Le Deal du moment :
Valise rigide à roulettes pivotantes ...
Voir le deal
44.55 €

ELECTRIC HEART :: fin de partie :: Game over. :: ♣ rps :: rps en cours
 

 Tried to Walk | ft. Sung Woo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Park Min Soo
Park Min Soo

Hors-la-loi.

Messages : 658
Date d'inscription : 04/04/2015
Pseudo : Nonam
Avatar : Lee Byung Hun - L.Joe [Teen Top]
Profession : employé au repair shops ; dealer de drogues et réparateur d'androïdes

Tried to Walk | ft. Sung Woo Empty
MessageSujet: Tried to Walk | ft. Sung Woo   Tried to Walk | ft. Sung Woo EmptyMer 3 Juin - 19:43

Tried to walk
Sung Woo & Min Soo

Il est encore là. Depuis la vitre du magasin, tu le vois. Tu sais qu'il t'attend. Encore. Tu lui as pourtant déjà répété des centaines de fois qu'il te lâche, qu'il n'aurait rien de toi. Si ce n'est des « barres toi » ou des silences qui en disent davantage que de longs discours. La dernière fois, tu pensais qu'il avait compris, qu'il arrêterait de faire le pied de grue devant l'épicerie à attendre que tu en aies fini avec tes horaires. Tu ne l'avais pas vu pendant une semaine alors oui, tu souris quand tu vois qu'il ne te reste plus que quelques minutes avant de fermer boutique. Et puis, tu avais perçu cette silhouette qui, à force, t'était devenue familière. Pour ton plus grand malheur.

Pourtant, un visage tel que le sien n'avait pas l'air menaçant. Mais avec une vie comme la tienne, tu étais bien trop au courant que les apparences sont trompeuses. Qui de mieux qu'un fin menteur invétéré pour prononcer de telles paroles. Alors gueule d'ange ou de travers, les autres restaient des êtres perfides et avides dont tu devais te méfier. On n'était jamais trop prudent. C'est ce qui avait causé la mort de tes parents. Tu ne ferais pas les mêmes erreurs qu'eux. Oh non, tu ne ferais pas ce plaisir à ceux qui étaient responsables du carnage de ta vie.

20h sonne. Pendant que tu te changes dans la réserve, tu tentes d'élaborer plusieurs plans pour te sauver rapidement. Tu prends tous les différents facteurs en compte, les données tournant à grande vitesse dans ton cerveau. Un peu plus et de la fumée pourrait te sortir des oreilles. Mais chacune de tes élaborations te semblent compromises quand un long bâillement sort de ta bouche, résonnant dans l'étroite pièce. Cette nuit encore, le sommeil t'avait faussé compagnie et dire que tu n'étais pas en forme serait encore loin de la réalité.

Tes cernes doivent probablement faire dix pieds de long et tes muscles te crient de ne plus bouger, de ne plus faire  le moindre mouvement ou sinon, tu risquerais de perdre un membre sur le chemin du retour. Ta chute d'hier n'aide pas vraiment non plus. C'était l'une des rares fois où tu avais mal calculé ton coup et que tu avais atterri quelques centimètres de l'endroit prévu. Mais quelques centimètres peuvent tout changer. La douleur dans ta jambe te le rappelle à chaque seconde. Donc te sauver par la porte de derrière en te frayant un chemin sur les toitures est un mauvais choix. Très mauvais. Faire un détour à l'hosto n'est absolument pas envisageable. Tu préfères encore crever dans un coin, te remettre un os en place toi-même plutôt que de te retrouver entre quatre murs blancs. Pas que tu sois phobique, mais les endroits remplis de monde, tu les évites comme la peste.

Les gens trop propres sur eux, tu les évites aussi. Mais ce soir, tu n'as pas le choix. Ce serait la porte de devant et pas autrement. Tu laisses un soupir résigné s'échapper de tes lèvres avant de fermer le magasin derrière toi. Comme à ton habitude, tu remets ta capuche sur le haut de ta tête. La nuit est sur le point de montrer le bout de son nez et dans l'obscurité, tu ne serais plus reconnaissable. Mais comme tu le répètes, mieux vaut prévenir que guérir.

