ELECTRIC HEART :: initialisation :: Fiches de présentation :: fiches validées
 

 named after a star (ft. g.gao)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Outdated.

Messages : 386
Date d'inscription : 22/04/2015
Pseudo : sterennade.
Avatar : godfrey gao.
Profession : barman + mafieux.

MessageSujet: named after a star (ft. g.gao)   Ven 30 Oct - 0:01


yildun

feat. godfrey ago
Scénario Inventé

LOG IN
nom : yildun (δ umi, δ ursae minoris).
prénom : néant, yildun, sugar daddy.
date et lieu de naissance : 40 ans depuis la première mise en service ; date d'anniversaire oubliée (un jour de décembre, selon les souvenirs), Taipei.
ocupation : barman (gigolo) + mafieux.
omega

outdated
sterennade
20 ans, étudiante en lettres, sudiste (ouest), je vis d'amour et d'eau fraîche (et de tequila). Mes hobbies sont les séries tv, les fanfics, la musique (en ce moment Years and Years), et passer du temps en compagnie de mes proches.


my little story
« lost, ghost. »

C’est tout simple : ils te prennent, ils te jettent. Sans demi-tour, même pas un pauvre regard, jeté, sur nos carcasses. Nos membres d’apparat, laissés pour compte, « dépassés ». Le temps n’est plus. D’une nuit, à l’aube humide, frémissante, je me suis retrouvé seul. Désespérément seul. Et même fou ! J’ai couru à perdre haleine, le long des façades menaçantes. J’ai crié, j’ai voulu pleurer. Amer substitut à mes larmes, quelques gouttes sur mes joues pâles. Blanc, blême comme l’étoile, a-t-il dit. Vildiur, Jildun, Gildun, et Yilduz. Je suis nommé (avec affection, je le pense alors) Delta Ursae Minoris.

Charlie, Charlie Delta. Ils sont las, ils n’en veulent plus. Je suis vieux, rouillé, un bon à rien. Robot de substitution qui s’enlise dans une solitude morbide, marquée par le papillonnement des réverbères jaunâtres. Et leur son strident. Je parlais tantôt, et de tout. Mais en ce jour, j’ai oublié le son de ma propre voix. Seuls les râles, et les soupires, parfois quelques murmures troublent le calme ambiant de mon quotidien. A l’ombre de mon appartement, caché, captif, je guette les lueurs, les rires, les jeux. J’en deviens aveuglé, au fil des heures qui s’écoulent, qui tombent inéluctables sur moi, une mécanique de plus en plus usée. Je ne sors que la nuit, quelques heures, trois maxima. Quand le reflet de cet astre majestueux et inutile atteint la morosité de mes traits crispés. Le reste du temps, il est entrecoupé, ponctué de mes dysfonctionnements. Perte de batterie. D’un coup, je m’éteins, comme ça. Et puis, il arrive que je me fige ; qu’un membre reste pris dans un mouvement. Un bras, mes jambes, ma tête. Je reste à fixer un point dans le mur, et le peu de mes pensées file, vogue, va, jusqu’à l’extinction.

Je voudrais parler d’avant, mais j’ai oublié. Des pans de « vie » persistent, flous.

Suis-je fou ? Une profonde tristesse, voilà… qui dansait sur les reflets de ton âme.

Un verre d’alcool est posé devant moi, nettement, sur sa serviette sombre, pliée comme il faut. Le son tapageur. Les lumières aveuglantes, artificielles. Assis, le dos droit, sur une banquette isolée, j’observe le tumulte environnement. Ces corps lascifs, humides. Bouts de chairs offerts à la vue du voyeur. Du rouge, du blanc, tout se mélange à présent. Je regarde des gens qui feignent, le temps d’un soir, d’être quelqu’un d’autre. Ca me fait doucement rire, moi qui ne suis personne sinon un jeune mort. Les regards se perdent, à l’affut, désireux. Ils brillent dans l’éphémère, pour que sais-je, une, deux heures de vanité. Et rentrer, queue pendante, vidée entre les jambes, au petit chez-soi. Lundi est alors pour eux une espèce de claque, la réalité du faux-semblant, du déni, en pleine tronche. Trompeusement nommé « la gueule de bois ». Je hausse les épaules, et ne touche pas à ce verre. Je n’ai pas besoin. Je file entre les ombres, moi-même une masse difforme, dissimulée, incertaine ; n’enviant ni mon existence, ni la leur, seulement leur capacité à vouloir. Une arme à double tranchant à laquelle je désire me frotter, et goûter, aussi, au rouge d’une bouche entrouverte.

