ELECTRIC HEART :: fin de partie :: Game over. :: ♣ rps :: rps en cours
 

 [Flashback] Welcome Home ⌁ Il Woo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Modèle 3.

Messages : 390
Date d'inscription : 28/03/2015
Pseudo : Mr Poulpe
Avatar : Lee Jung Hwan
Profession : Musicien

MessageSujet: [Flashback] Welcome Home ⌁ Il Woo   Lun 30 Mar - 4:19

La… Le…  Comment dire cela?  Shin détestait penser à ce moment de sa vie.  Et encore, ce n'était pas exactement sa propre vie, mais il avait été sévèrement touché par les événements.  Il était certain d'avoir été empli de tristesse à la nouvelle.  Pas une de ces tristesse ravageuses qui détruisent tout sur leur passage. Simplement de la tristesse comme ça.  Le vide créé par la perte d'un ami auquel il tenait.  Le souvenir d'événements qu'il aurait voulu oublier, enfouir loin dans sa mémoire.  De la même manière qu'Il Woo avait quitté ses côtés, Shin avait aussi perdu sa mère.  Lui-même avait failli y passer. C'était un vrai crève-cœur et pendant un certain temps, le jeune androïde avait songé laisser tomber le groupe où il avait su s'intégrer grâce à l'aide de cet ami, ce garçon un peu plus âgé qui n'avait pas hésité à lui tendre la main quand il en avait eu besoin.  Et toi Kang Shin, tu étais où quand Il Woo aurait eu besoin de toi? ne pouvait-il s'empêcher de songer avec amertume.  Évidemment, il n'aurait rien pu faire pour éviter cela : un accident est un accident et il n'était même pas là quand c'est arrivé.  Pourtant, la vie devait continuer et tous les matins venaient et il devait se lever, aller à l'université, s'ennuyer sur ses bancs d'école.  S'il avait pensé abandonné le groupe, il n'en a rien fait, parce que ça n'aurait pas été ce que l'autre musicien aurait voulu.  Après tout, il avait tellement travaillé à son intégration que ce serait bête de partir maintenant qu'il avait fait ses preuves et gagné sa place.  Le choc n'était pas encore tout à fait passé et il gardait toujours Il Woo dans son cœur.  Ou dans sa mémoire plutôt.

Et puis, un matin parce qu'il était proche du garçon de son vivant, il s'est retrouvé à se préparer impatiemment à le revoir.  Le revoir sous sa forme robotisée.  Les parents du garçon, dévastés par la perte de leur garçon avaient décidé d'investir dans la robotique et de faire l'acquisition d'un des modèles d'androïdes de substitution.  Le temps de créer et programmer la machine, il n'y avait plus d'Il Woo, mais ce matin-là, Shin s'était levé en pensant : c'est aujourd'hui qu'Il Woo revient parmi nous.  Si les premiers moments étaient réservés à la famille immédiate, parce que logiquement c'était eux qui devaient avoir le plus souffert, l'androïde de remplacement avait réussi à avoir son tour auprès du nouveau venu.  Tel un lien en cage, il a passé la matinée à marcher de long en large dans sa chambre, qu'il avait bien fait attention de mettre en ordre, bien qu'elle n'était jamais totalement désordonnée, avec son côté un tantinet manique à dire vrai. À la base, il voulait que ce soit une réunion de tout le groupe, mais il n'avait pas réussi à avoir la participation des autres, toujours pas très à l'aise d'avoir un androïde parmi eux.  Il avait réussi à démystifier cette fausse idée à propos de lui-même : Shin n'était pas un robot, c'était bien un être vivant, le fils de son père.  Par contre, à propos d'Il Woo, il faudrait procéder autrement.  Aux yeux de Shin, le groupe sans lui ne valait rien.  Sans un seul de tous les membres il ne valait rien même.  Alors il allait trouver le moyen de faire admettre la réincarnation de leur ami là où était sa place avant que l'accident tragique ne l'en arrache.  Il était confiant de réussir.  Après tout, c'était sûrement le choc et ils verraient bien vite que c'était toujours Il Woo.

Dans tous les cas, il n'était pas malheureux non plus de ne pas avoir à partager son ami avec les autres : il s'était toujours senti plus proche de lui que les autres, ce qui était plutôt normal considérant que c'était lui avant tous les autres l'avait accepté, qui n'avait jamais bronché devant ce qu'il était.  Alors quand Shin a pu enfin avoir sous les yeux le corps du musicien en mouvement, planté debout devant sa porte, il s'est senti empli d'une immense vague de soulagement.  Il avait peur qu'un simple androïde ne puisse pas ressembler au garçon.  Mais c'était vraiment lui.  C'était comme si rien n'était jamais arrivé et qu'il était simplement parti en vacances quelques jours avant de revenir en pleine forme.

