ELECTRIC HEART :: metropolis :: Zone Nord-Est. :: broken dolls' strip-club
 

 You turned your back on me — Jin Hee & Il Woo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Propriétaire.

Messages : 309
Date d'inscription : 23/03/2015
Pseudo : Seohyunnie
Avatar : Kim Yura
Profession : Serveuse dans un café

MessageSujet: You turned your back on me — Jin Hee & Il Woo    Jeu 29 Oct - 16:20

You turned your back on me
Jin Hee  & Il Woo
After the gates of prophecies A million light years away from me Straight for the eye of destiny Reaching the point of tears. ▬ WOODKID

Jin Hee avait été appelée tard dans la soirée. La belle était restée chez elle, le moral n'allant pas fort. Elle ne comprenait pas très bien le comportement de son petit-ami en ce moment. Elle avait eu beau réfléchir, elle ne voyait pas ce qu'elle avait pu faire pour le vexer. Car oui, récemment, Il Woo ignorait ses appels, ses messages, c'était le vide total. Bien sûr, elle avait eu des nouvelles par des amis en communs et ce soir, elle savait qu'ils allaient boire un verre. Jin Hee avait déclinée l'offre, car l'ambiance aurait été sans doute bizarre et tendue, or ce n'était pas le but de Jin Hee.

Alors qu'elle somnolait à moitié sur son canapé, elle reçut ce message disant qu'ils avaient perdus Il Woo de vue, et que cela faisait dix minutes qu'ils le cherchaient en vain. Sautant sur ses pieds, Jin Hee eut à peine le temps de lui demander où ils se trouvaient la dernière fois qu'ils avaient aperçus le robot. Le Broken doll's strip club. Bien sûr, Jin Hee tiqua en voyant le nom de l'enseigne connue pour leur travail. Mais elle n'avait pas le temps de s'attarder. Prenant sa veste, ses clés, son téléphone et mettant ses chaussures, et le reste, Jin Hee prit un taxi pour rejoindre la boîte.
Malgré le fait qu'elle n'était pas vraiment présentable, ils l'avaient laissée entrer et il fallait dire que la serveuse y avait mis du sien, quitte à s'énerver.

Cherchant Il Woo du regard, elle ignorait les gens qui dévoraient du regard ces automates. Comment avaient-ils pu laisser Il Woo rentrer dans ce genre d'endroit ? Jin Hee soupira, elle semblait être fatiguée psychologiquement, mais maintenant, elle continuait ses recherches jusqu'à trouver Il Woo, dans un coin de la boîte.

Jin Hee respira longuement avant de prendre le poignet de son petit-ami. Elle était en colère, inquiète, insurgée, dégoûtée mais surtout soulagée de voir qu'il n'avait rien.

- J'ai pas arrêté de te joindre ses derniers jours mais je vois que tu passes du bon temps sans moi, dit-elle assez sèchement. Viens, ils t'attendent.

C'est en gardant bien Il Woo du regard qu'ils rejoignirent les amis en question. Jin Hee leur intima de sortir de la boîte pour qu'ils parlent tous entre quatre yeux.

Une fois dehors dans la pénombre, la brune semblait sur le point de les frapper.

- Comment vous avez pu venir ici ? Je vois que je peux pas vous faire confiance ! Vous me décevez et ne croyez pas me mentir en vous jetant la balle l'un sur l'autre c'est clair ?

L'un d'eux allait ouvrir la bouche mais Jin Hee le fusilla du regard avant qu'il ne lâche quoi que ce soit.

- Et toi. La prochaine fois que tu m'envoies un message de ce genre, crois-moi que je n'en resterai pas là.

Tournant le dos à ces fameux amis, Jin Hee fit signe à Il Woo de la suivre. Et elle ne lui donnait pas le choix.

- Quant à nous, on doit discuter.

Oui, elle voulait savoir les réponses de ces questions sans réponses qu'elle se posaient depuis des jours. Pourquoi ? La colère semblait se dissiper petit à petit, pour combien de temps ?  