Tu ne lui jettes pas un seul regard avant de prendre le chemin direction la maison de la vielle dame. Tu voulais passer au labo avant de rentrer, mais avec ce gars qui te colle aux baskets, pas la peine d'y penser. Tu n'es pas suicidaire au point de dévoiler ton antre à un type comme lui. En fait, à personne. Seul Sung Yeol et deux-trois personnes savaient où tu te caches la plupart du temps, quand tu n'es pas sur le marché noir ou à échapper aux forces de l'ordre. Pour les passants – du moins ceux qui osent s'aventurer aussi loin – ce n'est qu'un vieux bâtiment désaffecté où les bestioles et les camés aiment se cacher. Enfin ça, c'est la rumeur qui court. Ils seraient surpris de savoir de découvrir ce qu'il se cache au sous sol de cette ancienne banque.

Tu presses le pas, autant que ta jambe te le permet. Tu serres les dents à la sensation désagréable qui te donne l'impression qu'elle pourrait tomber d'une minute à l'autre. Peut-être que si tu joues sur cette carte, il te laissera tranquille. Tu doutes, quand tu entends des pas derrière les tiens. Tout prêt. Si ce n'est pas juste à côté.  Tu l'ignores, comme à ton habitude. Tu ne te retournes pas, pas un signe de reconnaissance. Parler de manière posée, c'est pas ton truc. Mais fuir, tu es fait pour ça.
Code by Silver Lungs


Your hands are cold, your lips are turning blue, you're shaking. This fragile heart, so heavy in my chest, it's breaking and in the dark, you try to make a pay phone call to me but you're miles away You're breaking up, you're on your own. It's hard to take, I need an hour just to say hello and I can't make the truth of this work out for you or me. We live through scars this time but I've made up my mind.
We can't leave us behind anymore --- ©Ecstatic Ruby


Dernière édition par Park Min Soo le Mar 14 Juil - 14:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kim Sung Woo
Kim Sung Woo

Propriétaire.

Messages : 147
Date d'inscription : 25/03/2015
Pseudo : KwonHyo
Avatar : Lee DongHae
Profession : Avocat

Tried to Walk | ft. Sung Woo Empty
MessageSujet: Re: Tried to Walk | ft. Sung Woo   Tried to Walk | ft. Sung Woo EmptySam 20 Juin - 23:04

Tried to walk
Sung Woo & Min Soo

Après la semaine que tu avais passé, tu n’avais qu’une envie : dormir. Pourtant une raison encore inconnue t’avais poussée à revenir ici. Tu avais besoin d’essayer ce soir. Depuis le temps que tu essaie d’avoir une vraie discussion avec lui, ou du moins un semblant de discussion. Parce que oui, c’est son genre de rien dire ou très peu et quand un gamin comme lui t’envoie sur les roses t’as un peu les boules peu importe combien tu tentes de garder ton sang-froid. Tu regardais l’heure sur ta montre avant de soupirer, il devrait bientôt finir son service et tu espérais qu’il n’allait pas sortir en retard. Déjà que t’allais devoir lui courir après pour espérer discuter un minimum, bon rien qu’un petit « barres toi » mais c’est déjà ça de pris, alors si tu devais attendre plus longtemps t’allais juste finir par t’endormir sur le bord de son épicerie. Un soupire et encore un coup d’œil à ta montre, bientôt la fin de son service… Tu avais appris son emploi du temps presque par cœur, au moins tu savais où et quand il bossait si tu avais besoin de le voir.
 