« Il Woo ya! »  s'est-il exclamé après quelques secondes passées à fixer le jeune homme, le cœur – oui la tête – rempli d'émotions fortes.

Il a ouvert les bras pour courir en direction de l'autre garçon, ignorant complètement toute pudeur.  Il s'est jeté à son cou pour le serrer dans ses bras.  Shin n'avait jamais été avare en preuve d'affection et il avait un certain côté tactile à sa façon d'être qui faisait de lui le meilleur des ours en peluche doué de parole.  Il frotta sa joue contre l'épaule d'Il Woo, toujours pendu à son cou, les yeux fermés, un sourire idiot collé au visage. Tout ça avant d'éclater en pleurs.  Shin pleurait, mais pas comme les autres garçons.  Ni comme les filles d'ailleurs.  Il était assez bruyant, mais les larmes étaient très éparses, coulant lentement et à petite quantité sur ses joues en silicone.  Il n'avait jamais rien pensé de particulier de cette situation.

« Tu promets de plus disparaître comme ça, d'accord?  Maintenant tu feras attention sur la route, n'est-ce pas hein? »

Il s'abandonna à ce genre de recommandations ridicules encore peu, toujours accroché au nouvel androïde de la même façon, sans sembler daigner vouloir prendre ses distances.  Shin était doué pour les excès de joie.  Il était doué aussi pour les manifester sans porter attention à l'inconfort que ça pouvait susciter parfois à ceux qui devaient les recevoir.

« C'était nul la musique sans toi!  Dès que tu te sens d'attaque, on reprend les répèt'!  J'ai acheté de nouvelles cordes pour ta guitare, je sais que les anciennes commencent à avoir de l'âge. »

Il lui mit les six petits sachets de plastique dans la main, un pour chaque corde.  Il trouvait que ça faisait un bon symbole d'un nouveau début pour recommencer une nouvelle vie.  Surtout pour un musicien.

« C'est mon cadeau pour fêter ton retour, j'ai utilisé mes allocations pour les acheter.  C'est une bonne idée hein! »


I want to run like any other guys if I could.  I want to laugh like any other boy my age.  I want to live my life to the fullest and regret nothing of it.  This is how good it feels to be human, to be alive.  Il will treasure these memories.  I will protect so that no one can never ever take them away from me.



Dernière édition par Kang Shin le Mer 8 Avr - 15:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamzz-hime.grafbb.com/
avatar

Modèle 3.

Messages : 227
Date d'inscription : 02/02/2015
Pseudo : blue./abby.
Avatar : kang haneul
Profession : interne en médecine

MessageSujet: Re: [Flashback] Welcome Home ⌁ Il Woo   Ven 3 Avr - 13:57

On accueille son arrivée avec joie et émotion. On l’enlace, on est heureux de le voir – de le revoir. Puis les premiers élans d’euphorie passent. Chacun à leur façon, les uns et les autres se mettent à dégriser. La ressemblance finit par troubler. Beaucoup se taisent, mais certains disent tout bas que ce robot est un peu trop parfait pour être vrai. Certaines âmes sensibles commencent à éprouver des remords car, à trop aimer la copie, ne risque-t-on pas d’oublier l’original ? C’est ainsi qu’on commence à se détourner de lui. Les visites se tarissent, la porte de sa chambre demeure fermée. Il en arrive bientôt à passer des journées entières sans voir quiconque. Les personnes qui l’hébergent, ses parents eux-mêmes, n’osent plus réellement l’approcher. Il les entend se déplacer sur la pointe des pieds, échanger leurs doutes et leurs hésitations dans des murmures qu’ils croient discrets. Même lorsque, dans un accès de courage, ils décident lui parler, leur regard fuit le sien. L’androïde ne comprend cette manière de toujours se dérober, de toujours l’éviter. N’est-ce pas pour profiter de sa présence que l’on l’a créé ?

Cette question reste longtemps sans réponse, puis un jour, deux bras se referment autour des épaules de l’androïde, le sortant brutalement de sa léthargie. Une joue se presse contre la sienne. Des larmes coulent ; c’est étrange, elles ne sont pas salées. Mais l’automate n’a pas le temps d’analyser cette donnée, on crie un nom – son nom. Il Woo. Il ouvre donc un œil, puis l’autre. Face à lui, se tient un jeune homme visiblement bouleversé. Il Woo marque un temps d’arrêt, posant sur son vis-à-vis un regard fixe. Il cherche dans sa mémoire et dans ses souvenirs numérisés ce qu’il doit associer à ce visage. Plusieurs secondes s’écoulent. Pendant ce laps de temps, la machine reste parfaitement immobile. Puis soudain, une lueur brille faiblement dans ses yeux, et toute sa physionomie s’anime. L’individu a été identifié.

