ELECTRIC HEART :: fin de partie :: Game over. :: ♣ rps :: rps en cours
 

 [ Flashback ] Souvenir d'une révélation impardonnable Ft KIM SUNGWOO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Hors-la-loi.

Messages : 89
Date d'inscription : 01/05/2015
Pseudo : Juny
Avatar : Yong JunHyung
Profession : Ingénieur, réparateur & revendeur d'androïdes

MessageSujet: [ Flashback ] Souvenir d'une révélation impardonnable Ft KIM SUNGWOO   Sam 4 Juil - 22:57

Souvenir d'une révélation impardonnable
Jamais je n'aurai imaginé qu'il puisse être aussi abject, espérant au plus profond de moi que cet homme qui m'a donné en partie la vie, ne soit pas aussi méprisable..  

Je me réveille une fois de plus en sursaut, en état de choque et en sueur. Depuis onze ans, le même cauchemar. Aucuns souvenirs ne veulent s'effacer de ma mémoire, revivant les scènes de mon enfance. Et je ressens encore la douleur des coups que mon corps a pu encaisser. Quand est ce que ces vieux tourments vont ils s'estomper ? Sans doute jamais. Je me lève de mon lit et me dirige d'un pas lent vers ma salle de bain d'à peine 3m² . Mes mains apportent alors de l'eau froide à mon visage, voulant effacer le visage terrifié de ma mère qui baigne dans son propre sang. J'ouvre les yeux, la face ruisselante de goutte d'eau et observe mon reflet dans le miroir. La fatigue a dessiné des cernes sur mon visage. Un soupire s'échappe d'entre mes lèvres, déjà lassé alors que le soleil n'est même pas encore levé. Mon rituel du matin se met en fonction : douche et café puis je sors discrètement de ma chambre pour aller retrouver l'atelier mis à disposition pour les jeunes de cette maison de correction.

Seul dans l'atelier, je reprends là où je m'étais arrêté la veille au soir. Je bricole sur le moteur d'une vieille moto, n'ayant le droit de fabriquer un semblant d'androïde. En même temps, il ne faut pas sans douter, je loge dans une maison de correction donc nous faire toucher aux androïdes, serait nous permettre de diriger un robot que nous pourrions corrompre. Je bois une gorgée de mon café que j'ai apporté avec moi. Relevant la tête, je m'aperçois de la date d'aujourd'hui sur le calendrier. Dix neuf décembre. Dix huit ans. Le jour où je peux enfin être apte à sortir d'ici mais aussi le jour où je dois recevoir ce fric de la EH. Est ce qu'ils vont vraiment venir et tenir parole ?

Le temps passe et je reste concentré sur cette moto qui commence légèrement à me prendre la tête. Je lâche des jurons, ayant les mains et le visage pleins de cambouis alors qu'une voix m'interromps pour me dire de venir à la rencontre d'une personne qui se dit importante. Je me dirige alors vers ma chambre d'un pas rapide, me demandant qui peut bien me rendre visite, n'ayant aucuns parents, ni amis proches. A part une jeune femme que j’amène rarement ici. Je n'aime pas qu'elle vienne dans cet endroit. Je préfère la rencontrer dans un lieu moins machiste.

Essuyant mes mains sur un vieux torchon déjà pleins de graisse noire, j'arrive à hauteur de ma porte entrouverte. Je la pousse avec mon pied pour ne pas salir la poignée et la referme avec ce même pied. Je lève mon visage vers cet homme, habillé d'un costume assez luxueux accompagné d'une mallette noir.

« - Bonjour. »

Dis je sèchement, sans même m'incliner. Ce n'est jamais bon signe quand on voit ce genre de personne chez soi. Mon regard se veut méfiant, observant cet homme de bas en haut. Serait-ce le nouveau dirigeant de la EH ? Plutôt jeune pour l'être..
made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Propriétaire.