Tu avais garé ta voiture un peu plus loin et espérait qu’il n’allait pas te faire passer par trente-six milles petits chemin et intersections sinon t’es bon pour te perdre et perdre ton véhicule au passage. Il faudra peut-être penser à t’intégrer une meilleure mémoire et une carte là-haut, ça éviterais bien des soucis. Tu regardais le ciel en attendant et constatait qu’il allait sans doute bientôt pleuvoir, tant qu’à faire, courir après un enfant sous la pluie n’avait jamais vraiment fait partie de tes ambitions dans la vie et pourtant voilà à quoi tu vas être réduit dans environ une minute. Oui une minute, il venait de sortir et c’était tout juste le temps pour qu’il ferme la porte de son magasin. Toujours aussi gentil de t’ignorer tiens, tu te disais alors que tu devrais tenter de venir en tant que client, au moins il ne pourrait pas s’enfuir ou faire comme si tu n’existais pas.
 
Tu le regardais partir avant de lui courir après, pourquoi vous devez partir en direction opposé à ta voiture ? T’étais bon pour la perdre encore une fois.
 

« Hey attends ! Pour une fois écoute moi, arrête de te barrer ! »
 
Oui tu lui parle familièrement, tu n’allais pas être poli après toutes les fois où tu t’es pris une porte à la gueule non plus. Les vouvoiements passent les premières fois, mais là t’en avais un peu marre. La première pensées qui tu venais en tête était que t’aurais dû faire plus de sport à la fac, ça t’aurais évité de mourir avec lui. Tu marchais à côté de lui à sa vitesse, plus lente que d’habitude, et pis sa démarche te semblait bizarre. La seule explication que tu trouvais était qu’il avait dû se foulé la cheville ou un truc du genre, il n’allait pas t’attendre sinon ce n’est pas de l’eau qu’il va pleuvoir ce soir.
 

« Aller écoute moi arrête de t’obstiner. En plus il va pleuvoir, tu ne veux pas que je te ramène ? Je ne vais pas te fouiller ni rien… Ce n’est pas parce que je bosse à EH que je suis le mal incarné tu sais ? Sinon j’aurais déjà fait fouiller ton appart’, t’aurais fait arrêter avec une excuses bidon et t’aurais interrogé pendant des heures sans que tu manges, boive ou ailles aux chiottes. »
 
Tu soupirais et desserrais ta cravate pour mieux respirer. D’un coup tu attrapes son bras pour l’arrêter et le tourner vers toi, tu faisais enfin preuve d’un tantinet d’autorité.
 

« Bon mon enfant, maintenant tu vas m’écouter et me répondre ok ? Arrête de faire ton bébé en pleine crise d’adolescence. »

 
D’ailleurs tu ne savais même pas ce que c’était vu que tu l’avais jamais vécu, tu avais toujours été un enfant sage et obéissant alors tu ne savais pas trop comment gérer ce genre de situation. Bonjour les soucis si tu deviens père et que ta progéniture se comporte comme ce petit brun, tu feras partie de ses parents qui laisse leurs enfants faire la loi à la maison. Et pis tu tentais de lui parler comme à un enfant, peut être que ça le fera réagir ? Lui qui semble si sûr de lui et confiant peut être que si son égo se prend une claque en pleine poire ça le fera dégoupiller. Le seul souci était que tu ne savais pas si elle serait violente et sans fond cette réaction ou si il allait enfin vider son sac te concernant. Dans le pire des cas t’allais encore monologuer, c’est un peu embêtant mais pas inutile non plus si il y réfléchissait une fois chez lui. Tu ne pouvais pas vérifier que ça marchait mais tu essayais de te rassurer comme tu pouvais après tout.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Park Min Soo
Park Min Soo

Hors-la-loi.

Messages : 658
Date d'inscription : 04/04/2015
Pseudo : Nonam
Avatar : Lee Byung Hun - L.Joe [Teen Top]
Profession : employé au repair shops ; dealer de drogues et réparateur d'androïdes

Tried to Walk | ft. Sung Woo Empty
MessageSujet: Re: Tried to Walk | ft. Sung Woo   Tried to Walk | ft. Sung Woo EmptyMar 14 Juil - 14:35

Tried to walk
Sung Woo & Min Soo

Bien évidemment qu'il allait pas te lâcher la grappe. Il aurait sûrement fallu un déluge pour le faire fuir et retourner dans sa jolie voiture. Oui, tu sais à quoi elle ressemble. Il n'est pas le seul à jouer les fouines, ni à suivre les gens. Sauf que toi, tu le fais plus discrètement. Comme un chat qui passe de toit en toit sans qu'on le remarque. Lui habitait les beaux quartiers, avait un immense appartement qui devait probablement faire le triple de la maison où tu logeais. Il avait tout ce que tu n'aurais jamais.

