de se battre. Pour ce petit ange disparu trop tôt, qui n’avait rien demandé à personne.

Ren regrettait. Il se mordit la lèvre et s’assit sur l’un des tabouret pour prendre son verre d’eau et le boire d’une traite. C’était long, très long, et malgré ses efforts acharnés, Ren trouvait que son enquête ne menait pas loin. Il avait restreint ses recherches à la EH pour le moment, connaissant leur système par coeur. Mais il sentait qu’il s’éloignait de sa piste et était perdu quant à la direction qu’il devait prendre.

« Assieds toi, ça sera prêt dans pas longtemps » maugréa Ren en allumant la télé, histoire de mettre un fond sonore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Propriétaire.

Messages : 192
Date d'inscription : 20/05/2015
Pseudo : KwonHyo
Avatar : Kim Jong In
Profession : un peu partout, un peu nul part

MessageSujet: Re: And that how I start to be myself with you, without any fear ft. Ren   Mer 4 Nov - 21:05

And that how I start to be myself with you, without any fear

Ren & Chung Il

Le garçon se sentait mal, l’idée de voir Ren nettoyer ses bêtises le faisait se sentir bizarre. Il ne l’avait pas frappé, pas engueuler, plutôt que de s’énerver il s’inquiétait pour lui. Encore une fois il se sentait protéger, le plus âgé avait la faculté de lui donner ce sentiment même si sa voix pouvait faire peur par son tonalité toujours aussi basse. Chung Il suivait docilement le propriétaire des lieux et une grimace déformait son visage lorsque ses plaies rencontraient l’eau. Il sentait ses doigts piqués, un frisson douloureux traversé ses avant-bras et l’envie de retirer ses blessures de l’eau le démangeaient. Mais s’il le faisait Ren n’allait pas être content, alors comme le garçon docile qu’il était, il les laissait sous l’eau aussi longtemps que le prochain ordre de Ren se fit entendre. A ce moment-là, il s’asseyait sans un mot, regardant l’homme le soigner, toujours une grimace au visage.

Personne n’avait soigné ses blessures comme le faisait l’homme agenouillé face à lui, personne ne lui avait appris les bases, les risques d’infections, tout ça il ne savait pas que ça existait. Alors une fois qu’il eut finit son travail il levait ses mains et touchait les pansements du bout des doigts, remarquant qu’ils collaient à sa peau sans savoir comment. En le voyant sortir de la pièce, il se levait et faisait de même pour le suivre comme un poussin suivrait sa mère. Il ressemblait à un enfant qui serait perdu sans sa mère et inconsciemment c’était ce qu’il ressentait.

Le poussin aux cheveux noirs le regardait, n’arrivant pas à savoir où se mettre pour ne pas le gêner et l’envahir, alors il restait debout dans un coin de la pièce, jouant avec ses doigts. Parfois il lui arrivait de penser qu’il devait être un poids pour Ren, il avait une maison plutôt belle, bien chauffée, un travail enfin il avait une vie comme tout le monde devrait en avoir une. Dans ces moment-là il lui arrivait toujours de vouloir partir pour ne plus l’embêter, mais voyant les efforts qu’il avait fait pour le repas cette fois-ci il y renonçait encore.

Une fois de plus il obéissait à Ren, allant s’asseoir sur le tabouret sans le quitter des yeux. Ces derniers suivaient chaque mouvement de l’homme, essayant de percevoir quelque chose, un énervement, une lassitude, n’importe quoi. Mais il faisait face à un mur, incapable de lire quoi que ce soit.

« Excuses moi… »

Sa voix était remplie de remords, de tristesse. Il ne voulait pas voir le hacker s’énerver contre lui, le détester ou pire encore l’ignorer. Il n’avait pas voulu le blesser non plus, pourtant il avait la sensation de faire quelque chose qu’il ne fallait pas, comme si son comportement n’était pas approprié. De plus sa curiosité allait le pousser à l’interroger sur cette Mai, cette fille de cinq ans dont il venait d’apprendre l’existence. Il jouait avec ses doigts, gêner, tout en continuant :

« Je voulais pas casser les objets… Excuses moi… J’ai pas envie que tu m’en veuille… Je... Je te rembourserais… Je le ferais c’est promis… mais sois pas énervé contre moi… hyung… Tu veux bien ? »

DEV NERD GIRL



“Life will break you. Nobody can protect you from that, and living alone won't either, for solitude will also break you with its yearning.You have to love. You have to feel. It is the reason you are here on earth. You are here to risk your heart. You are here to be swallowed up."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Anti-Bot.