Messages : 147
Date d'inscription : 25/03/2015
Pseudo : KwonHyo
Avatar : Lee DongHae
Profession : Avocat

MessageSujet: Re: [ Flashback ] Souvenir d'une révélation impardonnable Ft KIM SUNGWOO   Sam 18 Juil - 18:04

Souvenir d'une révélation impardonnable
Sorry little boy, I can't lie you have to live with it even if it hurts you..
A peine arrivé au travail qu’on me saute dessus avec une mallette plutôt lourde, et à première vue bien remplie. Je regarde la personne qui me l’amène et l’écoute attentivement, ne voulant pas oublier un détail qui pourrait peut-être me couter la vie dans la journée. D’un coup ça me revient, on m’avait parlé de ce jeune de 18 ans en maison de correction, alors c’est aujourd’hui donc que je dois lui ramener l’argent ? Avec les nuits, plutôt courte et mouvementée, que je passe, autant dire que ça m’étais totalement sortie de la tête. J’allais dans mon bureau et posais mes affaires personnelles avant de boire rapidement une tasse de café histoire de me réveiller. On m’amenait une feuille, enfin un petit paquet de feuille. Mes yeux se posaient dessus et le scrutait rapidement, constatant qu’il s’agissait d’un contrat, alors le jeune va en plus travailler pour nous ? Je regardais son nom avant de froncer les sourcils et de réfléchir, Lee Hide ? Son nom me parlait, ça me disait quelque chose et pourtant je n’arrivais pas à remettre la main dessus. Qu’importe, ce n’est pas important, je ne le reverrais sans doute plus jamais même si il travaille ici. J’attrapais la mallette et sortait rapidement du grand building qui contenait mon bureau. Je sortais mes clefs de voiture d’une main en marchant vers celle-ci, les clignotants orange bipaient et je m’installais dedans, gardant les liasses de billets et le contrat sur le siège passager.
 
Je me dirigeais vers le centre de correction, il n’était pas loin du siège de la EH, mais les bouchons matinaux battaient leurs plein. J’arrivais après pas mal d’attente au centre et demandait à un gardien de me laisser passer avant d’en toper un autre pour demander à voir le jeune Lee Hide. Il me guidait à travers plusieurs couloirs avant de me laisser dans une chambre vide, puis j’entendais un appel pour le nommé Lee Hide. Je profitais pour regarder les objets présents dans la pièce sans curiosité, simplement pour passer le temps. Je me retournais en entendant la porte s’ouvrir sur un homme au visage fatigué et cerné. Je serrais la poignet de la mallette entre mes doigts en le regardant avec un visage impassible.
 
-Bonjour, vous êtes Lee Hide ?
 
Ma voix était douce malgré qu’on puisse penser l’inverse à mon physique, je ne comptais pas être froid et méchant avec lui, il avait sans doute déjà vécu assez d’ennuie comme ça.
 
-Je suis Kim Sung Woo, avocat pour EH corporation. Vous devez certainement savoir qu’on vous devait une certaine somme d’argent, la voici. On vous propose également un contrat au sien de la compagnie, en tant qu’ingénieur, vous pouvez le signer maintenant, il prendra effet quand vous sortirez d’ici.
 
Je posais la mallette sur une petite table et l’ouvrais pour lui montrer l’exactitude de mes propos avant de poser le contrat à côté avec un crayon posé dessus pour signer. Je n’allais pas lui mettre un couteau sous la gorge pour signer, mais il valait mieux pour lui qu’il le fasse si il voulait retrouver une vie normale. En l’observant je me rendais compte que son visage me rappelait celui d’une connaissance à la compagnie, ce serait son fils ? Ou alors juste un membre de sa famille ? Il plissait lentement les yeux en analysant les traits du jeune adulte face à lui, certain qu’il ne s’agissait pas d’une erreur et comptant lui parler de ses doutes par la suite.

made by roller coaster


The flower petals fell  and became dirt. The burning passion became ash. Why does everything good always become like this.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[ Flashback ] Souvenir d'une révélation impardonnable Ft KIM SUNGWOO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 


Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le souvenir du coquillage.
» Congélation du café
» [Zweig, Stefan] Révélation inattendue d'un métier
» le souvenir de toi
» Votre meilleur souvenir à Disney

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ELECTRIC HEART :: fin de partie :: Game over. :: ♣ rps :: rps en cours-