Tu ne dis pas que tu rêvais d'une vie comme la sienne, si tu avais autant de moyens que ce type, tu pourrais rembourser toutes tes dettes, rendre la vie de la vieille dame qui t'héberge plus confortable et t'en aller loin d'ici avec Sung Yeol, lui montrer autre chose que le quartier pourri où vous viviez. Tu voulais l'emmener loin, à la plage peut-être. Tu ne sais pas si ça l'intéressait. Mais toi non plus, tu n'avais jamais quitté cet endroit. Le bitume, la crasse, la fuite, tu ne connais que ça. Tu ne veux pas mourir avant d'avoir connu autre chose que la misérable vie que tu mènes. Et c'est certainement pas un mec en costard, propre sur lui, qui changerait tes plans.

Tu ne veux pas l'écouter, ça ne t'intéresse pas. Ce qu'il te dit te passe dans une oreille et ressort par l'autre. Tu ne prends même pas la peine de lui répondre. Lui dire d'aller se faire voir revient au même que de la fermer. Mais tu ne peux t'empêcher de rire, un rire jaune. Retourner ton appart ? Il n'y trouverait rien. Tu n'es con, tu ne gardes rien chez la vieille dame. Et pour le peu que tu y restes, il aurait même du mal à trouver des traces de ton passage. Et te mettre en garde à vue ? Avait-il déjà vécu dans la rue ce gosse de riches ? Passer des jours sans manger, sans trouver un endroit où te décrasser, te reposer, tu es déjà passé par là. Il en faudrait beaucoup plus pour te faire craquer. Tu n'as pas grand chose à perdre et tu aurais caché les preuves bien avant qu'on vienne te coffrer. Et tu sais que tu pourrais toujours compter sur quelques complices pour mettre Sung Yeol en sûreté. Même si tu sais qu'il se débrouillerait très bien tout seul.

Alors oui, tu rigoles parce que ce ne sont que des menaces en l'air. Qu'il le fasse ! Mais il a surtout l'air d'en avoir marre que tu l'ignores. Il t'agrippes et te fait pivoter vers lui. Il a de la force. Et ta cheville te fait un mal de chien. Tu regardes les émotions qui passent sur son visage. Tu lui ris de nouveau au nez. Et pour une fois, tu vas lui faire le plaisir d'entendre le son de ta voix.

« Écoutes, pour une fois, je vais être sympa et te parler de manière à ce que tu comprennes. Tu te fatigues pour rien alors, laisses tomber, ok ? T'auras jamais rien de moi. Fouilles ma piaule, fais moi coffrer, affames-moi, si ça peut te faire plaisir ! Mais pour le reste, tu peux aller te faire foutre. Alors vas jouer ailleurs mon grand, ça t'évitera bien des emmerdes », finis-tu par lui répondre.

Tu dégages ton bras avant de reprendre ton chemin. Cette fois, il a intérêt à comprendre le message. Parce que la prochaine fois, tu ne serais peut-être pas aussi « sympathique ».
Code by Silver Lungs


Your hands are cold, your lips are turning blue, you're shaking. This fragile heart, so heavy in my chest, it's breaking and in the dark, you try to make a pay phone call to me but you're miles away You're breaking up, you're on your own. It's hard to take, I need an hour just to say hello and I can't make the truth of this work out for you or me. We live through scars this time but I've made up my mind.
We can't leave us behind anymore --- ©Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Kim Sung Woo
Kim Sung Woo

Propriétaire.