« Oh ! Shin. Salut, Shin. Cela fait longtemps que l’on ne s’est pas vu, Shin. Je suis content de te voir, Shin. Il ne faut pas pleurer, Shin. Je vais bien, Shin. »

Sa voix ne paraît pas encore très naturelle. Il articule chaque syllabe de manière mécanique, et il y a dans sa manière de s’exprimer quelque chose de contraint. Il sort tout juste de l’usine, il n’a pas eu le temps de s’entraîner à parler comme un humain. Mais cela viendra avec le temps – ses concepteurs l’ont promis à sa famille. Il faut juste lui donner souvent l’occasion de communiquer. Malheureusement, au cours des derniers jours, le jeune androïde n’a pas eu l’occasion de discuter avec grand monde. Non contents de l’éviter, ses proches l’ont aussi mis à plusieurs reprises en veille. Il doit donc encore tout apprendre et tout découvrir du monde qui l’entoure. Les yeux grands ouverts, il sonde les environ. Il aperçoit enfin le cadeau que Shin lui tend.

« Des cordes de guitare ! Merci beaucoup, Shin. C’est vraiment gentil. J’aime beaucoup la guitare. Mais je ne sais pas où est rangée ma guitare. Est-ce que tu pourrais m’aider à chercher ma guitare, Shin ? »

En répétant chaque mot plusieurs fois, l’androïde prend ses marques à sa façon. Sans se lasser, il nomme les objets et les personnes qui lui sont chers afin de les ancrer dans une forme de réalité. Mais pour mieux trouver ses repères, il doit explorer lui-même les lieux. Aussi il se redresse et commence à avancer à temps. Il s’approche de ce lit où il ne dormira sans doute jamais, ouvre les portes d’un placard où l’attendent tous ces vêtements qui ont déjà été porté, regarde à gauche et à droite. Mais l’objet de ses recherches n’est nulle part.

« Je viens juste d’arriver. Je ne sais pas encore où les choses doivent aller. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Modèle 3.

Messages : 390
Date d'inscription : 28/03/2015
Pseudo : Mr Poulpe
Avatar : Lee Jung Hwan
Profession : Musicien

MessageSujet: Re: [Flashback] Welcome Home ⌁ Il Woo   Sam 4 Avr - 4:21

Il Woo parlait bizarrement.  Il répétait toujours les mêmes mots, bien détaché, comme s'il avait du mal à parler.  C'était pas comme ça avant.  Mais ça ne faisait rien à Shin.  Il se souvenait que lui aussi après son accident il avait du mal à enchaîner les phrases, qu'il répétait beaucoup les mêmes souvenirs, comme pour être sûr de bien se rappeler de tout.  Shin lui c'était à cause du choc.  Il Woo pour lui c'était encore plus difficile.  Parce qu'avant tout il fallait qu'il devienne Il Woo.  Égoïstement peut-être, Shin ne s'est jamais demandé si Il Woo avait envie de devenir Il Woo, tant il était content de le retrouver.  Il Woo c'était Il Woo, voilà tout ce à quoi il pouvait penser.  Et à sa joie de retrouver son ami.  On n'est jamais prêt à voir nos amis disparaître, certes, mais c'était une petite partie du monde de Shin qui s'était écroulé, alors comme tous les autres il se réjouissait de voir un remplaçant reprendre le poste, fidèle à sa tâche.  C'était rassurant.  En fait, pour Shin l'existence des robots était une bénédiction.  Carrément.  Grâce à eux on ne mourrait jamais.  Quand son père mourrait un jour, Shin s'était déjà promis d'acheter un androïde de remplacement, parce qu'il était certain que si lui-même venait à mourir, son père en ferait de même.  Toujours ensemble se disait-il.  C'est quand même une belle idée.  Depuis qu'il l'avait frôlée de si près, Shin avait peur de la mort.  Pas juste de mourir, mais que son entourage aussi y passe.  Et le décès d'Il Woo était sa première séparation avec un être qui lui était cher.  Alors c'était normal d'être heureux de le revoir, de pouvoir le toucher, qu'il puisse bouger.  Shin n'avait pas aimé voir son ami dans son cercueil.  Cet androïde était beaucoup plus Il Woo que le type couché dans la boîte.