Messages : 93
Date d'inscription : 27/06/2015
Pseudo : Seohyunnie
Avatar : Wu Yi Fan
Profession : Hackeur - ancien ingénieur de la EH.

MessageSujet: Re: And that how I start to be myself with you, without any fear ft. Ren   Jeu 5 Nov - 21:34

Ren semblait être surpris par les mots de son vis-à-vis. Ce n’était que de la vaisselle cassée, rien de méchant. Il n’y avait pas mort d’homme. Et puis, ça se cassait, et ce n’était que du matériel, sans valeur. Le blond lâcha un petit soupire avant de poser sa main sur le crâne de Chung Il pour l’apaiser. Ce n’était qu’un petit geste, mais c’était le même. Exactement le même quand Mai se faisait mal, qu’elle venait de pleurer ou bien qu’elle avait fait une bêtise. Ren en était même choqué de voir à quel point les habitudes étaient effrayantes.

« Je ne suis pas fâché. Tu n’as pas à t’en faire.»

Et ce fut les seuls mots qu’il prononça alors qu’il était envahi par ses pensées nostalgiques et sombres. Alors que le silence était de nouveau présent, Ren entendait encore ces pas précipités dans le couloir. Il regarda dans ce couloir, mais il n’y avait personne. Son coeur se serra et il reprit ce que Chung Il avait entreprit. Mettant la table, il surveillait également le repas qu’il avait fait.

« Elle est morte » finit par lâcher Ren, l’air le plus neutre possible, bien que réticent à le prononcer.

S’il n’avait pas répondu tout à l’heure, c’était par escient. Il observa un quart de seconde le jeune homme. A en jauger par son expression, il était choqué. Ren décida d’abord de servir son invité et quand il le fut, il reprit d’un ton plus ou moins serein :

« Mai était ma fille. Elle était née en Janvier. Sa mère nous a quittés quand elle n’avait quelques mois pou réaliser son rêve. Je l’ai élevée pendant quatre ans…et elle est morte »

La suite, il ne voulait pas en parler, du moins il avait du mal à en parler aux autres à extérioriser ce désarroi qui chaque nuit le hantait.

« J’ai quitté mon emploi, et maintenant, je travaille pour moi-même dans le but de rechercher le responsable de…de sa mort. Elle n’est pas morte de causes naturelles, j’en suis persuadé. J’ai ma petite idée de qui il peut s’agir »

Il mangea une bouchée, bien qu’il avait l’appétit coupé. Sa respiration se fit plus dure, et il déglutit en essayant de changer de sujet.

« Tu me fais penser à elle. C’est tout »

Il espérait maintenant qu’il n’en parlerait plus ce soir. Les blessures n’étaient pas cicatrisées dans son coeur, ni dans ses souvenirs qu’il aurait aimé supprimer, mais c’était impossible. Il a un jour été père, et il le resterait à jamais. Il ne pouvait pas annihiler tous ces souvenirs si précieux, mais désormais si douloureux pour vivre normalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Propriétaire.

Messages : 192
Date d'inscription : 20/05/2015
Pseudo : KwonHyo
Avatar : Kim Jong In
Profession : un peu partout, un peu nul part

MessageSujet: Re: And that how I start to be myself with you, without any fear ft. Ren   Jeu 5 Nov - 23:00

And that how I start to be myself with you, without any fear

Ren & Chung Il

Sa tête se baissait légèrement sous la main imposante de l’homme, écoutant ce qu’il disait avec un petit sourire. Il était rassuré d’entendre ce genre de mots sortir de la bouche de Ren, il n’aurait pas supporté de le savoir énerver contre lui. Chung Il se sentait comme un enfant avec un besoin constant d’être rassuré.  Il restait assis là, sans bouger pour ne pas faire d’autres bêtises qui pouvaient blesser quelqu’un. Jusqu’à ce que ses mots résonnent dans la pièce, glacials, brutaux, inattendus. Le garçon restait stupéfait, choqué d’entendre cela. Il n’aurait jamais pensé qu’on puisse tuer une petite fille de seulement cinq ans. Il l’était attentivement, n’osant dire un mot pour ne pas le couper dans ses révélations. Il ne semblait pas si à l’aise pour en parler, Chung Il le remarquait et décidait de ne plus poser de questions sur la petite fille. Il prenait pour une fois sur lui pour calmer ses interrogations. Son repas servit, il commençait lentement à manger, mâchant bien les aliments pour une fois alors que ses papilles commençaient à danser face au goût des aliments. Il déglutissait difficilement en entendant Ren, posant ses yeux sur lui.