Messages : 147
Date d'inscription : 25/03/2015
Pseudo : KwonHyo
Avatar : Lee DongHae
Profession : Avocat

Tried to Walk | ft. Sung Woo Empty
MessageSujet: Re: Tried to Walk | ft. Sung Woo   Tried to Walk | ft. Sung Woo EmptySam 1 Aoû - 22:39

Tried to walk
Sung Woo & Min Soo
Un soupire franchissait tes lèvres alors que tu l’écoutais t’envoyer à nouveau sur les roses. Encore une fois, tout ça est vain. Rien de ce que tu lui diras ne l’intéressera ou ne le fera changer d’avis. La pluie commençait enfin à faire son apparition alors que tu te remettais à lui courir après. Adieu costume et chaussure en cuir parfaitement cirées. T’étais bon à les jetées dès que tu rentrerais chez toi. Tout ce que t’allais réussir à faire, en plus de ruiner tes pompes, était de chopper une maladie à le poursuivre, comment il faisait pour vivre de la sorte ? Il avait l’habitude à ce point ?
 
Évidemment tu savais qu’il n’était pas le mec le plus riche, qu’il avait déjà dû vivre des choses que tu n’avais jamais pensé vivre, tu aurais préféré mourir que de vivre dans ce genre d’endroit, dans ce genre de condition. Ça ne te semblait même pas juste, tout le monde devrait vivre confortablement, avec de quoi se nourrir, sans avoir à faire quoi que ce soit d’illégal ou de difficile pour ça. Surtout à son âge, il était trop jeune pour cette vie. C’était encore un enfant, il devrait juste profiter et s’amuser, se moquer et insulter les gens qui lui courraient après pour l’arrêter dans ses délires. Profiter de la vie,  et pas la subir comme c’était le cas actuellement. Évidemment que tu n’allais pas lâcher maintenant, il commençait doucement mais surement à craquer. Tu reprenais son bras entre tes doigts et le retournais à nouveau face à toi.
 

« Je veux juste t’aider ! Quand est-ce que tu comprendras ça ?! T’es tellement bouché que tu le vois pas ? Arrête de voir le mal partout, je vais pas te foutre dans la merde, je veux t’en sortir ! Même si tu continues à me dire de me barrer je continuerais à te suivre et te faire chier, alors détends toi et accepte ce que je te propose !»
 
Ce petit brun qui vivait comme un loup tu voulais l’aider. Courir partout, travailler malgré qu’il soit blesser ou malade, éviter tout le monde sous prétexte qu’il les voit comme des menaces. Ce n’était pas une vie, c’était seulement de la survie. Tu ne pouvais pas tolérer ça, c’est pour ça que tu prenais les choses tellement à cœur. Peut-être trop à cœur, au final ce mec même si il mourrait ta vie ne changerait pas. Rien ne changerait. Et pourtant tu lui courrais après, tu n’arrivais pas à le lâcher quitte à l’étouffer comme une mère poule.
 
« Tu t’es blesser à la cheville et tu veux rentrer avec le temps qu’il fait ? Je te ramène chez toi et fais pas d’histoire ok ? Accepte pour une fois et soigne-toi ! »
 
Avant de lui faire la leçon sur son comportement, tu vas d’abord commencer par lui apprendre à prendre soin de lui. Ironique venant d’un mec qui dort maximum quatre heures par nuit, passe sa journée dans son boulot et ne mange qu’un repas par jour au lance pierre.  Mais après tout tu ne voulais pas qu’il devienne comme toi en pire n’est-ce pas ? Alors autant corriger ces défauts là aussi.

Code by Silver Lungs


The flower petals fell  and became dirt. The burning passion became ash. Why does everything good always become like this.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Tried to Walk | ft. Sung Woo Empty
MessageSujet: Re: Tried to Walk | ft. Sung Woo   Tried to Walk | ft. Sung Woo Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Tried to Walk | ft. Sung Woo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ELECTRIC HEART :: fin de partie :: Game over. :: ♣ rps :: rps en cours-