« C'est pas grave!  Moi aussi il y a deux ans je savais pas trop elles étaient mes affaires, il fallait toujours que je cherche.  T'en fais pas, c'est pas grave si tu sais pas.  Tu vas trouver plus tard!  Et puis je suis là pour t'aider!  Tu m'as beaucoup aidé dans le passé.  Enfin, c'était pas encore toi, mais tu comprends hein! »

Shin hochait de la tête tout en parlant, aucunement perturbé par la situation.  Le courant avait toujours bien passé entre lui et Il Woo.  Ben pas CE Il Woo, mais il voyait pas pourquoi ça changerait.  Quand bien même il ne serait pas exactement pareil, ils restaient amis.  C'était peut-être parce qu'il faisait des analogies à sa propre existence passée, même si ce n'était pas la même chose.  Après tout Shin ne savait pas qu'il n'était pas un humain.  Son père faisait preuve de beaucoup d'efforts pour qu'il ne s'en rende pas compte.  Et puis, même si parfois le doute s'était installé, face aux commentaires des autres, il n'avait jamais voulu croire qu'ils puissent avoir raison.  Les gens étaient juste trop bizarres parfois, c'était ce qu'il se disait en permanence pour se rassurer.  Shin était normal, comme tous les garçons de son âge.

« Par contre, normalement on range pas la guitare dans le placard, tu sais le placard c'est pour les chaussures et les chemises.   C'est ce que papa dit en tout cas.  C'est pas très sécuritaire, imagine elle pourrait glisser et te tomber dessus et ça te ferait vachement mal.  Puis elle se briserait peut-être aussi.  Ça serait vraiment pas cool.  Ça non. »

Il secoua vivement la tête pour justifier ses propos.  Shin était toujours comme ça, il devait toujours associer paroles et mouvements, comme s'il avait peur qu'on ne le comprenne pas sinon.  Son père disait qu'il était un peu moins mouvementé avant l'accident, mais au moins ça prouvait qu'il était bien envie et heureux, alors monsieur Kang aimait bien ce changement. Shin était chanceux, parce que s'il n'avait plus de mère, l'amour de son père était particulièrement grand et fort.  Et il y avait toujours sa grande sœur.  Mais il ne la voyait plus trop souvent.  Elle avait déjà trente ans, alors elle n'habitait plus chez son père.  Parfois elle regardait Shin avec un drôle d'air et soupirait en voyant combien il était gâté par leur père.  Peut-être que noona a peur que je tourne mal si papa me choie trop, se disait-il tout simplement en haussant les épaules.

Pour le moment par contre, l'important c'était de trouver la guitare.  Shin s'étonnait qu'il ne l'aie pas remarqué, comme elle trônait dans un coin de la chambre, mais peut-être avait-il oublié qu'il avait une guitare.  Ou peut-être qu'il ne l'avait pas vu, parce qu'il avait tout plein d'autres choses à découvrir.  Ou peut-être que ses parents lui prenaient tout son temps alors il n'était jamais dans sa chambre.  Tout plein d'hypothèses.  Shin avait bien remarqué par le passé que le papa et la maman d'Il Woo chérissaient leur fils.  Il posa en tout cas ses mains sur les épaules du nouvel androïde et le fit pivoter vers la guitare.  Hissé sur la pointe des pieds pour bien voir par-dessus son oreille, il lui demanda :

« Tu la vois maintenant?  Je t'ai juste aidé un peu, comme ça tu vas pouvoir mieux t'en rappeler que si j'étais allée te la chercher.  C'est toujours là qu'elle est, comme ça elle est en sécurité.  C'est fragile une guitare.  Tu sais, c'est comme une femme, il faut bien en prendre soin.  Comme la prunelle de tes yeux. »  Il hocha la tête pour appuyer, avec beaucoup de conviction.  Il pointa la sienne, accrochée à son dos. « Tu vois, j'ai la mienne dans son étui pour qu'elle ne se casse pas quand je me balade.  Puis à la maison, comme ça, elle ne prends pas la poussière. »


I want to run like any other guys if I could.  I want to laugh like any other boy my age.  I want to live my life to the fullest and regret nothing of it.  This is how good it feels to be human, to be alive.  Il will treasure these memories.  I will protect so that no one can never ever take them away from me.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamzz-hime.grafbb.com/
avatar

Modèle 3.