« Pourquoi ? Je lui ressemble ? »

Il posait sa question innocemment, parlant plus du physique que du caractère. Il lui semblait impensable que deux personnes puisse avoir le même caractère avec leur âge aussi différents. Est-ce la couleur de peau ? Des yeux ? La forme du visage ? Ses cheveux ? Il ne comprenait pas en quoi il était similaire à cette petite fille mais il faisait le rapprochement avec le comportement du plus grand. Voilà pourquoi il était aussi gentil avec lui, mais il ne pouvait pas prendre la place de sa fille à ses côtés. S’il avait pu, si on lui avait proposé d’échanger sa vie contre celle de Mai pour rendre Ren heureux alors il n’aurait sans doute pas hésité à la donner. Rien ne lui aurait fait plus plaisir que de le rendre heureux, ce qu’il n’était visiblement pas à l’heure actuelle. Il se demandait si sa mère avait ressenti un sentiment similaire lorsqu’elle s’est rendu compte de la disparition de son fils. Avait-elle voulu le retrouver ? Ou était-elle au courant de sa vente et l’avait-elle approuvée ? Il s’était parfois demander à quoi ressemblait cette femme qui l’avait mis au monde. Etait-elle belle ? Douce ? Gentille ? Une certaine tristesse le gagnait subitement mais il secouait doucement la tête et lui souriait, Ren seul comptait pour le moment. Il devait retrouver un semblant de joie, une certaine paix, c’était ce que voulait Chung Il.

« Tu cuisines trop bien hyung ! J’adore ta nourriture ! »

DEV NERD GIRL



“Life will break you. Nobody can protect you from that, and living alone won't either, for solitude will also break you with its yearning.You have to love. You have to feel. It is the reason you are here on earth. You are here to risk your heart. You are here to be swallowed up."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Anti-Bot.

Messages : 93
Date d'inscription : 27/06/2015
Pseudo : Seohyunnie
Avatar : Wu Yi Fan
Profession : Hackeur - ancien ingénieur de la EH.

MessageSujet: Re: And that how I start to be myself with you, without any fear ft. Ren   Lun 9 Nov - 18:49

Le jeune homme esquissa un sourire amer avant de poser ses couverts et de regarder son invité.

« Tu lui ressembles dans ta manière d’être »

Se raclant la gorge, l’ingénieur prit son verre d’eau pour le boire. Il se sentait nostalgique. Et pour la première fois depuis la mort de sa fille, il était avec quelqu’un le soir, autre qu’une partie de jambes en l’air, discutant autour d’un repas. Cela ne lui était plus arrivé. Trop occupé, aveuglé par son projet de se venger, il avait oublié ce qu’était de vivre inconsciemment pendant quelques minutes. Ren le savait, sa vie n’avait pas de sens depuis son départ, il aurait dû écouter ses parents, mais non, il avait voulu prouver qu’il pouvait bâtir une vie par ses propres décisions. Et voilà où il en était. Il esquissa un sourire franc et hocha la tête.

« Je sais, je me débrouille pas mal ? »

Mais il n’avait pas cuisiné depuis un moment, préférant se faire livrer ou bien parfois ne pas manger par flemme. Et puis il était occupé Ren, assez pour parfois oublier de manger ou de dormir. Il ne voulait pas prendre de retard dans ses recherches, mais il était encore très loin du but qu’il s’était fixé.

« Ce soir, si tu veux tu peux rester dormir. » dit simplement le jeune homme en continuant de manger bien qu’il gardait un oeil dans le couloir, comme s’il guettait l’arrivée de quelqu’un. « Par contre demain après-midi je suis pas là, ni après-demain »

Il voulait prévenir le jeune qu’il ne serait pas là, mais hors de question de dire quoi que ce soit. Il ne voulait pas impliquer Chung Il dans cette affaire sordide et une affaire de famille. Sa famille…Ils ne doivent pas se soucier de lui. Après tout, Ren est devenue l’ennemi public numéro un après son départ pour Séoul. Ses parents l’avaient violemment menacé de le renier s’il gardait son bébé, leur fille. Et il avait relevé le défi. Maintenant il était seul. Contre tous. Ses amis, pour le peu qu'il en avait, lui ont tourné le dos. Son ex compagne, elle vivait sa vie. Et lui, il était là à faire justice par lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Propriétaire.