A nouveau, toujours, je me retrouve dans ce couloir, dans les pires moments de la nuit. Quand, en sueur, le souffle coupé, je me réveille avec ton regard inhumain à l’esprit.
« the fuck you are, the fuck you want. »

Je suis inquiet, un homme affairé, à chaque seconde ; quand je le peux. Si le noir ne s’abat pas sur moi. Tapi, caché, il me faut tout calculer. Jusqu’à l’angle des rayons lumineux. Le Soleil, maintenant, m’affaiblit. Je risque la surchauffe, et cyniquement, non par excès de désirs carnassiers. Faiblesse du produit. Dès ma fuite, loin du couloir, loin des mots cruels jetés à ma face et mon coeur, je suis devenu paranoïaque. Un vrai fou sur pattes ; à guetter, observer, fixer. Aujourd’hui, encore méfiant, bien sûr, je vis plus… tranquillement. Si l’on veut. J’ai appris à connaître le moindre de mes défauts ; perte de batterie, perte de vision, immobilité, pour les principales. La plupart des souvenirs s’en sont allés, de ce moi d’antan, de cet autre que je fus. Au début, j’étais indécis, encore à réagir. Et j’ai pris des habitudes : ne pas sortir le jour, porter des casquettes ou capuches, appréhender les autres. Me voilà homme froid, précis, méticuleux ; pour vrai, quasiment une machine. Mais j’imagine qu’une faille de plus persiste dans le système : mes émotions, ma propre conscience. Depuis que mon « propriétaire » a révélé ce que j’étais, les questions m’ont assailli. Puis-je croire à ce que je ressens ? A ce jeune homme qui passe devant le magasin, et mon bas-ventre qui se manifeste… Mimesis ? Envie ? Eternellement égaré, mais affuté, je m’obstine à exister. Peut-être rebelle, surtout envieux, je me confonds parmi ces humains au coeur battant, que je répugne et admire tour à tour. Tel, une pauvre étoile vidée, branchée, je vais, je viens.  
how I really am

Code:
[color=#FF0000]♣[/color] Godfrey Gao ft. Yildun


Dernière édition par Yildun le Sam 31 Oct - 13:20, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sterennade.tumblr.com
avatar

Propriétaire.

Messages : 309
Date d'inscription : 23/03/2015
Pseudo : Seohyunnie
Avatar : Kim Yura
Profession : Serveuse dans un café

MessageSujet: Re: named after a star (ft. g.gao)   Ven 30 Oct - 0:05

Re bienvenue

(Laissez moi baver stp :inlove: )





I HATE YOU. DON'T LEAVE ME.
Alors j'enfile une veste et un verre de vodka et tant pis si j'empeste la trouille et le tabac. Je danse jusqu'à rire, la nuit la vie et moins pire. J'ai moins peur à vrai dire des vampires que de ton souvenir. Et on s'en fous de nos raisons la nuit se pose moins de question ©️.mad love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Propriétaire.

Messages : 192
Date d'inscription : 20/05/2015
Pseudo : KwonHyo
Avatar : Kim Jong In
Profession : un peu partout, un peu nul part

MessageSujet: Re: named after a star (ft. g.gao)   Ven 30 Oct - 0:06

Re bienvenue!!
Omg omg ce vava


“Life will break you. Nobody can protect you from that, and living alone won't either, for solitude will also break you with its yearning.You have to love. You have to feel. It is the reason you are here on earth. You are here to risk your heart. You are here to be swallowed up."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Newborn.

Messages : 207
Date d'inscription : 22/03/2015
Pseudo : Reeholay
Avatar : Cho Seung Youn [UNIQ]

MessageSujet: Re: named after a star (ft. g.gao)   Ven 30 Oct - 0:10

Rebienvenue Quel bon choix d'avatar :inlove: :inlove:


Smile to life 
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Outdated.

Messages : 386
Date d'inscription : 22/04/2015
Pseudo : sterennade.
Avatar : godfrey gao.
Profession : barman + mafieux.

MessageSujet: Re: named after a star (ft. g.gao)   Ven 30 Oct - 20:10

Merci à vous ♡ :shin:
Fiche terminée (ou devrais-je dire, honteux copier-coller...). Je n'ai pas réussi à changer le curseur entre scénario et inventé, incompétente que je suis...  :ilwoo:  Si une âme charitable souhaite venir à mon secours, j'en serai ravie.

 :inlove:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sterennade.tumblr.com
avatar

Propriétaire.

Messages : 309
Date d'inscription : 23/03/2015
Pseudo : Seohyunnie
Avatar : Kim Yura
Profession : Serveuse dans un café

MessageSujet: Re: named after a star (ft. g.gao)   Ven 30 Oct - 21:25



bienvenue !
J'ai le plaisir de t'accueillir parmi nous ! Te voilà validé. Pour pouvoir faire évoluer ton personnage, je t'invite à te rendre aux endroits suivants : pour enregistrer ton métier et trouver un logement, ce sera par-ici ; pour trouver des liens et des rps, par-là. Encore une fois, bienvenue parmi nous. J'espère que tu t'amuseras !





I HATE YOU. DON'T LEAVE ME.
Alors j'enfile une veste et un verre de vodka et tant pis si j'empeste la trouille et le tabac. Je danse jusqu'à rire, la nuit la vie et moins pire. J'ai moins peur à vrai dire des vampires que de ton souvenir. Et on s'en fous de nos raisons la nuit se pose moins de question ©️.mad love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: named after a star (ft. g.gao)   

Revenir en haut Aller en bas
 

named after a star (ft. g.gao)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 


Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La convention Star Wars Reunion II
» [INFO] Orange Origami Star & GMAIL : PAYANT.
» Star Wars : Force Unleashed [Xbox360 & PS3]
» Star Wars Celebration V Orlando USA - 12 au 15 Août 2010
» Projet : Customisation meuble Ikea & Décor Star Wars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ELECTRIC HEART :: initialisation :: Fiches de présentation :: fiches validées-