Messages : 227
Date d'inscription : 02/02/2015
Pseudo : blue./abby.
Avatar : kang haneul
Profession : interne en médecine

MessageSujet: Re: [Flashback] Welcome Home ⌁ Il Woo   Dim 19 Avr - 20:24

Tel un pantin, Il Woo se laisse docilement guider. Il pivote sur lui-même et regarde dans la direction qu’on lui indique. A gauche de la table de chevet, il distingue un objet étrange. Il s’agit d’une sorte de caisse aux contours tantôt convexes, tantôt concaves. Un long manche plat surmonte le tout. Cet objet, c’est une guitare. L’automate le comprend grâce aux mots que son ami chuchote patiemment à son oreille. Tandis qu’un sourire se dessine sur ses lèvres, le jeune robot hoche la tête et fait un premier pas en avant. S’apercevant que rien ne se passe, il en esquisse un second. Puis il se risque à un troisième. Précautionneusement, il répète à plusieurs reprises la même manœuvre, ne s’arrêtant que lorsqu’il se trouve enfin face à l’instrument. Sa main hésite un instant, puis vient effleurer le bois du bout des doigts. Il faut faire attention. Shin a dit que c’était fragile. Shin a dit que c’était comme une femme. Et bien qu’Il Woo ne sache encore exactement comment on se comporte avec une ferme, il procède tout doucement. Il s’assied sur son lit et pose la guitare sur ses genoux.

« Est-ce que c’est comme cela que l’on fait, Shin ? »

Il Woo articule encore trop nettement chaque syllabe. Mais peu à peu, son énonciation gagne en fluidité. De la même manière, ses gestes deviennent plus souples. Son visage demeure crispé. Mais de temps à autre, ses traits se meuvent, laissant deviner un début d’expression, voire un germe d’émotion. Présentement, c’est un mélange de joie et de curiosité qui transparaît. Les yeux ronds et brillants, les lèvres légèrement entrouvertes, l’automate fixe longuement son ami dans l’attente d’une réponse. Il n’est encore qu’un enfant qui découvre le monde. Il a tellement de questions à poser, de choses à apprendre. Profitant de l’occasion d’avoir face à lui quelqu’un qui accepte enfin de lui adresser la parole, il reprend :

« C’est gentil de m’avoir montré les choses, Shin. Parfois, je demande à Maman de me montrer les choses. Mais quand je demande à Maman de me montrer les choses, elle pleure. Est-ce que tu sais pourquoi Maman pleure, Shin ? »

Tandis qu’il exprime ses doutes et interrogations, Il Woo reporte son attention sur la guitare. Comme pour l’apprivoiser, il gratte l’une des cordes, puis une seconde. Le son qui s’élève n’a rien de mélodieux, il est même presque strident. L’automate penche la tête sur le côté, considérant longuement l’instrument qui semble lui résister. Même après plusieurs longues secondes d’analyser, le robot ne peut que constater :

« Cela ne fait pas de la musique. Je ne sais pas pourquoi cela ne fait pas de la musique… »

Si Il Woo connaissait déjà la tristesse et la déception, ce serait sans doute ce que l’on pourrait lire sur son visage. Mais pour l’instant, il se fige seulement un bref instant, paraît momentanément absent, puis s’anime à nouveau comme si de rien n’était.

« J’aimerais bien faire de la musique. Si je faisais de la musique, peut-être que Maman s’arrêterait de pleurer… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Modèle 3.

Messages : 390
Date d'inscription : 28/03/2015
Pseudo : Mr Poulpe
Avatar : Lee Jung Hwan
Profession : Musicien

MessageSujet: Re: [Flashback] Welcome Home ⌁ Il Woo   Lun 27 Avr - 0:06

Il replaça la guitare sur les genoux d'Il Woo, parce qu'elle n'était pas tout à fait assez droite, avant de lever le pouce. Voilà comme ça c'était parfait. Ça lui rappela combien Il Woo paraissait trop bien avec sa guitare dans les mains. Shin se souvenait combien il était perdu lui aussi il y a deux ans après son accident de voiture. C'était similaire un peu, il y avait presque laissé la vie. En toute honnêteté, son père aussi avait beaucoup pleuré en le voyant tout redécouvrir dans sa chambre. Il avait eu un gros choc sur ta tête quand la voiture avait été frappée par le camionneur. Souvent, Shin se demandait comment se faisait-il qu'il avait survécu alors que sa mère non. Après tout, le camion avait percuté la voiture du côté passager. C'était vraiment un miracle qu'il s'en soit sorti avec aussi peu de séquelles. Ça aurait été bien que la même chose se produise pour Ilwoo. Quand on y pense, c'est plutôt triste, mais Shin s'était promis de ne pas pleurer en retrouvant son ami alors il chassa ces pensées. Il était chanceux de ne pas l'avoir complètement perdu. Il sursauta un peu en entendant la guitare. C'est qu'elle n'est pas accordée. Shin n'y avait pas pensé. Il aurait dû, mais en même temps, c'était plutôt bien parce que comme ça, le nouveau Ilwoo pourrait apprendre à accorder sa guitare s'il ne s'en souvenait plus. En bon ami, Shin se promit devant… il n'avait pas vraiment d'expression faciale, mais il supposa qu'il était un peu surpris et perplexe. Peut-être déçu? En tout cas, lui, le grand Shin allait aider à régler le problème.