© Gasmask





I HATE YOU. DON'T LEAVE ME.
Alors j'enfile une veste et un verre de vodka et tant pis si j'empeste la trouille et le tabac. Je danse jusqu'à rire, la nuit la vie et moins pire. J'ai moins peur à vrai dire des vampires que de ton souvenir. Et on s'en fous de nos raisons la nuit se pose moins de question ©.mad love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Modèle 3.

Messages : 227
Date d'inscription : 02/02/2015
Pseudo : blue./abby.
Avatar : kang haneul
Profession : interne en médecine

MessageSujet: Re: You turned your back on me — Jin Hee & Il Woo    Dim 1 Nov - 19:17

Dans la pénombre de sa chambre, Il Woo adresse un sourire attendri à Jin Hee. Celle-ci, prisonnière du rectangle de papier glacé que le jeune homme tient entre ses mains, ne le regarde pas. Ses yeux sont rivés sur un autre garçon. Comme à chaque fois, ce garçon, cela pourrait être lui. Mais le cliché est déjà trop ancien. Il renvoie à un passé que le robot n’a pas connu. Car à cette époque bénie, l’homme dans les bras duquel Jin Hee aimait se réfugier avait encore le coeur qui battait. A cette pensée, la machine sent ses forces le quitter. Son corps glisse dans une profonde léthargie, une sorte de veille prolongée. Seuls ses doigts trahissent encore quelque signe de vie. Tendus vers la photographie, ils tentent de retracer les contours du doux visage que l’objectif a capturé. Lorsque, du bout de l’index, il effleure les lèvres rosées de la demoiselle, Il Woo s’étonne de ne pas retrouver la chaleur de ses baisers. Il se souvient alors qu’il n’a face à lui qu’une photographie, qu’une vague image de celle avec qui il a passé la plus belle des nuits. La reproduction a beau être parfaite et le détail soigné à l’extrême ; elle n’égalera jamais la réalité qu’elle est censée immortaliser.

« Il Woo, tes amis sont là ! »
« Ils disent qu’ils veulent t’emmener te changer les idées, te faire découvrir un endroit où tu pourras t’amuser. »

Le jeune homme ne connaît que trop bien ce fossé qui existe entre l’original et la copie. Il pensait pouvoir le surmonter, mais il vient de comprendre que jamais, il ne parviendrait à le combler. Un pantin de sa trempe ne sera jamais suffisamment à la hauteur. A quoi bon tenter de faire illusion ? Plutôt que de prétendre être un être à part entière, capable d’assumer des responsabilités, mieux vaut se laisser porter ; d’autres sauront mieux tenir les rênes et tirer les ficelles. Telle une marionnette sans volonté, Il Woo n’émet donc aucune protestation quand ses camarades, trop heureux de pouvoir organiser une folle virée sous prétexte de chasser ses noires idées, viennent le sortir de chez lui. Les portières de la voiture claquent derrière lui, le moteur se met à vrombir. Il y a des bières que l’on décapsule et qui moussent, il y a des éclats de conversations et de rire. Il Woo fait mine de prêter attention. Il joue le jeu.

« Ouh, regarde mon pote ! Tu devrais pas être embarrassé. Il y a pleins de filles comme toi ici. Des poupées gonflables toutes siliconées ! »

Mais tout devient trop sérieux. Mais en jouant des coudes, on peut se frayer un chemin jusqu’à l’avant-scène où des jeunes femmes, très probablement des androïdes, sont en train de se déhancher. L’une d’elles qui n’arbore déjà plus que très légers dessous se détache du groupe pour se poster devant Il Woo. Elle tourne autour de lui, pose ses mains sur ses épaules, enfouit son visage dans son cou. Sous le coup de la timidité et de la pudeur que l’on a programmées chez lui, le robot a un mouvement de recul. Ce réflexe de pucelle effarouchée déclenche l’hilarité de ses amis.