Messages : 192
Date d'inscription : 20/05/2015
Pseudo : KwonHyo
Avatar : Kim Jong In
Profession : un peu partout, un peu nul part

MessageSujet: Re: And that how I start to be myself with you, without any fear ft. Ren   Mer 11 Nov - 22:17

And that how I start to be myself with you, without any fear

Ren & Chung Il

Le jeune homme souriait en continuant de manger. Ren l’aimait-il pour sa personne ou pour les souvenirs qu’il avait avec sa fille ? Il ne savait pas, et ne voulait certainement pas savoir. Tout ce qui l’importait était de passer du temps avec Ren, de le faire oublier ses mauvais souvenirs.

« Je sais, je me débrouille pas mal ? »

Un rire échappait au plus jeune avant qu’il n’hoche la tête. En vérité, il n’avait jamais mangé quelque chose d’aussi bon. Quoi que les légumes n’étaient pas vraiment son fort, mais il ne disait jamais non à de la nourriture et ne gâchait jamais, ou rarement. Dans un sens, il avait été bien éduqué, se faisant frapper quand il était petit lorsqu’il ne finissait pas son assiette ou se plaignait du mauvais goût. Et d’un autre, il avait appris que la nourriture ne venait pas toute seule dans l’assiette, alors il mangeait tant qu’il y avait de quoi manger. Surtout en ce moment de famine pour le jeune brun. Pourtant, un instant, il s’arrêtait de manger, regardant Ren avec des yeux arrondis, surpris. Il casait la nourriture dans une de ses joues afin de parler sans en mettre partout.

« Pourquoi ? Tu vas où ? Tu vas faire quoi ?   T’es obligé de partir ? »

Les questions fusaient, d’une voix innocente, douce et pourtant rapide. Il ne voulait pas qu’il parte loin, il aurait voulu le garder près de lui, avec lui, il était bien avec Ren. Pourquoi il devait partir au juste ? Il ne comprenait pas, surtout pourquoi aussi longtemps ? Et puis venait un sentiment étrange, comme de la peur, une certaine inquiétude mais aussi une certaine joie. Il avait peur que Ren ne soit blesser ou qu’il ne revienne pas mais d’un côté, il était heureux qu’il l’est prévenu. Chung Il avait la sensation que Ren ne voulait pas le voir inquiet pour sa personne.

DEV NERD GIRL



“Life will break you. Nobody can protect you from that, and living alone won't either, for solitude will also break you with its yearning.You have to love. You have to feel. It is the reason you are here on earth. You are here to risk your heart. You are here to be swallowed up."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Anti-Bot.

Messages : 93
Date d'inscription : 27/06/2015
Pseudo : Seohyunnie
Avatar : Wu Yi Fan
Profession : Hackeur - ancien ingénieur de la EH.

MessageSujet: Re: And that how I start to be myself with you, without any fear ft. Ren   Mar 17 Nov - 22:35

Ren reluqua son cadet avant de lui adresser un petit sourire rassurant.

« Ne t’en fais pas pour moi. Je ne peux pas te dire pourquoi, mais vraiment, ne t’en fais pas. Je serai de retour. »

Il continua le repas, buvant son verre d’eau avant de regarder l’écran d’un air songeur. Etait-ce bon s’il avait prévenu le jeune homme ? Que l’envie ne lui prenne pas de le suivre. Il ne voulait pas qu’il voit ce qu’il faisait, pourquoi il faisait tout ça.

« Tu pourras revenir plus tard ! » dit-il simplement en posant sa fourchette.

Il voyait bien que le jeune homme était inquiet et perturbé du fait que l’aîné s’absentait sans dire ce qu’il faisait, ni pourquoi. Mais c’était là le but. Il ne voulait pas que Chung Il s’inquiète inutilement en sachant qu’il ne serait pas là pour quelques jours.