« Je crois que la guitare n'est pas accordée. Si la guitare n'est pas accordée, ça ne peut pas faire de musique. Enfin si ça peut, mais c'est pas de la belle musique. Attends, je vais sortir ma guitare! »

Shin retira l'étui de ses épaules et l'ouvrit avec mille soins. Il ne savait pas pourquoi il était aussi doux avec l'instrument de musique. Il n'arrivait pas à se souvenir de qui lui avait dit qu'il fallait prendre soin des instruments de musique, mais il s'en souvenait clairement, ou plutôt il se rappelait très bien qu'il le disait toujours avant son accident. Enfin, maintenant avec sa propre guitare en main, Shin pourrait tout réviser avec Ilwoo. Comme ça il pourrait peut-être sortir et venir aux répétitions avec le groupe. Ça lui ferait sûrement du bien de voir ses amis. En même temps, Shin n'en savait rien, il se rappelait vaguement qu'après l'accident il avait passé beaucoup de temps à la maison et qu'il n'en avait pas de souvenirs heureux. Enfin, il était pas malheureux non plus. C'était bizarre.

« J'ai accordé ma guitare avant de venir, avec le piano. On peut utiliser la mienne pour aider un peu si tu veux. »

Shin s'assit et posa sa guitare sur son genou gauche, il aimait bien la tenir un peu classique quand il s'échauffait, tout comme il préférait utiliser ses doigts plutôt qu'un pic de guitare pour jouer. Les gens étaient toujours surpris que ses mains soient si douces, comme de la peau de bébé quand ils apprenaient qu'il était musicien. Lui-même ne savait pas pourquoi, parce qu'il ne portait ni crème ni soins pour les mains. Il gratta la première corde, mi. Enfin le plus haut des mi, comme yen a deux.

« C'est bizarre, je crois que ton mi est trop haut. Normalement il devrait être trop bas. C'est drôle non! » Shin sourit en haussant les épaules. Il guida Ilwoo sur chaque corde, lui montrant quelle clef y était reliée quand il n'en était pas certain. Ça faisait tout drôle à Shin qui avait toujours trouvé Ilwoo bien meilleur que lui de se voir lui remontrer un peu comment utiliser son instrument. Finalement, les deux guitares furent accordées ensemble et c'était parfait. Shin glissa sa main droit de la première corde jusqu'à la dernière, ce qui fit un joli arpégé.

« C'est pas de la très grande musique. Pour faire de la musique, il faut pouvoir lire les partitions. Tu te souviens où tu rangeais tes partitions? »

Sans même y penser, Shin répétait toujours les mêmes mots, un peu comme son ami. C'était pas volontaire, il avait simplement repris le tique.

« Je me souviens quelle partition aimait ta maman. On pourrait regarder celle-là ensemble. On aimait bien jouer cette chanson là tout le monde ensemble, avec le reste du groupe, parce que c'est très joli. Peut-être que ça la ferait sourire un peu? Je crois qu'elle a eu très peur de te perdre. C'est peut-être parce qu'elle n'est pas encore soulagée? Moi je n'ai plus de maman, alors je ne suis pas très bon pour comprendre les mamans, » ajouta-t-il pensif. Shin avait beaucoup de souvenirs de sa mère. Mais que des souvenirs heureux. Il ne se rappelait pas d'avoir vu sa mère pleurer un jour. Mais il avait déjà vu son père pleurer, bien qu'il n'a jamais su pourquoi, parce qu'il refusait de le lui dire.


I want to run like any other guys if I could.  I want to laugh like any other boy my age.  I want to live my life to the fullest and regret nothing of it.  This is how good it feels to be human, to be alive.  Il will treasure these memories.  I will protect so that no one can never ever take them away from me.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamzz-hime.grafbb.com/
avatar

Modèle 3.