« Hey, Il Woo ! C’est pas la peine de s’enfuir comme ça. Très franchement, tu vas mieux avec elle qu’avec Jin Hee. Vous avez plus de points communs, vous êtes faits du même acier. »

Le commentaire atteint durement le jeune homme. Ses jambes s’actionnent machinalement, l’emportant loin de toutes ces plaisanteries. Mais les mots ne cessent de résonner à ses oreilles. Il est vrai qu’il n’est lui-même qu’un jouet, qu’un hochet que l’on agite selon ses désirs et qui, cassé, peut facilement être remplacé. On ne l’estime sans doute pas davantage que ses filles qui se dévêtissent sous la lumière crue des néons. Et pourtant, il aimerait tellement être important... Il l’est visiblement assez pour quelqu’un se soit dévoué pour venir le récupérer. Une main se referme en effet sur le poignet de l’androïde. Celui-ci fait volte-face et se retrouve soudain devant Jin Hee. Ses cheveux châtains sont retenus dans un chignon négligé, des mèches s’en échappent. La jeune femme n’a visiblement pas pris le temps de se préparer. Elle porte un simple jean et un pull trop large. Et pourtant, elle est belle, si belle.

« Je… »

Mais derrière ce regard si lumineux, se cachent des choses plus sombres que l’on pourrait le penser : l’angoisse de ne plus jamais revoir son grand frère, la peur d’avoir à affronter le monde seule, les incertitudes face à l’avenir… Tout cela, l’androïde ne l’a appris que trop tard et par l’entremise d’un autre. Lui qui n’est qu’une façade s’est laissé tromper par l’apparente tranquillité de Jin Hee et n’a pas su sonder les profondeurs de son cœur.

« Je ne voulais pas déranger quelqu’un qui n’a pas besoin de moi, à qui je ne sers à rien. »

Etranglé par ses regrets, Il Woo met de longues secondes avant de répondre. Sa voix tremble, mais reste douce – il ne saurait user d’un autre ton avec Jin Hee. Tandis que ses amis s’éloignent en maugréant quelques « Pas la peine de s’énerver pour ça » autres « On voulait juste déconner », le jeune homme fixe le bitume. Son regard ne peut toutefois pas s’empêcher de revenir vers la demoiselle. Elle lui a tellement manqué. Loin de l’effervescence du club, il peut mieux l’observer. Ce n’est qu’à ce moment qu’il remarque ses traits tirés et la façon dont ses dents s’enfoncent dans sa lèvre inférieure sous le coup de l’anxiété : elle a dû s’inquiéter à cause de lui. Lui qui n’est qu’un souci supplémentaire, qu’une charge et non quelqu’un sur qui on peut s’appuyer.

« Tu n’aurais pas dû te faire de souci. »

La veste que la jeune femme est bien trop fine. Elle ne convient pas à la fraîcheur d’un soir automnal. Instinctivement, Il Woo retire son propre manteau et le dépose sur les épaules de sa petite-amie. Il se saisit de ses mains dans l’espoir de les réchauffer. Mais la vanité de ce geste lui apparaît aussitôt : sa peau artificielle n’est-elle pas aussi froide que le marbre ?

« Je n’en vaux pas la peine. Vraiment pas. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Propriétaire.

Messages : 309
Date d'inscription : 23/03/2015
Pseudo : Seohyunnie
Avatar : Kim Yura
Profession : Serveuse dans un café

MessageSujet: Re: You turned your back on me — Jin Hee & Il Woo    Dim 1 Nov - 21:50

You turned your back on me
Jin Hee  & Il Woo
After the gates of prophecies A million light years away from me Straight for the eye of destiny Reaching the point of tears. ▬ WOODKID

Même si le froid rongeait sa peau, son être tout entier, Jin Hee bouillonnait de l’intérieur. Lentement, elle sentait la pression s’évaporer comme neige au soleil. Malgré tout, les mots prononcés par Il Woo l’avait quelque peu vexée. Ainsi donc il ne se sentait pas important ? A ses yeux à elle ? Jin Hee jaugea Il Woo de son regard, cherchant à déceler une quelconque émotion dans ses yeux si semblables à ceux où elle avait pu passer des minutes, des heures à regarder.