« En attendant, tâche de ne pas t’attirer d’ennuis mh ? »

Il pinça le nez de son invité et rit un peu, finissant son assiette. Enfin, quand lui aussi eut fini, il débarrassa le tout pour le mettre dans le lave-vaisselle. C’était presque inhabituel pour lui de le faire d’ailleurs. Passant la plupart de son temps seul, il commandait, ou bien cuisinais peu pour laver ses affaires à la main.

« Si tu veux prendre une douche ou un bain, la salle de bain est au fond du couloir à gauche » reprit Ren en se redressant, allant ensuite chercher des affaires à prêter à Chung Il. « Ça te fera du bien un bain chaud ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Propriétaire.

Messages : 192
Date d'inscription : 20/05/2015
Pseudo : KwonHyo
Avatar : Kim Jong In
Profession : un peu partout, un peu nul part

MessageSujet: Re: And that how I start to be myself with you, without any fear ft. Ren   Mer 18 Nov - 0:15

And that how I start to be myself with you, without any fear

Ren & Chung Il

Le plus jeune faisait une moue boudeuse, la réponse ne le satisfaisant pas. Il voulait savoir, il était trop curieux. Où ? Avec qui ? Pourquoi ? Comment ? Quand ? Il ne pouvait pas venir ? Ren ne voulais pas le voir en allant là-bas ? Pourquoi ? Il ne comprenait pas mais il avait cette soif de compréhension, de savoir. Les questions fusaient dans son esprit et pourtant il ne les posait pas. Le brun avait compris qu’il n’aurait pas de réponse ou qu’il risquait de blesser, voire gêner, Ren.

« Hmmm… d’accord… »

Il ne savait pas quoi répondre, il était déçu mais surtout autre chose attirait son regard : la main de Ren. Elle se dirigeait vers son visage pour attraper son nez, instinctivement il avait louchés avant de grimacer en couinant. Ses joues s’empourpraient et il clignait des yeux en se reculant.

« T’inquiètes pas ! Je ferais attention ! Et pis y a quelqu’un d’autre aussi qui va pas être content si je me mets dans des problèmes… Alors je vais être sage pour vous deux !»

Le garçon souriait d’une façon différente de d’habitude en parlant de cet homme. Même s’il l’avait blessé à plusieurs reprises, il était reconnaissant à celui-ci pour l’avoir protéger pendant tout ce temps. Mine de rien il avait commencé à l’apprécier, il ressentait un petit pincement au cœur : une sensation de manque qu’il ne savait pas trop décrire encore. Il n’arrivait pas à mettre le doigt dessus mais elle était bien là. Alors qu’il avait commencé à rêvasser, il sursautait en entendant et voyant Ren débarrasser. Un rougissement de plus et le voilà à jouer avec ses mains.

« Si tu veux prendre une douche ou un bain, la salle de bain est au fond du couloir à gauche. Ça te fera du bien un bain chaud. »

Son cœur loupait un battement, il se levait de sa chaise un peu apeuré. Chung Il n’avait pas eu de bonnes expériences avec les « fameux bains qui devaient lui faire du bien » chez les autres. Alors c’est d’un pas un peu hésitant qu’il se rendait dans la pièce en question, retirant son t-shirt dès qu’il avait passé la porte. Pour une fois son corps n’était pas parsemé de marques ou de bleu. A vrai dire il n’avait laissé personne le toucher dernièrement, il n’en avait pas envie et n’ayant pas beaucoup consommé il en avait encore moins envie.

Une fois entièrement nu, le corps un peu tremblant par le changement de température, il s’asseyait sur le rebord de la baignoire. Ses yeux se baladaient dans la pièce nerveusement, appréhendant le moment où le plus grand reviendrait et le trouverait assis sur le rebord de la baignoire dans son plus simple appareil.

DEV NERD GIRL



“Life will break you. Nobody can protect you from that, and living alone won't either, for solitude will also break you with its yearning.You have to love. You have to feel. It is the reason you are here on earth. You are here to risk your heart. You are here to be swallowed up."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: And that how I start to be myself with you, without any fear ft. Ren   

Revenir en haut Aller en bas
 

And that how I start to be myself with you, without any fear ft. Ren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 


Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Problème de chauffe bougie/Ez Start...
» PB ez start
» Accus pour EZ-start
» ez start ou band de demarrage
» START BOX REVO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ELECTRIC HEART :: metropolis :: Centre-ville. :: résidences :: Ren-