Messages : 227
Date d'inscription : 02/02/2015
Pseudo : blue./abby.
Avatar : kang haneul
Profession : interne en médecine

MessageSujet: Re: [Flashback] Welcome Home ⌁ Il Woo   Mar 7 Juil - 0:05

Les doigts de Shin courent le long des cordes de la guitare. Quelques notes s’élèvent dans les airs. Il Woo cligne des yeux, subjugué. Ces sons mélodieux activent quelque chose en lui. Des images éparses et confuses émergent des profondeurs de son système. Des visages apparaissent pêle-mêle, des scènes de liesse succèdent à des moments plus solennels. Dans un premier temps, ce flux subit d’informations désoriente l’automate. Puis celui-ci comprend : il s’agit là de souvenirs, des fragments d’une vie heureuse, mais passée. Le logiciel de reconnaissance de la machine est définitivement enclenché. Tout lui paraît peu à peu plus familier. Quand son regard se pose sur le papier à musique que lui indique Shin, il hoche mécaniquement la tête tandis qu’un sourire s’étire sur ses lèvres.

« Oui, je sais ! Je sais où elles sont ! Les partitions sont rangées dans le tiroir du bureau. A gauche ! »

On peut entendre de la fierté dans sa voix, une sorte de jubilation. Ne plus être confiné à l’ignorance a quelque chose de libérateur. Prenant confiance en lui, Il Woo se lève spontanément et se dirige vers le meuble qu’il vient de pointé du doigt. A l’emplacement prévu, il trouve une pile de cahiers de laquelle s’échappent plusieurs feuillets. La plupart d’entre eux est griffonnée au crayon de papier. Blanches, croches et noires pointées s’agglutinent le long des lignes qui y sont tracées. On dirait un message codé, Il Woo s’attèle à le déchiffrer. Plusieurs secondes s’écoulent, puis le robot finit par trouver la clé. Il se met à fredonner l’air. Il chantonne d’abord tout bas, puis sa voix gagne en volume et en assurance. L’automate achève ainsi un couplet entier, puis il se tait. Le silence qui s’ensuit est chargé d’électricité et d’excitation. Pris d’un soudain enthousiasme, le jeune homme relève la tête et annonce fièrement à son ami :

« Regarde Shin, je sais lire la musique ! Je sais même faire de la musique. C’est bien, hein, Shin ? »

Il Woo n’ajoute rien d’autre. Son regard parcourt les partitions qu’il a déposées sur le bureau. Page à page, il découvre les morceaux qui y figurent, en analyse la structure, en mémorise chaque temps fort et soupir. Sa main bat la mesure dans les airs. La mine ravie que le robot affiche est saisissante. Jamais encore son visage n’a paru si expressif et si animé. Depuis que l’androïde est parvenu à produire une mélodie, une étincelle de vie semble briller dans le fond de ses yeux. Définitivement sorti de sa léthargie et visiblement bien éveillé, il ne sait plus vraiment où donner de la tête. Ce regain d’activité le prend de court, et il se retrouve soudain avec mille questions à poser. Il finit par en adresser une à Shin :

« Dis, Shin, pourquoi est-ce qu’on t’a pas fait un robot de ta maman ? Comme ça, tu pourrais aussi lui chanter des chansons ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Modèle 3.

Messages : 390
Date d'inscription : 28/03/2015
Pseudo : Mr Poulpe
Avatar : Lee Jung Hwan
Profession : Musicien

MessageSujet: Re: [Flashback] Welcome Home ⌁ Il Woo   Mar 28 Juil - 11:13

Shin sentait l'excitation le gagner au fur et à mesure qu'Il Woo retrouvait ses souvenirs et racolait les pièces du casse-tête ensemble.  Il était sinon plus heureux que le nouvel androïde au moins tout autant heureux.  Voir un ami éprouver de la joie devait forcément avoir un impact positif sur sa propre humeur songeait-il avec grande satisfaction.  Il avait la vague impression que le remplaçant avait été laissé un peu trop souvent à lui-même sans qu'on lui permettre de se découvrir un peu.  Il était somme toute définitivement content d'être venu.  Il avait peur que les choses aient changées, que l'amitié ne soit plus la même après tout ça, mais c'était un grand soulagement de voir que la mort ne changeait pas l'amitié entre deux personnes.  Ça le réconfortait un peu.  Shin avait perdu sa mère et on n'avait pas fait de remplacement pour elle.  Ça lui permettait de voir que si on l'avait fait, ça aurait été pareil.  La technologie était vachement avancée songeait-il avec plaisir.  Pourtant, il se demandait si ça n'aurait pas blessé Il Woo de savoir que tout le monde le remplaçait aussi facilement par une machine.  Il ne garda pas ce genre de pensée très longtemps parce que c'était cruel envers ce nouveau Il Woo devant lui.  Ça impliquait qu'on ne pouvait pas lui donner autant d'amour qu'à l'ancien Il Woo parce qu'il n'était somme toute qu'un remplacement.  Certes Shin avait d'abord penser la chose très simplement : cet androïde était là pour combler sa peine.  Mais après ces quelques minutes ensemble, Shin n'y pensait même plus, il était confortable avec Il Woo comme il l'avait toujours été.  Après tout il devait beaucoup au garçon qui lui avait permis d'avoir sa chance dans le groupe de musique et ainsi de se faire des amis.