«  Qu’est-ce que tu racontes espèce d’idiot… » avait-elle soufflée en lâchant un rire nerveux.

C’était bien la première fois qu’elle le traitait d’idiot, mais ces derniers temps, elle le pensait. Il était idiot de se sous-estimé alors que sa présence même était d’une grande estime. Elle se souvenait presque de tous les visages, toutes les personnes qui avaient aimé Il Woo lui apporter son soutien le jour de l’enterrement. Elle chassa vite ses images de sa tête, posant sa tête sur l’épaule de l’androïde.

«  Ne me refais plus jamais ça. »

Elle ne tenait pas à courir encore partout pour le trouver, avec cette peur au ventre de ne plus le revoir, d’encore une fois le perdre. Son poing se serre et elle finit par se séparer de l’étreinte de son petit-ami.

«  Je n’ai rien dit à tes parents , et puis même, tu es assez grand pour te prendre en main »

Jin Hee prenait le chemin pour rentrer chez elle. A moins que Il Woo préférait rentrer directement chez lui, mais avant-tout elle voulait lui poser ses questions.

« Que t’arrive-t’il ces derniers jours ? Tu as ignoré mes appels et mes messages…J’ai fait quelque chose qu’il ne fallait pas ? »

Elle avait lâché ces questions en marchant, sa lèvre se faisant une fois de plus torturer par ses dents blanches, redoutant la réponse. Elle avait pu s’imaginer mille et un scenario dans sa tête, mais celui de Il Woo était le plus effrayant à ses yeux. Elle avait peur d’avoir inconsciemment fait une bêtise qui aurait poussé Il Woo à justement ignorer ses appels.

« Si quelque chose ne va pas, dis-le moi…Mais ne fais pas ça. Ne t’emmures pas dans le silence et ne restes pas entouré de…de cons pareils. Ils n’en valent pas la peine eux, contrairement à toi. »

Elle lâcha un petit soupire, heureuse d’avoir pu dire ce qu’elle avait à dire, malgré la tension palpable entre les deux individus. Au fond, Il Woo lui avait manqué. Ses doigts dans ses cheveux, ses lèvres touchant les siennes, ou bien son étreinte réconfortante, tout lui avait manqué et elle s’était sentie si seule pendant cette attente de signe de la part de l’androïde. Mais elle ne lui en voulait pas. Elle lui pardonnait, et elle lui pardonnait tout. Elle était amoureuse, et l’amour donnait une force que même l’androïde copie de Il Woo pouvait en percevoir le fonctionnement. Il ne pouvait peut-être pas ressentir les effets de l’amour, mais Jin Hee savait qu’il comprenait. Et Jin Hee voulait comprendre aussi.  


© Gasmask





I HATE YOU. DON'T LEAVE ME.
Alors j'enfile une veste et un verre de vodka et tant pis si j'empeste la trouille et le tabac. Je danse jusqu'à rire, la nuit la vie et moins pire. J'ai moins peur à vrai dire des vampires que de ton souvenir. Et on s'en fous de nos raisons la nuit se pose moins de question ©.mad love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: You turned your back on me — Jin Hee & Il Woo    

Revenir en haut Aller en bas
 

You turned your back on me — Jin Hee & Il Woo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 


Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bleach - 99 - Turn Back The Pendulum 10
» [ANIME] Ride Back
» Strike Back
» Retour aux Philippines - Back To Bataan - 1945
» [Iron Chef] Luciole - No Turning Back !!! [REBORN]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ELECTRIC HEART :: metropolis :: Zone Nord-Est. :: broken dolls' strip-club-