Shin applaudit les progrès rapides d'Il Woo : il n'avait décidément pas perdu la main complètement.  Avec un peu de temps, personne ne se douterait plus de rien.  Shin était particulièrement réjoui pour son ami.  Il pensait sincèrement que la musique l'aiderait à se sentir mieux, à se retrouver peu à peu.  Il avait lu dans un manga quelque part que la musique reflétait l'âme et permettait de l'apaiser lorsqu'elle était triste.

« C'est vraiment très bien!  Super! »

Il tapota l'épaule d'Il Woo pour l'encourager.  Shin n'avait jamais été un homme de paroles, plutôt du genre tactile en réalité.

Il resta perplexe toutefois devant la question d'Il Woo.  Il n'y avait jamais vraiment pensé.  Pourquoi son père n'avait-il pas commandé un androïde de sa mère?  Certes la librairie ne rapportait pas une fortune, mais elle tournait quand même assez bien pour un endroit qui faisait un peu désuet.  Après tout, la plupart des gens préféraient désormais les livres électroniques : ça coûtait moins chers et ça prenait moins de place.  Il se souvenait qu'il était très proche de sa mère, qu'ils faisaient les quatre cents coups ensemble, partageant beaucoup de passions ensemble, mais curieusement penser à sa mère ne le rendait pas particulièrement triste.  En vérité, il ne pensait pas très souvent à sa mère, tout simplement. Pas parce qu'il ne l'aimait pas ou l'avait oubliée.  Il l'avait simplement rangée dans un coin de son cœur, comme un souvenir précieux.  Probablement pour se concentrer sur son père.

« En fait j'en sais trop rien hahaha!  Peut-être parce que papa n'avait pas assez d'argent pour acheter un androïde.  Tu sais combien ça coûte?  En vérité je n'ai jamais regardé les prix!  Ça ne me dérange pas trop de ne pas avoir de mère.  J'ai une grande sœur qui me traite comme son fils.  Et il y a papa.  Si maman était là je serais sûrement trop gâté.  Par contre elle manque beaucoup à papa.  J'aimerais qu'elle revienne pour prendre soin de lui comme avant.  Mais c'est pas grave, je peux le faire à sa place, tu ne crois pas? »

Il lui décrocha son plus beau sourire.  Shin n'était pas un garçon à s'appesantir sur les dures choses de la vie.  Il haussa les épaules et gratta les cordes de sa guitare, un peu pensif néanmoins.  Peut-être qu'il pourrait trouver un petit boulot et commander un androïde de remplacement à l'image de sa mère comme cadeau pour son père.  C'était une assez bonne idée songea-t-il en la gardant pour plus tard, parce que pour le moment c'était un peu hors-contexte, mais surtout irréalisable.

« Maman aurait sûrement aimé que je lui chante des chansons en fait.  Elle était jolie maman, mais vachement plus jeune que papa.  Il avait l'air jeune papa avant que maman n'aie cet accident avec moi.  D'après moi il a vieilli plus vite à cause de la tristesse.  Je suis content que tes parents aient demandé à l'EH de te faire venir.  Tu m'as beaucoup aidé et j'ai jamais pu te rendre la moitié de ce que tu as fait pour moi! »


I want to run like any other guys if I could.  I want to laugh like any other boy my age.  I want to live my life to the fullest and regret nothing of it.  This is how good it feels to be human, to be alive.  Il will treasure these memories.  I will protect so that no one can never ever take them away from me.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamzz-hime.grafbb.com/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Flashback] Welcome Home ⌁ Il Woo   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Flashback] Welcome Home ⌁ Il Woo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 


Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [AIDE] Cookies Home Tab : problème Wallpaper étiré
» Question home cinema
» [TWEAK] Icône du menu démarrer sur le HOME impossible à modifier
» Home cinéma de Manson
» conseils : mon premier ampli Home-Cinema

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ELECTRIC HEART :: fin de partie :: Game over. :: ♣ rps :: rps en cours-